prog: 2555
squelettes/rubrique-3.html

Brussels Porn Film Festival

La première édition de ce festival dédié aux pornographies alternatives entend mettre à l’honneur des personnalités qui percutent les contours parfois rigides d’une industrie protéiforme, en détournent les codes esthétiques, imposent leurs corps non conformes, ou encore donnent de la visibilité à des pratiques stigmatisées. Cette soirée d’ouverture propose donc une rencontre avec deux performer.euses hors normes, dont la visibilité contribue à déstigmatiser les sexualités et les corps transgenres.
Le Brussels Porn Film Festival se déroule du 21 au 24 avril 2022. Pour suivre le reste de la programmation accueillie au Cinéma Aventure, rendez-vous sur le site du festival.

https://brusselspornfilmfestival.com



Performance + courts métrages

OPENING NIGHT : FROM DAWN TO DUSK / TRANS PORN PERFORMERS

Focus Jamal Phoenix

Jamal Phoenix, étoile montante de la scène pornographique alternative contemporaine, est un performer trans basé à Berlin. Au cours de ces dernières années, Jamal s’est investi dans le porno gay afin de pallier le manque notoire de représentation trans noirs FTM dans l’industrie. Le Brussels Porn Film Festival tient donc beaucoup à s’ouvrir sur ce lumineux jeune talent.

+ Mes chéris

Jamal Phoenix / Ethan Folk / Ty Wardwell, 2020, DE, DCP, ang st fr, 12'

Mi-documentaire, mi-porno, "Mes Chéris" est l’adieu d’un transboy à ses seins. Un mois avant sa mastectomie, Jamal Phoenix endosse le rôle de Chéri, un personnage calqué sur ses expériences de travailleur du sexe. Cet hommage torride subvertit les tropes du porno hétéro et la représentation trans traditionnelle dans un acte radical d’amour-propre.

+ 2 or 3 Things I Like About Him

Paul Stümke / Billy Vega / Jamal Phoenix, 2021, DE, DCP, ang st fr, 15'

"2 or 3 things I like about him" est une tentative de créer un regard subjectif sur un plateau porno professionnel. Mettant en contraste les points de vue des interprètes Jamal Phoenix et Billy Vega avec une perspective extérieure et picturale, il oscille entre intimité et distance.

+ Godasses III : Jamal Phoenix

Jamal Phoenix / Emre Busse, 2022, DE, DCP, ang st fr, 7'

Pour le dernier volet de sa trilogie GODASSES, Emre Busse collabore avec le performer trans Jamal Phoenix, afin de redéfinir le corps désirable hors de restrictions normatives. Il use de l’image pornographique comme d’un medium pouvant désarçonner le public dans son assurance à se supposer être un sujet sexuel cohérent.

En présence d’Emre Busse.

+ Let Them Know [Performance]

Jhaya La Vogue, 15'

This it what is it : effeuillage dansant soft vers hard et hard dans le soft.

En collaboration avec Homografía/Homography

21.04 > 19:00  
6€ / 4€ 8€ / 6€ (soirée / avond)


Laurence Turcotte-Fraser, 2021, CA, DCP, ang st fr, 86'

Tara Emory est une artiste pionnière de la photo érotique sur Internet, depuis le début des années 2000. Ce documentaire dresse son portrait au moment où, absorbée par son projet de "porno trans sci-fi épique", elle fait face à son éviction de son studio Le Wonderland, à son passé personnel et familial d’accumulation compulsive et, plus généralement, à sa vie effrénée. Parmi les décors gargantuesques de son studio, les prises de tête, les robots gicleurs de Mentos-Sprite et la vente de contenus pornographiques pour payer ses opérations de transition, le premier long-métrage de Laurence Turcotte-Fraser mêle agilement l’intime et le paraître d’une artiste éclatée, aux multiples intérêts. Ce film donne la parole à cette personnalité exaltante, en plongeant avec sensibilité dans son quotidien.

+ Sponty Vs The Probe

Tara Emory, 2021, CA, DCP, sans dial, 10'

Tara Emory se déguise en "Sponty", un personnage de hentai futanari populaire. Elle est la victime d’une redoutable sonde extraterrestre ! Oulala !

Première belge !

21.04 > 21:00
6€ / 4€ 8€ / 6€ (soirée / avond)


60'

La pornographie est une pratique culturelle qui semble éclairer avec pertinence le phénomène des identités post-nationales dans l’Europe contemporaine. Cela n’est nulle part plus évident que dans ce que Cervulle et Roberts ont appelé la "pornographie ethnique gay", "un terme largement utilisé dans la culture sexuelle gay française pour désigner le genre particulier de porno impliquant des hommes non blancs". Cette conférence s’engagera dans une analyse, à la fois archivistique et critique, de la pornographie ethnique gay produite en Turquie .

Emre Busse est né à Istanbul, il travaille à Berlin. Diplômé des beaux-arts de l’université Bauhaus - Weimar en 2015, il a coorganisé en 2017 l’exposition intitulée "soft g-queer forms migrate" au Schwules Museum* Berlin et a co-réalisé de nombreux films documentaires pornographiques. Il prépare actuellement son doctorat à l’université libre de Berlin, portant sur la pornographie ethnique gay dans l’Europe post-coloniale.

23.04 > 19:00  
Gratis


Concert + performance

Dirty Spoken Words

Pour sa première édition, le BxlPFF propose une série de performances dédiées aux mots porno : Rap, Slam, Chant, Lip Synch. Ils se déclinent joyeusement pour parler dissidence sexuelle, BDSM, empowerment, sexual healing...

+ Blanket La Goulue

Queen politique et freak notoire, Blanket La Goulue voyage dans nos mémoires musicales pour vomir les erreurs du passé. Chère société patriarcale cis-genre privilégiée : bon show. PS : A.C.A.B.

+ Marianne Chargois

Travailleuse du sexe, performeuse, adoratrice du fist, Marianne exhibe sur scène la fabrique de son activité de Dominatrice, entre réflexions féministe-queer et obscénité. Elle déteste les Trigger Warning.

+ King Baxter

King Baxter est un.e performeur.euse qui travaille et se produit en binôme avec Maxime Pichon. DragQueer et Monstre Psychick devant l’univers, iel chante et déclame sur une musique électronique aux sonorités allant de l’Electronica à la Dark Techno.

+ Law

Dans un set live de RAP EROTIQUE QUEER, LAW mâche un rap queer et féministe. Porté par les scratchs de Dirty Berlin, ce set live emprunte des sonorités à la soul, la pop ou l’électro... Il donne unE voix fière et forte à la célébration de l’érotisme choral.

+ Joëlle Sambi

Auteure et activiste féministe LGBT, Joëlle Sambi écrit et soulève des interrogations sur l’identité, la norme, l’appartenance. Bien qu’elle dissocie sa provenance, le Congo, et son travail d’écriture, son histoire et la Belgique contemporaine sont néanmoins présents en filigrane dans ses récits.

+ GÆRALD

Entre techno sombre, pop DIY et post punk électronique, GÆRALD défend les utopies queer d’inclusivité et de communion. L’acceptation de soi et l’émancipation des entraves sociétales sont au centre de ce projet club hybride.

Et à partir de 23h, la soirée se prolonge au Jungle Bar

23.04 > 21:00  
10€ / 8€


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 2558
prog: 2555
pos: aval