Vente des tickets et ouverture du bar : 30 minutes avant la première séance.

#161

  • sam 01.07 > 21:00

    Meatballs

    Summer Camp
    Arrête de ramer, t’es sur le sable
    Ivan Reitman, 1979, CA, 35mm, vo ang st ang, 99'
    De par l’essence potache de son titre français, "Arrête de ramer, t’es sur le sable", on pourrait penser à un film de Max Pécas. Il n’en est rien. Réalisé par Ivan Reitman, co-écrit par Harold Raimis (comme plus tard "Ghostbusters"), le film met en scène Bill Murray sorti tout droit du Saturday Night Live. Le rôle de moniteur je-sais-tout, fumiste futé dans une colo fauchée lui va comme un gant. Le public de cette toute fin des années 70 s’attend donc à de l’humour branché et de la subversion. Les comédies cool vieillissent souvent mal... celle-ci n’échappe pas à la règle. Mais grâce à la patine du temps et de bonnes sorties de Bill Murray, elle nous renvoie un charme d’époque estival fort plaisant.
  • sam 01.07 > 23:00

    Friday the 13th

    Summer Camp
    Vendredi 13
    Sean S. Cunningham, 1980, US, 35mm, vo st fr & nl, 92'
    Des moniteurs écervelés, venus préparer le camp pour les enfants, s’adonnent (ou rêvent de s’adonner) à des plaisirs coupables et libérés... mais vont le payer cher ! Ici, pas encore de Jason au masque de hockey, mais déjà le fameux thème musical, et les magnifiques effets gores de Tom Savini. Kevin Bacon, ici débutant, en fait les frais...Critiqué à l’époque comme étant un film "pop-corn" (ce qu’il est), avec sa mise en scène sobre et sa lumineuse photo, le film passerait pourtant aujourd’hui pour du cinéma arty ! Étonnant de voir à quel point un petit film d’exploitation opportuniste a pu avoir une telle influence sur la culture populaire. Un must du film d’été, et un incontournable du film de colo.
  • dim 01.07 > 01:00

    Summer Camp Girls

    Summer Camp
    Gary Graver, 1983, US, 35mm, vt de st fr & it, 86'
    De vilaines filles de riches, punies pour avoir trop dépensé ou choqué leur parents, écopent d’un séjour dans le Camp Quin. Une sorte de colonie où les filles sont privées de cartes de crédits, de sorties, et surtout d’hommes ! Il n’y a en effet que trois hommes : « Animal » la brute épaisse sans cervelle, J.D le bricoleur et partenaire régulier de Carla (une fille du camp), et LE moniteur gentil qui fait bien son travail, néanmoins harcelé constamment par les filles. Scène notable : un rapport sexuel entre deux femmes avec pénétration à la saucisse de Strasbourg ! L’occasion parfaite pour sortir un des titres de notre collection de films porno en 35mm venus des entrailles de l’ABC.
  • dim 02.07 > 21:00

    La meilleure façon de marcher

    Summer Camp
    Claude Miller, 1976, FR, 35mm, vo 82'
    Marc (Patrick Dewaere) joue un moniteur viril et sportif qui martyrise son collègue Philippe (Patrick Bouchitey), plus discret, sensible et responsable des activités théâtrales dans une colo des années 1960. Un soir, il surprend ce dernier travesti et maquillé en femme dans sa chambre. Lorsque la copine de Philippe vient lui rendre visite, Marc, continue de le tourmenter, lui même déboussolé par ces ambiguïtés sexuelles. Une tension à couper au couteau, émaillée de scènes hilarantes et grinçantes dans une colo de cinéma idéale, avec Claude Piéplu en directeur et Michel Blanc en mono asocial. Un véritable chef d’œuvre vénéneux et libre, superbement photographié.
  • dim 02.07 > 23:00

    Sleepaway Camp

    Summer Camp
    Massacre au camp d’été
    Robert Hiltzik, 1983, US, video, vo ang st fr, 83'
    Vu comme un succédané de "Vendredi 13", le film en reprend en effet largement la formule : un assassin sème la terreur dans un camp de vacances au bord d’un lac, suite au traumatisme d’un accident nautique mortel. Mais il va beaucoup plus loin : les enfants/ados sont cette fois présents, le directeur de la colo est véreux et minimise les crimes (cf le bourgmestre de "Jaws") pour ne pas perdre d’argent, les adultes sont d’affreux lubriques, et la scène finale - écho au premier film de la soirée - est éminemment perturbante. Le jeu des acteurs, très artificiel, donne au film un ton unique et cartoonesque, quelque part entre Herschell Gordon Lewis et John Waters.
  • sam 08.07 > 19:00

