> Nunsploitation

Nunsploitation

Les nonnes fascinent depuis longtemps les artistes occidentaux, on a par exemple pu le voir chez des auteurs comme Rousseau et Chaucer, ou plus tard Bernanos. Le cinéma s’y est également intéressé depuis toujours, mais les années septante voient carrément naître un nouveau genre de série Z : la Nunsploitation. Il s’agit en quelque sorte de la petite soeur du genre "Women in Prison", dans lequel certains codes se sont déjà imposés : jeunes femmes enfermées ensemble, supérieure ou matonne sadique, relations de pouvoir et de jalousie, délires saphiques, absence d’homme, ou presque... La dimension religieuse et son lot d’interdits à braver, de serments à briser, ne se fait pas attendre longtemps.

Ken Russell sort en 1971 son fameux "The Devils", que nous présentons ici en version ’director’s cut’. Ce film a marqué tout de suite d’autres réalisateurs, surtout européens, qui ont tourné de nombreux films, créant ce qui allait devenir un genre à part entière, la ’Nunsploitation’. De ce courant, nous présentons en exemple italien "Sinful Nuns of St-Valentine", très peu montré en salle, et "Sex demons" de Jess Franco, très rare lui aussi.

Même si on y reconnaît toujours certains codes (l’introduction d’un homme dans le couvent pour affoler ces demoiselles, est souvent blessé à l’épaule gauche, receuilli, caché, choyé...), ce genre recèle tout de même une relative diversité. Pour illustrer celle-ci, nous proposons une ’double bill’ de films nunsploitation japonais, composée de l’excellent "Couvent de la bête sacrée" et de "Wet Rope Confession", une rareté immanquable. Il y aura du boogie woogie avant la prière du soir !

Pour parfaire votre connaissance du genre :

un site très complet sur le sujet : http://www.nunsploitation.net


The Devils

La projection de la version ’director’s cut’ de "The Devils" constitue un réel événement. Il s’agit de la première présentation de cette version en dehors du Royaume-Uni. Le film est réalisé d’après "Les Diables de Loudun" de Aldous Huxley. Les scènes d’orgie où l’on découvre les nonnes possédées et prétendument envoûtées par le Père Urbain Grandier (Reed) sont en effet à la base du genre ’Nunsploitation’, dont on vous parle largement dans ce programme. Les décors de Derek Jarman, l’interprétation d’Oliver Reed et Vanessa Redgrave ainsi que la réalisation exceptionnelle du génial Ken Russell ("Tommy", "Women in Love", "Altered States", ...) font de ce film à l’esprit et à l’aspect baroque un véritable chef d’oeuvre. Cerise sur le gâteau, cette version contient bien entendu la fameuse scène connue sous le nom du ’rape of Christ’ qui n’avait pas passé la censure à l’époque !

Contrairement à ce qui est annoncé, Ken Russell ne viendra pas à Bruxelles et ne sera donc pas présent lors de la projection du 11 mars.

Le film sera présenté par Mike Bradsell (monteur original de "The Devils") et Paul Joyce (réalisateur du documentaire sur la réstauration du film, présenté le dimanche 12 mars au Musée du cinéma).

11.03 > 22:30 + 25.03 > 22:30
The Sex Demons Die Nonnen von Clichy

Passe-t-on ce film de Jess Franco parce que c’est un immanquable du genre Nunsploitation ou fait-on cette rétrospective pour pouvoir passer un Franco une fois de plus ? Que chacun juge cette affaire selon sa propre mauvaise foi. Déjà spécialiste du sous-genre "Women In Prison", notre vieil ami ne pouvait pas rater le train Nunsploitation. Son fameux "Love Letters of a Portuguese Nun" est un classique de vidéothèque, mais ce soir nous présentons une autre de ses oeuvres au titre évocateur : "The Sex Demons". Succédané de "The Devils", Franco joue à fond la carte du sexe pour appâter le chaland. Là-encore, attendez-vous à une séance croustillante par l’un des maîtres du genre, qui prétend même être l’ancêtre des réalisateurs Dogma. On vous laisse une nouvelle fois juge...

