prog: 2610
squelettes/rubrique-3.html

Varia

Prima Nova

The Final Scene

Eyas Al Mokdad, 2022, BE, DCP, vo ar st ang, 97'

Comment donner un sens au conflit ? Lors des dix dernières années, plusieurs films ont essayé, et souvent réussi, à tenter de faire comprendre le conflit que traversent, subissent et vivent certains pays de la région que l’on appelle le Proche-Orient. Souvent documentaires, ces films ont en commun le besoin de témoigner : que se passe-t-il quand le conflit qui était en fait révolution et puis progressivement ne devient plus que "guerre" ? La guerre de Syrie. Toujours en cours, qu’était-elle au stade originel ? Et que sont devenus les élans de liberté et d’émancipation sur ces dix dernières années. Surtout, que sont devenues les personnes y ayant pris part, y ayant cru et s’étant battu pour ? Que sont devenus leurs familles, leurs amis, leurs villes de naissance et leurs métiers ? Lorsque le besoin de raconter devient une condition de survie voire, un besoin de sauvegarder la mémoire. Non seulement familiale, mais à échelle collective. Pour tout le monde.

Eyas Al Mokdad vit en Belgique et il sera présent pour parler de son film.

16.12 > 20:00
Gratis


Conférence gesticulée

Nucléaire solitude

Comité Imbaisable, 2022, FR, 150'

Sur la ZAD de Bure dans la Meuse les militants ne se limitent pas à lutter contre le projet d’enfouissement des déchets nucléaires, ils y pratiquent aussi le polyamour. Héma et Hétonque toutes deux minées par la solitude et reliées par une quête étouffée d’amour, s’avouent le sentiment que quelque chose ne tourne pas rond dans cette micro-société qui déconstruit l’amour à coup de brochures didactiques et de prise de pouvoir déguisée en relique libertaire. Ensemble elles entament un long parcours qui consiste d’abord à briser la loi du silence, puis à comprendre que les émotions ne sont pas des déchets radioactifs, à les identifier et surtout à les assumer. Cette traversée dans les nymphes de la persistance insidieuse du patriarcat a pris la forme d’une conférence gesticulée, où avec humour et brio, nos deux personnages dissèquent les comportements ataviques qui nous empêchent de dénoncer haut et fort un ordre social fondé sur l’humiliation et la domination des genres et des classes. Une représentation unique d’un spectacle qui participe activement à nous sortir des tabous !

https://comiteimbaisable.wordpress.com/

17.12 > 20:00
6€ / 4€


Courts métrages

Open Screen

Depuis le début du cinéma Nova, l’Open Screen vous invite à venir montrer librement vos films sur grand écran. Quels que soient leur genre et format, que ce soit votre première œuvre cinématographique ou le fruit de longues années d’expérience, tous les films proposés seront projetés, à la seule condition de ne pas dépasser 15 minutes. Vingt-cinq ans que cette opportunité existe et est accessible gratuitement, pour un public souvent nombreux qu’il ne tient qu’à vous de surprendre ! Alors n’hésitez plus, et envoyez vos films accompagnés d’une fiche technique au moins une semaine à l’avance.

openscreen@nova-cinema.org

15.12 > 20:00
Gratis


La Microboutiek propose de manière régulière une sélection de sa collection de micro-éditions (livres, CD, vinyles, fanzines, DVD, etc) en vente dans le bar. Stand de diffusion alternatif d’une scène indépendante bruxelloise mais pas que, la Microboutiek est alimentée par son propre public et s’enrichit au gré des événements organisés par le Nova. La collection entière est inventoriée sur le site de la Microboutiek.

http://microboutiek.nova-cinema.org/

01.12 > 18:00


Plat végétarien à prix raisonnable certains soirs au foyer.

02.12 > 18:30 + 03.12 > 19:00 + 04.12 > 19:00


Jeu

Novarcade

Celeste nous propose d’être Madeline, une jeune fille en pleine dépression qui se lance dans l’ascension, aussi difficile que métaphorique, d’une montagne. Elle y rencontre ses démons intérieurs, matérialisés en Badeline. Le jeu est exigeant, chaque tableau requiert maîtrise et dextérité, mais il est extrêmement bienveillant : il vous encourage à surmonter sa difficulté et votre mal-être. Si le jeu ne parle apparemment que de dépression, la communauté LGBT a su lire les indices d’une dysphorie de genre. En 2020, Maddy Thornson, la créatrice du jeu, confirme que Madeline est une femme trans. Elle explique avoir pris conscience, en même temps, de sa transidentité et de celle de Madeline, le jeu ayant marqué pour elle le début de sa transition. En l’honneur du Pink Screens, à votre tour d’escalader la montagne Celeste.



squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 2613
prog: 2610
pos: aval