    Stencil Show   [Expo & Show]

    Stencil Yourself !
    Bleu, rouge, mauve, orange, jaune, doré, vert, rose bonbon… Le week-end sera coloré dans la salle du Nova qui sentira bon l’encre. Samedi et dimanche, Knust et Chez Rosi y exposent des livres, fanzines, affiches, flyers, objets et autres papiers peints édités et/ou imprimés par leurs soins. Certaines éditions seront disponibles à la vente. Dimanche, d’autres structures bruxelloises utilisant le stencil (Sterput, Rhizome, Indekeuken, Meeuw muzak, Arnaud Lorne…) viendront les rejoindre pour garnir le salon avec leurs impressions. Un moniteur proposera une vidéo d’archive sur Knust. Et tous les utilisateurs avertis ou en herbe de la stencileuse sont les bienvenus pour parfaire leur connaissance de la risographie !
  • sam 08.07 > 21:00

    MaGuy   [GIG]

    Stencil Yourself !
    Duo bruxellois composé d’Emmanuel Tête (guitare, chant) et de Guy Cardoso (batterie), MaGuy s’inscrit "dans la grande tradition de la chanson française poétique et populaire de Michel Sardou à Michel Delpech en passant par Michel Ferré et Michel Brassens". Ce qui définit MaGuy est sans doute le sens de la dérision, de la poésie et un dilettantisme musical assumé. Les textes de Manu Tête rappellent d’ailleurs l’humour de ses illustrations poético-engagées bien connues du Nova et de PTTL dont il a fait partie les premières années.
  • sam 08.07 > 22:00

    Fred Deltenre   [GIG]

    Stencil Yourself !
    Ex-membre du duo bruxellois Les Terrils, Fred Deltenre s’est depuis métamorphosé en homme orchestre oscillant entre blues désinvolte et "techno du futur". A côté de sa pratique musicale, Fred Deltenre est aussi un illustrateur facétieux, privilégiant l’impression stencil, notamment lors de collaborations avec Chez Rosi. Que ce soit dans ses dessins ou ses chansons (en français), Fred cultive avant tout le coup de crayon critique et poétique, titillant avec humour et swing la conscience et ses contradictions…
  • dim 09.07 > 14:00

    Stencil Show   [Expo & Show]

    Stencil Yourself !
    Bleu, rouge, mauve, orange, jaune, doré, vert, rose bonbon… Le week-end sera coloré dans la salle du Nova qui sentira bon l’encre. Samedi et dimanche, Knust et Chez Rosi y exposent des livres, fanzines, affiches, flyers, objets et autres papiers peints édités et/ou imprimés par leurs soins. Certaines éditions seront disponibles à la vente. Dimanche, d’autres structures bruxelloises utilisant le stencil (Sterput, Rhizome, Indekeuken, Meeuw muzak, Arnaud Lorne…) viendront les rejoindre pour garnir le salon avec leurs impressions. Un moniteur proposera une vidéo d’archive sur Knust. Et tous les utilisateurs avertis ou en herbe de la stencileuse sont les bienvenus pour parfaire leur connaissance de la risographie !
  • dim 09.07 > 21:00

    Danielle Lemaire   [Performance]

    Stencil Yourself !
    Hollandaise d’origine indienne, collaboratrice à Extrapool où elle programme expositions et événements artistiques, Danielle Lemaire est aussi dessinatrice pratiquant essentiellement le noir et blanc, peintre, graphiste, créatrice sonore et performeuse. Elle publie des livres, des disques, des cassettes et des CD’s sur son label Inner Landscapes. Pour représenter Extrapool, elle amène avec elle ce soir sa collection d’objets et de machines pour nous proposer une performance vocale et sonore dont elle a le secret.
  • dim 09.07 > 22:00

    Eerie Wanda   [GIG]

    Stencil Yourself !
    Hollandaise d’origine croate, graphiste à Extrapool, Marina Tadic est aussi chanteuse et guitariste. Musicalement, elle officie sous le nom d’Eerie Wanda, le projet avec lequel elle a sorti un premier album plein de charme en 2016, "Hum". Des chansons pop-rock garage à la fois étranges, éthérées et colorées, qui donnent des envies de soleil et de farniente. Pour clôturer ce salon dédié au stencil, un peu de douceur dans ce monde morose !
  • sam 15.07 > 19:00

    MDAP   [Expo]

    MDAP Night
    Des dessins et des photos exécutés par le MDAP seront visibles toute la soirée, où l’on pourra aussi admirer les publications singulières des Éditions Gitan appartenant aux mêmes artistes associés.
  • sam 15.07 > 20:00

    Le Ministère Des Arts Populaires   [Film]