12.03 > 00:30
Le Scomunicate di San Valentino Sinful Nuns of St-Valentine

Le film de Nunsploitation par excellence. "Sinful Nuns..." comporte en effet ce qui caractérise le genre, sans aucune concession au bon goût. On y trouve une scène d’anthologie où les nonnes, emmurées vivantes dans le couvent, se livrent à des actes que la morale réprouve. Esteban, archétype du beau mâle blessé à l’épaule gauche, est caché dans le couvent par un serviteur dévoué. Il y est rejoint par sa belle, qui a tendance à oublier ses voeux. La diabolique mère supérieure va intervenir très vite en commettant des meurtres qui amèneront l’émoi dans le couvent, et tentera ensuite de séduire le bellâtre pour un soir. Le film est italien mais se passe en Espagne, l’histoire se déroule au Moyen-Âge mais ça ressemble aux années 70... Le tout bien sûr agrémenté d’une critique de l’inquisition trés poussée et d’une pertinence à tout épreuve pour faire de ce film un moment kitsch impénétrable...

+

La Parole de Vie

Pierre La Police, Fr, 2003, VO fr, 2x3’

Les 2 premiers sermons de Pierre La Police : "Impureté des contacts physiques" et "Les 3 grandes bêtes". De quoi se préparer moralement au film qui suit...

16.03 > 22:30
School of the Holy Beast Seijû Gakuen

Les Japonais, maîtres du Pink Cinéma, ne pouvaient évidemment pas être en reste dans la Nunsploitation. Voici donc ce qui est considéré comme le chef d’oeuvre du genre, présenté ici pour la première fois en Europe, en 35mm et en copie restaurée. Une charmante demoiselle s’offre une dernière petite soirée, et un dernier amant, avant d’entrer au couvent. Ce film très spécial propose un scénario improbable mélangeant une douteuse intrigue policière, de savoureuses scènes érotiques dans lesquelles évolue un prêtre raspoutinien à l’activité frénétique..., le tout agrémenté de délires visuels inoubliables. Le couvent sert de prétexte à une ambiance collégiale forcée, amenant des séries de coups de fouet et de crêpages de chignons mémorables. L’aspect blasphématoire tombe bien sûr à plat dans un pays où le catholicisme est exotique, le réalisateur étant même obligé d’expliquer par des inserts ce qu’est un couvent. Très décalé, "Le Couvent de la bête sacrée" est un film bien foutu et devenu culte à juste titre. Le Nova vous propose l’occasion parfaite de le découvrir sur grand écran.

Les films de Nunsploitation japonaise sont présentés ensemble, dans une ’double bill’. Les séances sont accessibles indépendamment, mais un ticket combiné, plus avantageux, est disponible pour l’ensemble.

24.03 > 22:30
Wet Rope Confession Nure nawa zange

Deuxième opus de la ’double bill’ Nunsploitation japonaise, "Wet rope confession" est un événement ! Il se pourrait même qu’il n’ait jamais été projeté au cinéma en Europe avant ce soir, autant dire que le producteur japonais était bien surpris qu’on lui demande les droits de projection. Nous sommes d’ailleurs bien impatient de voir vos têtes en fin de séance ! Ce petit bijou reprend plusieurs codes du genre : l’entrée au couvent d’une femme après un viol et le rejet par son mari ainsi que des sévices sexuels agrémentés de bondage, Japon oblige ! Inutile de raconter l’histoire, mais la fin très kitsche et bucolique vaut son pesant de pets de nonnes. Tourné pour la firme concurrente de celle qui proposait "Le Couvent de la bête sacrée", ce film est une vraie curiosité qui va plus loin dans la violence et le sexe. De quoi finir en beauté ce cycle Nunsploitation.

