prog: 2384
squelettes/rubrique-3.html

Summer Stoemp

Cet été, le Nova a décidé de mettre les grands plats dans les petits, de se transformer en fast-food de la restauration lente, de vous mitonner des mets dans des marmites disgracieuses, aux recettes scabreuses, délicieuses, dégoûtantes et nourrissantes. Bref, de très sérieusement se détendre !

Laissez-vous faire, on a de quoi vous nourrir. Des fruits, du gras, de la viande de panda, quelques bras, des pipas et des patatas, de l’ail, du cochon et du bouillon... Notre recette du Summer Stoemp est riche et fine, sur un accord subtil-bourrin, une prise de position gustative à contre-pied des nouveaux marketings et storytellings qui se la jouent cool, écolo, responsable, bio, loco, mais n’en imposent pas moins et toujours une standardisation mondialisée des goûts, des saveurs, des plaisirs et des idées.

À l’image du PleinOPENair - qui n’aura pas lieu cette année -, le menu que vous vous apprêtez à parcourir, s’annonce tout aussi estival, festif et engagé, avec cette fois une attention toute particulière portée sur l’un de nos besoins - et plaisirs -, premiers : manger ! Films, plats de films, films chauds, chauds concerts, concert de sandwichs, sandwich en live, live à l’ail, ail en chemise, chemise tachée, tache de peinture, peinture fraîche... Venez déguster !



Manon Bara, BE,

La peinture c’est pas du gâteau ! Entre natures mortes et peintures fraîches, voilà Manon Bara invitée à cuisiner ses toiles sur les murs du Nova. Artiste peintre et tant et plus, elle porte un regard libre sur tout ce qui l’entoure et y attrape des sujets, avec un goût bien prononcé pour la chair de la peinture et la texture des aliments. De retour à l’atelier, elle ne les lâche pas avant d’en avoir fait plus que le tour, d’en avoir extrait tout leur jus. Des Madones aux légumes frais, des chats perdus aux tartes à la crème, elle les admire, les laque, les grave, les agrandit : ils deviennent totalement siens. Ils nous parlent de la vie qui passe et du plaisir de la vivre. C’est un grand jeu, plein d’humour et de sérieux, fait d’emprunts et de citations, où les classiques de la peinture, de la culture pop et des objets du quotidien se portent et se répondent, se questionnent, menés par une énergie entière. Arrivent alors des images singulières, d’une sincérité touchante, voire déstabilisante, telle une tranche de jambon mise à plat dans son blister noir, dans la pure tradition des "bodegones" de l’école espagnole. Diva bruxelloise de la nature morte, il ne pouvait en être autrement que de l’inviter à nous accompagner dans cette entreprise de célébration du manger et du cuisiner.

L’exposition sera visible dans le foyer du Nova du 05.07 (vernissage > 19:00) au 21.07, aux horaires d’ouverture du cinéma.

05.07 > 19:00
Gratis


Installation

Pipas Place

Des pipas sur le banc des fainéant.es

Léa Ricorday & Miguel Camino, BE,

À vous toutes les personnes qui courrez, qui partez puis revenez, sans manger, sans boire, qui travaillez, sans broncher, qui plongez, sans respirer, sans regarder, sans goûter, sans pétrir, sans voir se lever, sans poser une seule fois votre sac, dans la journée, veuillez s’il vous plaît, pendant deux minutes vous arrêter. Vous y avez droit. À vous asseoir sur le banc des fainéant.es. Vous regarderez passer le temps (qui de toute façon ne passe pas puisque c’est nous qui passons). Laissez donc là le monde s’affoler pendant un instant. Rendez-vous, asseyez-vous, mourez un peu pour une idée d’accord, mais lentement d’accord. Laissez le train s’en aller, ça ne peut faire de mal. Et prenez quelques pipas, quelques cacahuètes, et... cric et crac, et rrrttps, blabla, et crounch, et pffffttt, crok et bla et bli, et oh tu sais et crick et flap... et mmm et ah et cruk et ptttt… et croeck et comme ça pendant des heures, mmmmmmm. Voilà ce qu’il y aura sur le banc des fainéant.es ! Des pipas et un espace.



Tout le long de notre Summer Stoemp, le foyer au sous-sol du Nova prendra des allures de bar à tapas, de taverne bruxelloise ou de cantine populaire, selon les plats du jour à la carte. Car manger nécessite un cadre ! Le kitch côtoiera le chic, l’art culinaire, la boustifaille. Des snacks seront proposés tous les soirs au comptoir, mais aussi des repas complets sous forme de tables d’hôtes végétariennes, parfois même véganes. Les samedis en particulier, place à la formule promotionnelle des Combi Food : l’achat d’un ticket d’entrée majoré, comprenant l’un des films de la soirée et le plat du jour, vous permettra d’économiser de précieux euros… pour boire. Attention, le premier film est considéré comme une mise en bouche du plat de résistance qui n’est donc jamais servi avant cette séance. Et si vous optez pour le second film en formule Combi-Food, il faut impérativement venir manger une heure avant la séance ! Les Combi-Food ont toujours priorité sur les autres affamés, cependant les réservations par email sont recommandées afin que nos cuisiniers en chef.fe puissent prévoir des quantités en suffisance…

Contact : nova@nova-cinema.org / sujet : combi-food.

06.07 > 21:00 + 07.07 > 18:30 + 12.07 > 19:00 + 13.07 > 21:00 + 14.07 > 18:30 + 19.07 > 19:00 + 20.07 > 21:00 + 21.07 > 19:00


La Microboutiek est un point de diffusion de livres, CD, fanzines, DVD, K7 et autres objets de micro-édition. Vous pouvez autant y découvrir des choses rares que venir y déposer vos créations. La Microboutiek est alimentée par son propre public. N’hésitez pas !

http://microboutiek.nova-cinema.org

07.07 > 18:30 + 13.07 > 18:30 + 19.07 > 19:00


Pour rappel, il existe des abonnements films de 5 places à 25 euro (prix plein) / 15 euro (réductions étudiants, sans emplois, 3ème âge)



La borne arcade DIY du Nova, trônant au foyer depuis le dernier Offscreen, proposera désormais un(des) jeu(x) en contre-point de la programmation en cours. Pour Summer Stoemp, la Novarcade accueille un jeu coopératif. Vous voilà ici obligé d’affronter ensemble les commandes qui s’amoncellent, les tomates à couper et la viande à cuire, le tout en plein milieu d’une rue ou sur un bateau. Mais impossible de simplement se répartir les tâches comme prôné par la division du travail. C’est qu’au-delà de la coopération, le scénario pousse à la communication, et à vivre l’expérience collective que peut être la cuisine…



squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 2385
prog: 2384
pos: aval