prog: 2594
squelettes/rubrique-3.html

Massimadi Festival

Cette année, le Nova accueille Massimadi. Depuis bientôt dix ans, ce festival s’est progressivement installé comme un événement artistique, performatif et politique incontournable des espaces LGBTQIA+ * noirs de la région bruxelloise. Ce festival multidisciplinaire est une nécessité après les silences des confinements ! Il visibilise les personnes LGBTQIA+ noires, riches d’identités entrelacées : africaines, européennes, multilingues. Se définir de la sorte, partager et vivre ces identités ne prend pas forcément les mêmes formes d’expressions selon les générations. En 2022, nous souhaitons contribuer aux échanges entre les différentes générations concernées grâce à 3 angles d’analyse (Transmission-Transition-Transformation). Les espaces du Festival offriront des occasions pour palabrer autour de questions telles que : le vécu et le souhait des jeunes personnes noire.s LGBTQIA+ souvent nées dans la diaspora, leur relation à la situation de leurs semblables en Afrique, ou encore leurs constructions identitaires par rapport aux milieux Queer ** dominants en Occident. Pour l’équipe de Massimadi, il s’agit de réussir la Transition du projet et de continuer à lui donner du sens dans le paysage multiculturel bruxellois et belge, en s’ouvrant à d’autres types d’arts et en co-construisant des "safer spaces" d’expressions. Le cœur enjoué, nous sommes impatients de vous retrouver ou de vous rencontrer ! Bon festival !

(*) LGBTQIA+ = lesbian, gay, bisexual, transgender, intersex, queer/questioning, asexual
(**) Queer = non-hétérosexuel dans ce contexte-ci
Plus d’informations sur www.facebook.com/MassimadiBruxelles
Twitter : @MassimadiBxl - Instagram : massimadibruxelles



+ She is not a boy - (Transitions)

Yuhong Pang & Robert Tokanel, 2018, US, DCP, vo ang st fr, 23'

Tatenda Ngwaru fuit le Zimbabwe avec 60 dollars en poche et l’espoir de trouver enfin sa place aux États-Unis. Élevée comme un garçon dans le Zimbabwe rural, elle a passé son adolescence à essayer de comprendre son identité de genre complexe. Elle est intersexe. Tatenda apprendra que vivre dans une ville pourtant aussi diversifiée et conviviale que New York n’est finalement pas si simple.

+ Sex Sirens - (Transformations)

Max Kutschenreuter & Poppy Sanchez, 2019, NL, DCP, nl st fr, 25'

“Sex Sirens” explore l’une des catégories les plus en vogue de la scène hollandaise des ballrooms. Catégorie reposant sur la séduction, la sensualité et l’autonomisation sexuelle. Quatre “Sex Sirens” s’interrogent sur leur place dans la culture des ballrooms et leur relation à cette catégorie. En les suivant dans ce voyage d’exploration de soi, nous comprenons mieux ce que signifie être une sirène sexuelle et pourquoi ces espaces sûrs sont absolument nécessaires dans le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui.

+ Zurura, Zurura : le sourire fleurit - (Transmissions)

Marthe Djilo Kamga, 2019, BE-CM-US, DCP, fr st ang, 19'

Dans cet essai philosophique visuel et poétique, Marthe Djilo Kamga explore la question du corps féminin noir réduit au silence, souvent sous le regard des autres. Elle revient aux racines africaines et au paysage de la culture africaine pour ancrer un nouveau regard sur le corps féminin noir. La poétique est un appel à créer une nouvelle épistémologie sur la manière de s’inscrire dans le monde qui nous entoure. "Zurura, Zurura" invite les nouvelles générations à célébrer leur noirceur.

→ En présence de la réalisatrice du film.
→ La séance sera précédée d’un drink à 18h pour célébrer l’ouverture du festival

14.10 > 20:00
6€ / 4€


Phillip Pike, 2019, CA, DCP, ang st fr, 102'

"Our Dance of Revolution" est l’histoire inédite de la rébellion militante et passionnée de la communauté queer noire de Toronto sur quatre décennies. Ces pionniers ont exigé une ville où ils pourraient vivre leurs vérités à l’abri des menaces en tous genres et de la violence. Leur créativité transformatrice et leur organisation visionnaire ont rendu Toronto plus habitable pour les générations à venir. "Our Dance of Revolution" célèbre les légendes qui ont rendu visible ce qui était relégué à l’invisible.

14.10 > 22:00
6€ / 4€


Tristan Aitchinson, 2018, KE-GB, DCP, ang st fr, 75'

Pour échapper à la violence familiale, Sidney, personne intersexuée, rejoint Nairobi et y retrouve une association de jeunes trans qui lutte contre les discriminations. "Sidney & Friends" est une plongée dans la réalité kenyane telle que vécue par ses protagonistes qui nous content et partagent leurs histoires. Ce film nous prend aux tripes en nous faisant découvrir les transidentités et les identités intersexuées par des personnes rarement représentées et créant des cultures invisibilisées.

15.10 > 18:00
6€ / 4€


Eric Daniel Peddle, 2005, US, DCP, vo ang st fr, 75'

"The Agressives" offre un aperçu de la sous-culture, des lesbiennes identifiées "agressives" qui font la distinction entre les définitions et les expressions de genre. Cinq ans durant, ce documentaire suit intimement la vie de six "agressives", toutes lesbiennes de couleur vivant à New York. À travers leurs expériences, le film s’attache au genre, à la sexualité, à la race et capture les adversités quotidiennes de l’existence queer, butch. Le film a inspiré Nneka Onuorah pour son film "The Same Difference" (projeté en 2018 par Massimadi).

15.10 > 20:00
6€ / 4€


Concert

Porcelain id

Porcelain id est lia rwandais.e Hubert Tuyishime (23, iel). En tant que lauréat.e de Sound Track 2021 – 2022, iel fait partie de nos prodiges musicaux, loué.e par le jury pour ses paroles puissantes, sa voix forte et sa performance unique. Avec un son vocal particulier et poétique, influencé par la musique lo-fi et la pop classique, ses chansons révèlent des émotions brutes : vulnérables, sincères et authentiques.En juin, iel a sorti officiellement un premier morceau chez Unday Records avec le double single "Muschel/Vlaanderen". "Vlaanderen" parle des difficultés de croissance dans la relation entre des parents et un enfant queer, entre une société et ses sans-abris, entre des gens des deux côtés de la marge. La sortie de l’EP est prévue pour le mois de septembre, et sera à découvrir peu après lors du Festival Massimadi – à ne surtout pas rater !

15.10 > 22:00
6€


Un festival Massimadi sans soirée de clôture serait inaudible, intransmissible, carrément inconcevable ! Alors préparez-vous à recharger vos batteries musicales ! C’est en effet une équipe de DJ décidés qui sera aux manettes et les vibrations émises risquent bien de vous saisir par tous les sens et par tous les membres ! Les noms des DJ seront dévoilés plus tard. Pour être tenu au courant, consultez notre site et suivez Massimadi sur les réseaux sociaux. Bon festival !

15.10 > 24:00


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 2599
prog: 2594
pos: aval