prog: 2315
squelettes/rubrique-3.html

10.11

Chantal Akerman, 1974, BE, 35mm, vo fr st ang, 82'

Le premier long métrage de Chantal Akerman, dont nous présentons ici la copie restaurée en 2015 par Cinematek, est un jalon majeur dans l’œuvre de la cinéaste belge. Julie (Chantal Akerman), seule dans sa chambre, fait l’apprentissage d’elle-même. De « Je » à « Elle », une intense prise de liberté. Entre burlesque minimaliste, art contemporain et sensualité brûlante, l’audace du film est toujours étonnante notamment dans sa représentation de la sexualité entre femmes.

Séance « Our Story », re-découverte de l’histoire du cinéma queer et LGBT, en collaboration avec Cinematek

10.11 > 15:00


Courts métrages

Queer Voices

+ Des !re

X Campbell, 2017, GB-GB, video, vo ang st fr, 9'

Un hommage en noir et blanc aux masculinités trans-butch.

+ Rebirth Is Necessary

Jenn Nkiru, 2017, GB-GB, video, vo ang st fr, 10'

Présent, passé, futur, nous sommes là ! « Black is the power and rebirth is necessary. »

+ Brown Queers

Michelle Williams Gamaker, 2017, GB-GB, video, vo ang st fr, 25'

Trois portraits hauts en couleur de queers qui ne se font pas marcher sur les pieds.

+ Evidentiary Bodies

Barbara Hammer, 2018, GB-GB, video, sans dial, vo , 10'

En ces temps obscurs, même mutilée, la beauté du corps humain danse, tournée vers l’avenir.

+ Juck [Thrust]

Olivia Kastebring, Julia Gumpert & Ulrika Bandeira, 2018, SE, video, sv st fr & ang, 18'

Un groupe de Suédoises en kilt danse dans les espaces publics et interroge le regard porté sur le corps des femmes avec une énergie enthousiasmante.

+ A Love Letter to Machism

Bo Justine, 2014, FR, video, ang st fr, 4'

Compilation amoureuse et attentionnée.

+ Queering Ballet

Bo Justine, 2017, GB-GB, video, vo ang st fr, 5'

Comment Katy Pyle, directrice artistique de la compagnie de danse queer Ballez de New-York, détourne les stéréotypes du ballet traditionnel en questionnant le genre.

+ Fuck the Fascism

Basura Maria, 2016, ES-CO, video, vo ang st fr, 8'

Porno radical dénonçant avec hargne et virulence tyrannie, colonialisme, génocides et esclavage.

10.11 > 17:00


O club dos canibais

The Cannibal Club

Guto Parente, 2018, BR, video, pt st fr & ang, 81'

Une belle journée sur la côte brésilienne. Gilda, allongée au bord de la piscine, savoure un cocktail, tandis que Mario, son mari, remplit les assiettes de viande grillée, en fait... de la chair humaine. L’homme à tout faire de la maison observe la scène sans deviner que bientôt, ce sera lui qui émoustillera les papilles de ses patrons. Ce portrait d’un club très privé organisant des dîners chics où les principaux ingrédients sont le sexe effréné et la dégustation de chair d’hommes du peuple, se révèle le miroir à peine déformé d’une société où les riches se croient tout permis, persuadés de leur impunité ! On est certains que vous mordrez à pleines dents dans cette chronique sanglante aussi horrifique qu’extrêmement drôle.

+ Protokolle

Jan Soldat, 2017, DE, video, vo de st fr, 20'

10.11 > 19:00


Las hijas del fuego

The Daughters of Fire

Albertina Carri, 2018, AR, video, es st fr & ang, 115'

Trois femmes se rencontrent au bout du monde et se lancent dans un voyage au cours duquel elles exploreront de nouveaux modes de relation, loin des règles conventionnelles de ce que devrait être l’amour, loin aussi de cet esprit de possession et de source de douleur que peut aussi être l’amour. Au hasard des étapes et des nombreuses rencontres, ces « filles de feu » construiront une sororité puissante, désobéissante et extrêmement sensuelle. Au final, un road-movie poétique qui nous défie par son érotisme tangible et explicite, œuvre d’une réalisatrice clé du renouveau du cinéma argentin.

10.11 > 21:30


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 2319
prog: 2315
pos: aval