prog: 2389
squelettes/rubrique-3.html

Varia

Les séances "Prima Nova" permettent la diffusion de nouveaux films n’entrant ni dans les programmations thématiques du Nova, ni dans les critères de l’Open Screen. Moyens ou longs métrages, filmés ici ou ailleurs, fictifs ou documentaires, se côtoient dans cette section spécifiquement dédiée aux petites productions généreusement accompagnées par leur réalisateur et réalisatrice et entrée libre pour le public. N’hésitez pas à nous proposer vos films (même si nous tardons parfois à répondre) à nova@nova-cinema.org



Prima Nova

Parcelle 808

Le ruisseau, la rivière et le nid

Erwann Babin, 2018, FR, DCP, , 77'

En juin 2015, Erwann Babin, vidéaste et plasticien, achète un champ d’un hectare : la parcelle 808. Il y plante sa caméra comme on plante un outil agricole et il y restera dix-huit mois, laissant libre cours à sa créativité comme dans un atelier d’artiste à ciel ouvert, à la manière d’un amateur de cabinet de curiosité. Il s’intéresse autant aux excentricités de la nature qu’aux fantaisies de son personnage principal, à la fois acteur, jardinier, artiste et réalisateur. Le film-essai obtenu mêle documentaire, contemplation, installation, performance, vidéo expérimentale, journal intime, fiction, fable poétique. Chaque image est un tableau vivant, chaque proposition est passionnante, toute en humour et délicatesse. La narration suit la chronologie des saisons et saute de liens plastiques en liens poétiques dans un jeu de va-et-vient entre un homme sur le point de devenir père et un champ sur le point de devenir bio. Après ce film, vous ne regarderez plus de la même façon une taupinière, un champ de fleurs, un scarabée, un tuyau d’arrosage, une limace, la boue, le vent ou un pissenlit. Henry David Thoreau n’est pas loin. Le merveilleux et l’émerveillement sont au fond du jardin, assurément.

Projection suivie d’une rencontre avec le réalisateur.

Trailer

19.09 > 20:00
Gratis


Films + rencontre

Le monde parfait

Patric Jean, 2019, FR, DCP, vo , 54'

Si vous adoriez les lumières des centres commerciaux quand vous étiez petit. Si, au moment de Noël, vous y rencontriez des lutins automates qui égayaient les allées centrales de leurs sourires malicieux et de leurs activités un peu répétitives certes, néanmoins ensorcelantes. Vous vibrerez de bonheur de retrouver ces petits bonhommes, cette atmosphère de fête et de joyeuses fanfares. "On se croirait à New York ici", pour reprendre les mots du monsieur Loyal du Mall de Beziers, où le dernier documentaire de Patric Jean est tourné. Dans ce film aux allures de "Que sont ils devenus ?" pour celles et ceux qui n’ont plus mis un pied dans un centre commercial depuis longtemps, les fondamentaux sont encore là : des allées colorées, les rires d’ado qui s’y retrouvent, une impression de sécurité grâce aux vigiles qui y travaillent et aux caméras qui y sont installées. Des vendeurs et vendeuses avenant.e.s, accessibles et accueillant.e.s. La possibilité de passer des journées d’émerveillements renouvelés pour les un.es et les froides stratégies marketing des autres, tel ce directeur rappelant leur fonction : "mettre le client en condition de prêt à consommer… Qu’il pose son cerveau, il est chez Disney, tout va bien, il est dans son cocon… Et l’utopie c’est qu’il faut qu’on arrive à transformer cela en rêve". Atmosphère ensorcelante, on vous le disait. Ou presque.

+ Toujours plus

Luc Moullet, 1994, FR, DCP, vo , 24'

Documentaire mordant réalisé pour l’émission "L’oeil du Cyclone" et tourné à Portet-sur-Garonne, près de Toulouse dans ce qui est à l’époque le plus grand hypermarché d’Europe, une "cathédrale du temps présent", selon l’auteur.

La projection sera suivie d’une discussion avec Benjamin Wayens, docteur en sciences géographiques à l’Institut de Gestion de l’Environnement et d’Aménagement du Territoire (IGEAT-ULB), sur les logiques de localisation des centres commerciaux et leurs impacts socio-économiques, notamment sur les commerces de détails. Un sujet hautement d’actualité à Bruxelles…

Soirée organisée en partenariat avec le festival de cinéma En ville ! et Le P’tit Ciné.

06.10 > 20:00
6€ / 4€


Sans tâtonnement, la révolution n’aura pas lieu ! Fiers concepteurs de films en tous genres, si vos regards se posent sur ces mots, sachez que vos films sont appelés à bouleverser l’univers culturel, au moins le temps d’une séance. Vous ne le savez pas encore, mais participer à un Open Screen, à ses pulsions sous tous formats – sous acide ou même sous l’influence de ferveur propagandiste – c’est déjà prendre part à la révolte à venir ou, du moins, à sa (re)création. Faites vite ! Inscrivez vos films si ils font maximum 15 minutes – seule contrainte. Quatre mois de disette se font sentir et, déjà, la séance se remplit.

Envoi des films à nova@nova-cinema.org ou à l’adresse suivante :
14, rue d’Arengerg - 1000 Bruxxel

10.10 > 20:00
Gratis


La Microboutiek propose de manière régulière une sélection de sa collection de micro-éditions (livres, CD, Vinyles, fanzines, DVD, etc) en vente dans le bar. Stand de diffusion alternatif d’une scène indépendante bruxelloise mais pas que, la Microboutiek est alimentée par son propre public et s’enrichit au grès des évènements de cinéma et autres que le Nova invite. La collection entière est inventoriée sur le site de la Microboutiek.



Tables d’hôtes

VG et à prix démocratique

07.09 > 18:30 + 13.09 > 18:30 + 14.09 > 19:00 + 15.09 > 18:30 + 22.09 > 19:00 + 04.10 > 19:30 + 06.10 > 19:00 + 12.10 > 18:30 + 13.10 > 18:30 + 19.10 > 18:30 + 03.11 > 19:30


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 2399
prog: 2389
pos: aval