prog: 2438
squelettes/rubrique-3.html

Vamos a la Playa : Beach Party & Beach Horror Films

Enfilez votre bermuda, votre bikini ou votre chemise hawaïenne car au Cinéma Nova, c’est déjà l’été avec "Vamos a la Playa", un module sur les films de genre qui font la part belle à la mer, la côte et la plage. Les années 60 ont connu une vague de films beach party et de comédies musicales pour ados sur les amours d’été, la romance en maillot de bain et la culture californienne du surf. Le studio de films de série B American International Pictures (AIP) lança pour de bon cette mode, en comptant invariablement sur William Asher pour la réalisation et Frankie Avalon et Annette Funicello, idoles des jeunes, dans les rôles principaux. Grâce à des titres aguicheurs comme "Beach Blanket Bingo" et "How To Stuff A Wild Bikini" et des slogans comme « When 10,000 biceps go around 5,000 bikinis, you know what’s going to happen ! » ("Muscle Beach Party"), un public jeune franchit les portes des salles obscures et devint pour la première fois un public-cible distinct et rentable. Le succès fut toutefois de courte durée et le filon tarit vers 1968. Comme beaucoup de ces films, qui faisaient fureur, ont pris quelques mauvaises rides, Offscreen vous propose une compilation des bandes-annonces et extraits les plus salés. Une place de choix est toutefois accordée à "Blue Hawaii" et son indémodable Elvis Presley ainsi qu’à l’unique "Heißer Sommer", où la jeunesse communiste de la RDA part joyeusement en vrille sur une plage de la Mer Baltique. Mais la mer abrite aussi d’étranges créatures qui s’attaquent aux baigneurs. Dans les films beach horror, ils rampent sur les rivages ou se cachent sous le sable : du monstre en caoutchouc de "The Horror of Party Beach" (1964) aux creature features des années 70 et 80, parmi lesquels "Blood Beach" ainsi que "Shock Waves" et ses zombis nazis subaquatiques. On en profite pour programmer des films d’exception comme le sublime "Night Tide" et "Sonatine" ou encore le surprenant et rare "Neither The Sea Nor The Sand". Sans oublier l’œuvre idiosyncratique "Les démoniaques" de Jean Rollin, dans le cadre d’une soirée Cinéma Bis belge. Vos vacances à la plage ne seront plus jamais les mêmes.



Mike Hunchback, spécialiste américain des films cultes, surfe à travers l’histoire du cinéma de série B sur l’horreur balnéaire, les monstres marins et les baigneurs en tenue légère, avec trois longs métrages et un cocktail de bandes-annonces et d’interventions délirantes. Préparez-vous à une fête de plage - y compris un Tiki Bar par Lucius F -, où vous pourrez danser le Hula hawaïen sur des rythmes Surf et Garage des années 60, dans un mix musical de DJ Nasty Bartender & The Lounge Bastard.

+ The Horror of Party Beach

Del Tenney, 1964, US, HD, vo ang , 78'

Cette comédie musicale horrifique a beau avoir la réputation d’être un des pires films jamais réalisés, elle ne laisse aucune place à l’ennui. Sur la côte du Connecticut, des déchets radioactifs transforment des squelettes en monstres qui s’attaquent de préférence aux femmes, y compris lors d’une soirée pyjama.

+ Shock Waves

Ken Wiederhorn, 1977, US, DCP, vo ang , 85'

Des touristes naufragés se retrouvent bloqués sur une île au large de la Floride, habitée seulement par un commandant SS (Peter Cushing) et une armée secrète de morts-vivants, qui préfèrent noyer leurs victimes que les manger. Le seul et unique film de zombies aquatiques nazis des années 70 !

+ Blood Beach

Jeffrey Bloom, 1980, US, 35mm, vo ang , 92'

Sur la plage de Santa Monica, des touristes se font engloutir par le sable. La police est perplexe face à l’absence de toute trace des victimes (mis à part le corps décapité d’un chien !). Ils suspectent la présence d’un tueur en série, mais la véritable cause est bien plus effrayante. Un pur film culte des années 80.

