prog: 2293
squelettes/rubrique-3.html

Public Domain Day

Chaque année, en date du 1er janvier, les droits d’auteur s’appliquant à des milliers d’œuvres expirent et entrent dans le domaine public. En Belgique, la durée du droit d’auteur est de 70 ans après la mort de l’artiste. En 2018, ce sont donc les créations d’auteurs décédés en 1947 qui deviendront libres de droits avec, par exemple, celles de Victor Horta, Anna Kernkamp, Felix Timmermans, Gustave Van de Woestyne, Ernst Lubitsch, William Moulton Marston.

Si le droit d’auteur est un outil important permettant de protéger la création et la diffusion des œuvres, le domaine public l’est tout autant en favorisant un libre accès à celles-ci. Chaque année, l’importance du domaine public ne cesse de croître au sein d’une culture numérique stimulant de plus en plus les pratiques collectives et les généalogies d’usage.

Téléchargez les sources & le programme : http://pdd2018.constantvzw.org



Spectacle

Antoine Defoort

Inventeur loufoque et volubile, Antoine Defoort crée des spectacles inclassables où fantaisie désinvolte et rigueur intellectuelle se mêlent avec bonheur. Il relève ici le défi de proposer une conférence sur le droit d’auteur aussi claire et rigoureuse que ludique et palpitante.

Une frise chronologique dans l’espace, des boîtes en carton ou encore l’adaptation d’un dessin animé constituent quelques-uns des outils burlesques employés par l’artiste pour inviter les spectateurs à se questionner sur la rémunération des auteurs. Bondissant d’une idée à l’autre, Defoort et ses « invité(e)s » (Catherine Deneuve, Denis Diderot, Maurice Ravel…) nous font remonter le temps jusqu’au 18e siècle, puis le traversent jusqu’à la révolution numérique et l’arrivée d’internet. Un spectacle unique en son genre, qui regorge d’inventivité et vous fera jubiler.

25.05 > 20:00
8€ / 6€ (soirée / avond)


Workshop

Atelier enfant

Cette année Ernst Lubitsch et Reynaldo Hahn sont à l’honneur. En partant du film "La Poupée" de Lubitsch, Julie Michaud, scénographe, organise un atelier qui interrogera le décor de cinéma et de théâtre. Les personnages de "La poupée" évoluent dans des décors assumés comme tels : fonds peints, carton pâte, maquettes , un peu comme au théâtre ou au cabaret de la même époque. Nous construirons avec les enfants un décor sur ce principe, inspiré par l’univers de Reynaldo Hahn et du salon mondain du début du 20ème siècle.

Réservations : nova@nova-cinema.org

26.05 > 13:00


François Chamaraux est pianiste et accordéoniste. Il joue dans différentes formations, comme Les Taupes qui boivent du lait (fanfare klezmer et Balkans) et Bruxelles Aires Tango Orchestra. Par ailleurs, sa musique, souvent improvisée, accompagne d’autres arts, comme le théâtre, la danse classique et le cinéma muet (Cinémathèque de Bruxelles). Muriel Legrand est chanteuse et comédienne. Elle aime mélanger ces deux arts. Elle chante entre autre dans le trio a cappella Tibidi… François et Muriel interpréteront quelques morceaux de Reynaldo Hahn, dans un univers réalisé par les enfants lors de l’atelier décor.

26.05 > 20:00
6€ / 4€ Cabaret


Live Soundtrack

La poupée

Ernst Lubitch, 1919, DE, 35mm, sans dial, , 68'

Sous la pression d’un mariage qu’on lui impose alors que la gente féminine l’effraie, Lancelot décide d’épouser une poupée mécanique. Mais elle se casse ! Ni une, ni deux, voilà la fille du fabricant de la poupée qui prend sa place... Où jouer à la poupée, donc, débouche sur des situations cocasses et joliment érotiques. Sur cette trame adaptée d’un conte d’Hoffmann, "La poupée" est l’un des premiers films d’Ernst Lubitsch qui tourna d’abord beaucoup en Allemagne avant d’émigrer aux Etats-Unis en 1922. Après être passé par la prestigieuse troupe théâtrale de Max Reinhardt, Lubitsch devient rapidement une vedette du grand écran dans une série de comédies très populaires puis il passa à la mise en scène et à la réalisation avec le même succès. Esprit brillant et joyeusement irrévérencieux, il multipliera les comédies avec les plus grandes stars (Pola Negri, Paul Wegener, Emil Jannings d’abord puis Maurice Chevalier, Gary Cooper, Marlene Dietrich, James Stewart, Greta Garbo), dans des scénarios souvent abracadabrants, tous plus impertinents et drôles les uns que les autres, réalisant des satires pétillantes de son époque, délicieusement subversives et d’une étonnante modernité... La fameuse "Lubitsch Touch". Le film sera accompagné au piano par François Chamaraux.

26.05 > 21:00
6€ / 4€


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 2297
prog: 2293
pos: aval