    MDAP Night
    Monsieur Pimpant & Sébastien Delahaye, 2017, BE, video, vo fr , 60'
    Deux artistes prennent la rue pour un terrain de jeu. Monsieur Pimpant est un dessinateur compulsif qui tire le portrait de quidams, tel un taggeur des cités, alors que Sébastien Delahaye les photographie avec un appareil numérique de son invention. Le tandem partage leurs pratiques et les énergies créatrices au hasard des rencontres, dans des endroits souvent improbables (pour des artistes du moins). En guise d’exemples : une course de stock-car avec caravanes, un salon pour chiots, la bénédiction des motos des "Blue Knights", etc. A l’heure d’écrire ce texte, le tournage de ce documentaire foutraque n’est pas terminé. Les deux "gogols" bossent cependant dur pour le finir à temps, un "Ministère Des Affaires Populaires 2" étant même en gestation ! En Bonus : 3 épisodes de la série culte "Les Foufous" de Monsieur Pimpant, qui conte les aventures incongrues de Cuiku et Pataku. Détonnant !
    + Les Foufous
    Monsieur Pimpant, 2012, BE, video, sans dial, 5'
    + Les Foufous
    Monsieur Pimpant, 2012, BE, sans dial, 4'
    + Les Foufous
    Monsieur Pimpant, 2012, BE, video, muet, 5'
  • sam 15.07 > 21:30

    Jeu du dessin   [Jeu]

    MDAP Night
    Le "Jeu du dessin" se pratique en groupe sur le principe du modèle vivant. Chaque joueur est invité, tour après tour, à tirer deux cartes : l’une définit la pose qu’il devra prendre, l’autre les contraintes pour les dessinateurs. Pas besoin d’être un artiste confirmé, un enfant pouvant surpasser le meilleur des illustrateurs selon les règles imposées. Le but est avant tout de s’amuser, et ça marche à tous les coups ! Pas étonnant que ce jeu collectif initié par Monsieur Pimpant, en compagnie de plusieurs comparses, est joué aux quatre coins du monde… Des outils et du papier seront mis à disposition du public, mais n’hésitez pas à apporter les vôtres ! Et pourquoi pas les plus étonnants ?! La partie au Nova s’annonce mémorable, avec bien sûr quelques surprises estampillées MDAP.
  • dim 16.07 > 14:00

    Sylwia Compil   [Courts métrages]

    Cineketje Day
    Dès ses études à La Cambre, Sylwia Szkil a vu ses films acclamés dans plusieurs festivals internationaux. Une occasion de les (re)découvrir, ainsi que 2 perles de ses collaboratrices, le résultat de l’atelier d’animation et "The King" (cfr 16.7 à 21h) qui l’aura inspiré .
    + Limaçons et Caricoles
    Gwendoline Gamboa & Sylwia Szkiladz, 2012, BE, HD, vo fr , 7'
    + La Soupe aux fraises
    Sylwia Szkiladz, 2015, BE, HD, vo pl st fr, 5'
    + Le Renard minuscule
    Aline Quertain & Sylwia Szkiladz, 2015, BE, HD, vo fr , 8'
    + The Skeleton Band
    Jessica Poon & Sylwia Szkiladz, 2016, US, HD, vo ang , 4'
    + L’ourson et le Caneton
    Aline Quertain, 2010, BE, HD, sans dial, 5'
    + ...
  • dim 16.07 > 15:00

    Boum Monstre !   [Party]

    Cineketje Day
    Durant 2h dans la salle du Nova, Bruno Cœurvert aux platines fera danser petits et grands !
  • dim 16.07 > 20:00

    King Kong   [Film]

    The King (Kong) Night
    Ernest B. Schoedsack & Merian C. Cooper, 1933, US, super8, vo ang , 100'
    King Kong fait partie de ces œuvres, telle Don Quichotte, qui ne peuvent être adaptées ou refaites en imaginant avoir un impact comparable à l’original. Quand l’idée de Kong - née de la fascination de Merian C. Cooper pour les primates des livres d’exploitation de son enfance - rencontre une technique d’animation naissante, le stop motion, on assiste à la naissance de la première vraie créature fantastique de cinéma. Les précédentes étaient toutes tirées de la littérature. Autre particularité : il vit sur Skull island, une île perdue (cousine des récits de Conan Doyle). Quelques années plus tard, les satellites rendront cette possibilité caduque. Nous sommes heureux de vous projeter King Kong en pellicule Super 8, tel un film de vacances exotique, comme un retour primitif à un cinéma sensoriel.
  • dim 16.07 > 22:00

    The King   [Court métrage]

