prog: 2545
squelettes/rubrique-3.html

Varia

Des Blocs est un projet pluridisciplinaire, local et participatif qui organise chaque été des ateliers (photo, vidéo, radio, théâtre, musique) avec les habitantes et habitants de la Cité Modèle de Laeken, qui créent et produisent des contenus. Pour sortir ces productions originales des murs de la Cité, le collectif part en tournée dans des lieux culturels bruxellois. Il s’invite ce soir au Nova pour présenter une œuvre sonore et des courts métrages réalisés lors des étés 2020 et 2021 !

+ La Cité Modèle d’Aïcha

Aïcha, Emma Pajevic & Nastassja Rico, 2020, BE, audio, vo fr 6'

Aïcha vit dans un des blocs de la Cité Modèle de Laeken depuis un an. Au pied de cet îlot d’immeubles massifs dans le nord de Bruxelles, elle nous guide à travers les espaces publics de sa ville.

+ Rêve de chien

Mohamed Sassi, 2020, BE, video, vo fr 27'

L’habit ne fait pas le moine, l’arme ne fait pas le gangster !

+ Pangolin partout, justice nulle part

Dimitri Petrovic, 2020, BE, video, 25'

Des mystérieuses ondes électromagnétiques s’abattent sur Bruxelles. Des reptiles rôdent et les enfants du quartier mènent l’enquête.

+ Vendetta

Marwa, Chayma, Chax, Nadège, Yasmina, Nejla, Nisrine, Imane, Chayma, Sara, Dalila, Yasmina & Karim, 2021, BE, video, vo fr 10'

Après le meurtre de son frère, Nadège et ses acolytes décident de tirer cette histoire au clair.

+ TBTC

Mpase Alvin Engo Nkanda, 2021, BE, video, vo fr 12'

Quand des choix deviennent des problèmes.

→ Projection suivie d’un échange avec les membres du collectif

27.01 > 19:00   + 27.01 > 21:00  
Gratis


Ode brute au cinéma spontané, écran porteur d’expérimentations pointues ou terrain d’essai de productions aux ambitions multi-festivalières, l’Open Screen est et restera cet indéboulonnable rendez-vous du cinéma libre. Ni censure ni sélection n’entachent ces séances ! Vos braquages de fritkots et autres séquestrations d’asticots gourmands sont les bienvenus sous trois conditions essentielles : nous soumettre des films de 15 minutes maximum, une semaine avant la date et dans un format de projection lisible. Allez en paix : presque tous les supports existants sont reconnus par nos machines sauf le 70mm par exemple…
→ Pour inscrire vos films (avec fiche technique) : openscreen@nova-cinema.org. Pour les déposer : Nova (Open Screen), 14 rue d’Arenbergstraat

03.02 > 20:00


Film + rencontre

Les Minuscules

Khristine Gillard, 2021, BE, DCP, es st fr, 152'

Nicaragua 2013. Le gouvernement de Daniel Ortega entreprend de construire un Grand canal qui traverserait d’est en ouest le pays afin d’assurer une connexion directe entre les deux océans. Destruction de l’écosystème et expropriation de centaines de milliers d’agriculteurs : autant de catastrophes humaines et écologiques qui se profilent à l’horizon. Un mouvement paysan se met en place pour s’opposer à ce projet. Cette réaction citoyenne est le point de départ d’une révolte beaucoup plus large, d’autres luttes naissant suite aux exactions commises par ce pouvoir qui a fait une croix sur ses idéaux démocratiques et de justice sociale. En 2018, une insurrection générale éclate. Khristine Gillard capture au fil des années, à travers une mise en scène immersive et par instants symbolique, la contestation d’une partie de la société civile contre la corruption, les tortures et autres répressions du régime. Résultat d’un tournage clandestin, ce film rend hommage à ces "minuscules", et en particulier au courage et à la résilience d’une jeunesse nicaraguayenne portée par son amour indéfectible envers son pays et son désir de lendemains meilleurs.