06.03 > 19:00
10€ / 8€ (soirée / avond) Combi > 10€ / 8€


Joachim Hasler, 1968, DE, 35mm, vo de st ang, 91'

Cette comédie musicale est la version est-allemande de "Grease", mais dix ans plus tôt. Un groupe de filles passe ses vacances sur la côte baltique, mais quelques garçons indisciplinés causent du raffut. Plaisir coupable garanti avec cette curiosité kitsch à souhait, venue de derrière le rideau de fer.

07.03 > 17:30
6€ / 4€


Film

Night Tide

Curtis Harrington, 1961, US, DCP, vo ang st fr, 86'

Un marin (le jeune Dennis Hopper) s’éprend d’une énigmatique inconnue qui prétend jouer une sirène dans une attraction foraine. Subira-t-il le même sort que ses anciennes conquêtes, qui ont toutes disparu ? Découvrez un chef-d’œuvre oublié dans le style de "Carnival of Souls", dans une version restaurée.

07.03 > 21:30
6€ / 4€


Matinee screening

Matinée

Faites l’expérience d’un voyage nostalgique dédié aux jours de gloire des cinémas de quartier, avec une séance du dimanche après-midi, ou "Matinée", pour petits et grands : ouvreuses, bâtonnets de glace, bandes-annonces et un film vintage des années 60 avec Elvis Presley. Rock-A-Hula-Baby !

+ Blue Hawaii

Norman Taurog, 1961, DCP, vo ang st fr & nl, 102'

Chemises hawaïennes et colliers de fleurs à profusion dans ce film de plage avec Elvis Presley en short, qui excelle dans l’art de s’entourer de belles filles sur la plage d’Honolulu. La bande originale, avec des chansons inoubliables telles que "Can’t Help Falling in Love", a été l’album le plus vendu du King.

08.03 > 14:00
6€ / 4€


Film

Neither the Sea Nor the Sand

The Exorcism of Hugh

Fred Burnley, 1972, GB-GB, 35mm, vo ang , 100'

Anna et Hugh sont follement amoureux. Lorsque Hugh meurt soudainement, leur lien est si fort qu’il lui revient après sa mort. Mais son retour ne se passe pas sans encombre. Cette production britannique surprenante et inédite comporte de magnifiques plans de plages et d’excellentes performances d’acteur.

08.03 > 17:30
6€ / 4€


Film

Sonatine

Takeshi Kitano, 1993, JP, 35mm, vo ja st fr & nl, 94'

Dans ce film qui a révélé l’acteur-réalisateur culte japonais Takeshi "Beat" Kitano, celui-ci interprète un yakuza de Tokyo qui se réfugie avec des congénères sur une plage de l’île d’Okinawa, où ils vont jouer à des jeux comme des enfants. Complexe, lyrique et brutal à la fois. A redécouvrir absolument.

12.03 > 21:30
6€ / 4€


Avec Cinéma Bis Belge, un mini-module sur le cinéma culte et de genre belge, nous creusons cette année le thème de la plage et de la mer et replongeons dans la collection de "Général Films". Cette société de production, de Jean et Pierre Querut, était dédiée à la coproduction de films de genre de série B voire Z.

+ Les démoniaques

Jean Rollin, 1974, BE-FR, 35mm, vo fr , 77'

Paysages désertiques, plages et bords de mer sont omniprésents dans le cinéma érotico-fantastique de Jean Rollin, comme dans "Les démoniaques". L’un des lieux de tournage de ce film, tourné en partie en Belgique, était l’abbaye abandonnée de Villers-la-Ville. Dans cette ruine, deux naufragées se réfugient après avoir été violées et maltraitées par des pirates. Pour se venger, elles décident de faire un pacte avec le diable.

18.03 > 21:30


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 2441
prog: 2438
pos: aval