Les films de Nunsploitation japonaise sont présentés ensemble, dans une ’double bill’. Les séances sont accessibles indépendamment, mais un ticket combiné, plus avantageux, est disponible pour l’ensemble.

25.03 > 00:30
Nunsploitation

Westerse kunstenaars hebben steeds een fascinatie gehad voor nonnen. Deze fascinatie duikt natuurlijk op in allerlei films, en de jaren ’70 worden zelfs gekenmerkt door een ware vloedgolf van een nieuw genre in de zogenaamde Z-films : de Nunsploitation. Het gaat hier om het kleine zusje van het genre "Women in Prison", waarin bepaalde codes steeds terugkeren : jonge vrouwen die samen opgesloten zijn, een sadistische moeder-overste, machtsverhoudingen en afgunst, de afwezigheid van mannen (of toch bijna...). Religie en verboden vruchten moeten getrotseerd worden, gezworen eden verbroken... en het laat allemaal niet lang op zich wachten ! Ken Russell brengt in 1971 zijn befaamde "The Devils" uit, die we hier in "director’s cut" voorstellen. De film beïnvloedde talrijke regisseurs, die op hun beurt films draaiden die mee aan de basis lagen van de "Nunsploitation". Van die golf presenteren we jullie een Italiaans voorbeeld, "Sinful Nuns of St-Valentine", zeer weinig vertoond, en "Sex demons" van de geniale Jess Franco, ook een extreem zeldzaam pareltje. Zelfs als we vandaag de codes herkennen, zoals de komst van een man in een klooster die de dames het hoofd op hol brengt (vaak heeft hij zijn linkerschouder verwond, hij wordt opgevangen, verstopt, verzorgd... ), is verscheidenheid troef in dit genre. Ten bewijze hiervan een dubbele affiche van Japanse nunsploitationfilms, die bestaat uit het geweldige "School of the Holy Beast" en "Wet Rope Confession", een niet te missen curiosum ! Boogie Woogie voor het avondgebed verzekerd !

Om uw kennis van de genre te verbeteren :

http://www.nunsploitation.net


The Devils

De voorstelling van de "director’s cut" van "The Devils" is een uitzonderlijk evenement. Het is de eerste voorstelling van deze versie buiten Groot-Brittannië. De verfilming van de zaak van de bezeten nonnen in Loudun in de zeventiende eeuw, ging niet onopgemerkt voorbij. De film werd gebaseerd op "The Devils of Loudun" van Aldous Huxley. De orgiescènes waarin we de bezeten nonnen te zien krijgen die door Vader Urbain Grandier waanzinnig verklaard worden, staan aan de basis van het zogenaamde "Nunsploitation"-genre, waarover we het elders in dit programma uitvoerig hebben. De decors van Derek Jarman, de vertolking van Oliver Reed en Vanessa Redgrave evenals de uitzonderlijke realisatie van de geniale Russell ("Tommy", "Altered States", ...) maken van deze barokke film een meesterwerk. Kers op de taart, deze versie bevat de fameuze scène gekend onder de naam "rape of Christ" die het moest ontgelden onder de toenmalige censuur.

Helaas zal Ken Russell er niet bij zijn, in tegenstelling tot wat we eerder aankondigden !

Le film sera présenté par Mike Bradsell (monteur original de "The Devils") et Paul Joyce (réalisateur du documentaire sur la réstauration du film, présenté le dimanche 12 mars au Musée du cinéma).

11.03 > 22:30 + 25.03 > 22:30
The Sex Demons Die Nonnen von Clichy

Projecteren we deze film van Jess Franco omdat hij onmisbaar is in het genre of hebben we expres het thema van de Nunsploitation uitgezocht om nog maar eens een Franco te kunnen laten zien ? Dat ieder dit voor zichzelf uitmaakt ! We stellen jullie hier "The Sex Demons" voor, eens te meer een film met suggestieve titel en zeer moeilijk te krijgen op video, nochtans een ideaal formaat voor dit soort films. In het kielzog van "The Devils", en vol sex om de kijklustigen te lokken... Verwacht jullie maar aan een smeuïge voorstelling gemaakt door een meester in het genre, die zelfs beweert een voorloper te zijn van de Dogmafilm. Weer aan jullie om te oordelen !

12.03 > 00:30
Sinful Nuns of St-Valentine Le Scomunicate di San Valentino

Dé Nunsploitationfilm bij uitstek ! "Sinful Nuns..." bevat alle typische elementen van het genre, zonder toegevingen op het gebied van goede smaak. Nonnen worden er levend ingemetseld en doen dingen die totaal indruisen tegen de moraal. Esteban, het archetype van de mooie jonge god, gewond aan de linkerschouder en steeds wederkerend in elke zichzelf respecterende Nunsploitationfilm, wordt door een toegewijde dienaar verstopt. Zijn minnares voegt zich bij hem en vergeet daarbij de eden die ze gezworen heeft. Daarop volgt natuurlijk de toorn van moeder-overste die tot de meest vreselijke daden in staat is. Sinful Nuns is een Italiaanse film die zich in Spanje afspeelt, een middeleeuws verhaal dat lijkt op één uit de jaren’ 70... Moest het allemaal niet zo kitsch zijn, dan zou je er als het ware een pertinente kritiek op de inquisitie in herkennen !

+

La Parole de Vie
Pierre La Police, Fr, 2003, fr OV, 2x3’

Twee preken van Pierre La Police : "De onreinheid van fysieke contacten" en "De 3 grote beesten".

16.03 > 22:30
School of the Holy Beast Seijû Gakuen

De Japanners, meesters van de Pink Cinema, mochten niet ontbreken in dit Nunsploitation-programma. Ziehier wat beschouwd wordt als een meesterwerk van het genre, voor de eerste keer in Europa, op gerestaureerde 35mm kopie. Een mooi jong meisje viert met een minnaar haar laatste avond voor ze naar het klooster gaat. Wat volgt is een vreemd en wat ongeloofwaardig verhaal, een mengeling van een twijfelachtige detective-intrige, smakelijke erotische scènes waarin een priester met Raspoetin-allures zich overgeeft aan uitbundige daden... Dit alles gekruid met onvergetelijke visuele hoogstandjes. De blasfemie mist in deze film zijn effect omdat het verhaal zich afspeelt in een cultuur waar katholicisme een rariteit is en waar de regisseur zelfs moet uitleggen wat een klooster is ! Maar "School of the Holy Beast" is een uitzonderlijk goed geregisseerde film en heeft zijn cultstatus meer dan verdiend !

De 2 Japanse Nunsploitation-films worden voorgesteld in een "double bill". Je kan de voorstellingen natuurlijk apart bekijken, maar een combi-tickets ook mogelijk (en meteen iets voordeliger !).

24.03 > 22:30
Wet Rope Confession Nure nawa zange

"Wet Rope Confession", tweede opus van de "double bill" Japanse Nunsploitation, is een unieke gebeurtenis ! Het is heel goed mogelijk dat

deze film nooit eerder vertoond werd in Europa. Deze parel herneemt verschillende codes uit het genre : een vrouw gaat het klooster in na verkrachting en na verstoting door haar man, met daarbij bondageseks etc... Helemaal Japan dus ! Deze film, een waar curiosum, werd geproduceerd door de concurrent van de studio die "School..." maakte, en is nog gekker en ontspoorder. Een waardige afsluiter voor deze Nunsploitationcyclus !

De 2 Japanse Nunsploitation-films worden voorgesteld in een "double bill". Je kan de voorstellingen natuurlijk apart bekijken, maar een combi-tickets ook mogelijk (en meteen iets voordeliger !).

25.03 > 00:30
https://www.nova-cinema.org/spip.php?page=print&id_rubrique=827&lang=fr