→ Projections suivies d’une rencontre avec la réalisatrice

Préventes :
30.01 > 17:00 : ici
10.02 > 19:00 : ici

30.01 > 17:00   + 10.02 > 19:00  
6€ / 4€


Gaëlle Rouard, 2021, FR, 16mm, sans dial, 69'

Une fois de plus, le Nova a la joie d’accueillir Gaëlle Rouard, alchimiste de la pellicule argentique dont nous suivons attentivement le travail au fil du temps. Filmé et projeté en 16 mm, son dernier Opus se présente en deux actes. D’abord Prélude, où l’intrigue s’ancre dans un paysage en ombres chinoises, irisées, pleine de sensations. Foisonnement d’herbes hirsutes, parmi elles, la touche rose d’un chardon se détache et se goûte comme un bonbon acidulé, tel le papillon qui le butine. Chaque plan se contemple comme un tableau vivant, clair-obscur, Rembrandtesque. La vie s’incarne dans l’émulsion tel un commencement. Pourtant ce sont les ténèbres et la mort qui invitent à la méditation, comme nous l’indique Oraison, le titre du deuxième acte. Le prisme du celluloïd révèle les perceptions, il donne à voir la poésie et la force narrative de l’abstraction. Une belle métaphore du cinéma argentique que Gaëlle Rouard, cinéaste artisan, élabore dans son propre laboratoire. Elle y expérimente depuis de longues années des techniques particulières qui rendent son travail unique.

→ Film interprété en direct par Gaëlle Rouard

04.02 > 19:00 + 04.02 > 21:00
6€ / 4€


Film + rencontre

Who the Fuck Are You

Marina Radmilac & Strike Lucicki, 2019, BE-RS, DCP, st fr & ang, 79'

Sorti de l’hôpital psychiatrique, Alexandar voyage à Belgrade. Avant son départ, le psychiatre qui le libère de son internement, lui prescrit une myriade de psychotropes choisis "à la carte" par Alexandar lui-même, consommateur gourmet en la matière. Ainsi nous embarquons pour un trip balkanique en compagnie de l’altérité et avec pour slogan cette phrase : "Le temps est subjectif, il est ce que tu en fais, c’est à dire : rien". À Belgrade le protagoniste retrouve son frère mafieux pour régler une affaire d’héritage et récupérer de l’argent pour réaliser un rêve : créer un opéra du Richard III de Shakespeare. Le décor est bien planté pour aborder l’univers de King Alexandar, entre rêve et réalité, entre fiction et documentaire. Capté par une photographie remarquable, les décors urbains de "Who the fuck are you" nous plongent dans l’atmosphère de Belgrade, son esprit rebelle et son histoire récente. Les interprétations magistrales de Strike, à la fois roi despote et punk maniaco-dépressif, et de Denis Lavant, psy-prophète enchanté, propulsent ce film insolite bourgeonnant de richesse thématique au sommet de la poésie cinématographique. Une rareté authentique à ne pas manquer.

→ Projection suivie d’une rencontre avec les cinéastes Strike et Marina Radmilac le vendredi 11.02. La séance du dimanche 13.02 sera suivie d’une rencontre avec Denis Lavant et d’un moment musical proposé par le duo Van Twolips (Matthieu Ha & Cayo Scheyven), auteur de la musique du film

Préventes :
11.02 > 19:00 : ici
13.02 > 20:30 : ici

11.02 > 19:00 + 13.02 > 20:30
6€ / 4€


spectacle-performance

Antennes Branches + ZEA

Pendant que l’humanité subissait un confinement insupportable durant lequel la culture se retrouvait dans un coma artificiel, naissait "Antennes Branches ", une télévision de guérison produite par le Centre de Beauté Culturelle Un Peu, présentées par deux speakerines, Matthieu Ha et Cayo Scheyven, assistées de Vincent Patigny à la technique. Pour la plus grande joie d’un "téléspecPaspeurs" et d’une "téléspecPastriste", de février à juin 2021, 15 émissions ont fait découvrir des planètes inexistantes, sur lesquelles vivent des artistes de différentes disciplines au grès d’interviews, de documentaires, de jingles cathodiques à couper le souffle et d’effets spéciaux manufacturés. Afin de fêter la première année de cette chaîne pas comme les autres, c’est au Nova que l’on assistera au retour et au tournage en direct de l’émission. Il sera question cette fois de langages imaginaires, de langues minoritaires, de dialectes perdus, de patois méconnus. L’occasion d’accueillir Zea, musicien néerlandais bien connu, et membre de The Ex. Ce que l’on sait moins c’est qu’il est frison, et s’exprime parfois dans cet idiome méconnu des Pays-Bas. Sur son label, Makkum Records, qui fait référence à sa ville natale, il sort des disques du monde entier, mais aussi les siens, dont le dernier, son second opus dans cette langue.

www.unpeu.info

Prévente : ici

17.02 > 20:00


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 2548
prog: 2545
pos: aval