    The King (Kong) Night
    2016, IT, HD, sans dial, 6'
    Brève interprétation du film "King Kong" de 1933, "The King" mélange des styles d’animations non conventionnelles avec des tambours tribaux et un saxophone indomptable. Une belle manière de nous raconter l’essence de l’histoire de cette bête géante, et de lui offrir - enfin ! - un "happy end" bien mérité.
  • dim 16.07 > 22:00

    The King Live   [Performance]

    The King (Kong) Night
    Pour clôturer cette soirée fantastique et sauvage, "The King Tour" fera un arrêt dans la salle de cinéma du Nova avec un ciné-concert dans lequel nous bénéficierons de la participation des créateurs du court-métrage "The King". L’animation en direct de Goga Mason, le free jazz du saxophone d’Ivan Pilat et la musique électronique expérimentale d’Alessandro Florin Damiani donneront vie à cette performance. Une pièce pleine d’énergie et de couleurs, qui va encore plus loin dans la déconstruction du mythe du monstre amoral.
  • sam 22.07 > 20:00

    The Ralph Records Film Show   [Courts métrages]

    Cabinet of Curiosities
    Premiers objets de notre cabinet de curiosité, ce soir, une série de véritables petits films musicaux et décalés réalisés pour des morceaux des principaux groupes du label mythique Ralph Records au début des années 1980 : The Residents ("Hello Skinny", "Third Reich’n Roll", "One Minute Movies"), MX-80 ("Why Are We Here ?"), Tuxedomoon ("Jinx"), Renaldo and the Loaf ("Songs For Swinging Larvae") et Yello ("The Evening’s Young").
  • sam 22.07 > 21:00

    Mister Yous   [Show Performance]

    Cabinet of Curiosities
    "Misteryeux" groupe bruxellois qui ne cache pas avoir trempé plus qu’il ne faut dans la marmite et dans l’univers des Residents, Mister Yous est un duo dont les membres, multi-instrumentistes, ne sont pas seulement rendus anonymes par leurs masques et leurs costumes, ils sont aussi cachés derrière une toile qui leur sert d’écran de projection et d’ombres chinoises sur lequel ils laissent libre cours à leurs nombreuses et curieuses facéties, tels des sketches cinématographiques. Un opéra des plus étrange, à voir tout autant qu’à écouter.
  • sam 22.07 > 22:00

    Kriminal Hammond Inferno   [GIG]

    Cabinet of Curiosities
    Comme son nom le suggère, Kriminal Hammond Inferno propose une musique dominée par les sonorités chaudes et électriques de l’orgue Hammond. Masqués, les musiciens de ce trio belge (Kriminal Dan à la batterie, Diabolik Sim aux claviers, Dr K. Zoog à la basse et aux effets) ne chantent pas mais sont très portés sur les musiques de films, mélangeant des compositions allant du XVIIe siècle à nos jours, d’Henry Purcell à Suicide, en passant par John Barry, Ennio Morricone, Nino Ferrer ou Arthur Brown. Ça va groover pour cette fin de soirée !
  • dim 23.07 > 20:00

    Cuisine Sonore   [Performance]

    Cuisine sonore
    Autour d’un repas végétarien, des musiciens viennent vous faire entendre ce que vous mangerez. Au cœur du frichti de l’huile bouillante, dans les volutes de l’eau qui chauffe et le cliquetis des couteaux qui communiquent, ce projet franco-belge vous invite à écouter vos papilles et à danser … pour la digestion ! Avec Juliette Keller (musicienne cuisinière qui se perd à expérimenter son amour de la cuisine et de l’écoute), Romain Réot (formé au principe de base de musique shadok : "il n’y a pas de bruit qui ne puisse être entendu comme une musique, et réciproquement"), William Nurdin (multi-instrumentiste boulimique, maître ès appeaux à canard cassés), Fabio Vuerich (prépare ses pâtes à la main dans le respect des traditions de la ritalie et du bruit), Arnaud Leroy (crée un ersatz de beck avec une guitare folk à 20 balles, pour se transformer en impro noise, puis kraut psyché rock, et terminer en free jazz), Thomas Francq (chomabranque, végécuistot oryzophage tout-terrain, amateur de sept pouces jamaïcains, membre du flying platane circus), Miguel Camino ("Te faire goûter au jus du flux, à cheval sur des légumes, envoûté par les parfums, subjugué par les odeurs, évanouis à la première bouchée"). Vous l’aurez compris, cette table d’hôte performance, aux sonorités gustatives et olfactives multiples, dont celles de vos assiettes, aura de quoi toucher l’ensemble de vos sens ! Un banquet festif qui ne manquera pas d’égayer une dernière fois la salle du Nova en mode estival !
squelettes/seances.html
lang: fr
id_rubrique:
prog: