prog: 2252
squelettes/rubrique-3.html

Kino Climates Melting Pots

A une période où la culture se décline de plus en plus en termes de management, de marketing et de sponsoring, un peu partout en Europe des cinémas associatifs, des espaces de diffusion alternatifs s’affichent à contre-courant, en proposant des programmations de films personnalisées et surtout non formatées. Véritables lieux de résistance culturelle, ils sont gérés par des associations à but non lucratif, souvent par des bénévoles et des cinéphiles endurcis. Amoureux de la pellicule, pas pour autant fermés aux nouvelles technologies, ils dénichent des films qui échappent aux lois de la distribution commerciale ou des perles trop peu connues du grand public, découvertes dans des archives ou collections improbables. Vous l’aurez compris, tous ces lieux de cinéma sont les cousins et cousines germains du Nova !

En 2010, le Nova organisait une rencontre, dans le cadre du festival de Rotterdam, avec ces cinémas venus des quatre coins d’Europe. Depuis, d’autres rendez-vous ont eu lieu, et un réseau s’est créé, qui permet l’échange d’infos, d’idées ou propositions de programmation, ainsi que la mise en commun d’outils et de connaissances. Le temps d’un week-end, nous allons une fois de plus nous réunir, pour la deuxième fois à Bruxelles. Réunions de travail en journée, une programmation collective en soirée. Trois soirs de suite nous vous invitons à venir découvrir des courts, des longs, des films récents ou plus anciens, du documentaire, de l’expérimental, un peu de fiction, le tout en Serbe, Roumain, Allemand, Anglais, Français,… L’occasion rêvée pour préparer votre prochain trip cinéphilique quelque part en Europe !

www.kino-climates.org

& LABOS

En 2005, une autre rencontre anticipait celle de Kino Climates, "La Rencontre des Labos" qui était dédiée à des laboratoires, pour la plupart collectifs, pratiquant une approche artisanale du cinéma en pellicule. Depuis, le réseau qui en est né n’a cessé de s’agrandir et réunit aujourd’hui des labos du monde entier. Quelques représentants de ce réseau s’uniront à la rencontre Kino-Climates. Qui sait, peut-être pour envisager un prochain coup ensemble ?!

www.filmlabs.org

6 € / 4 € (soirée / avond)


Nicolas Rey, 2012, FR, 16mm, vo fr & de st fr, 81'

Film en neuf bobines-chapitres projetées dans un ordre aléatoire (soit 362 880 possibilités !), basé sur des fragments de La catacombe de Molussie, roman allemand écrit par Günther Anders entre 1932 et 1936. Des prisonniers d’une geôle d’un état fasciste imaginaire, la Molussie, se transmettent des histoires à propos du dehors, comme autant de fables à portée politique et philosophique.
"Simplement filmer ce pays imaginaire. (...) Fabriquer quelques machines pour rendre l’entreprise plus complexe et le résultat moins prévisible. Ne pas omettre de filmer quelques humains dans leur activité la plus courante : le travail. Un pays n’est jamais complètement désert."
Tourné avec de la pellicule périmée, développé et auto-produit à L’Abominable, laboratoire cinématographique d’artistes, dont Nicolas est l’un des fondateurs.

Avec le soutien de Art/Recherche.

07.12 > 19:00
4€ / 3€


FR,

Un diplôme d’ingénieur en électronique dans la poche, fin années ’60 Jean-Pierre Beauviala se lance dans la conception d’une caméra légère et maniable, avec prise de son intégrée, qu’il souhaitait que l’on puisse porter comme un “chat sur l’épaule”. Passionné d’urbanisme, il voulait en effet tourner son premier film et cherchait une caméra qui puisse déambuler facilement et discrètement dans les rues. Il travaillera pendant un an pour Éclair, où il mettra au point une première caméra 16mm légère, avant de créer la célèbre société Aäton. Pendant plus de quatre décennies il inventera des caméras (16mm, Super 16, 35mm, vidéo) qui disposaient de mécanismes ou de dispositifs étonnamment innovants. Jean Rouch, Raymond Depardon Jean-Luc Godard, Louis Malle, Peter Greenaway, …la liste des réalisateurs, devenus amis, qui ont fait usage de ses caméras est certainement emblématique. Inventeur génial, Jean-Pierre Beauviala est aussi un poète qui sait parler d’une image en y dévoilant l’élément humain et le souffle créatif. En sa compagnie nous découvrirons un court documentaire ainsi que des tests images réalisés dans le courant de la décennie ‘70. Dans le cadre de la même séance Stefano Canapa, du laboratoire indépendant L’abominable, montrera quelques séquences, d’un film en cours de montage, tournées dans des laboratoires photochimiques désormais fermés.

  • Opération fermes ouvertes, Larzac Pâques ‘72
    Co-réalisé avec Suzanne Rosenberg,1972, Fr, film on DCP, vo fr, 27’
  • Essais single sytem
    1970, Fr, film on DCP, muet,11’
  • Explication du single system
    1971, Fr, film on DCP, muet, 10’
  • Essais 8-35
    1979, Fr, film on DCP, muet, 13’

Avec la collaboration de la Cinémathèque Française

07.12 > 21:00
4€ / 3€


6 € / 4 € (soirée / avond)


Film

Free Radicals

A History of Experimental Film

Pip Chodorov, 2011, FR, HD, vo ang st fr, 80'

A partir de sa propre expérience, Pip Chodorov, un membre actif des Labos, parcourt une histoire du cinéma d’avant-garde. Composé de rencontres de grandes figures de ce mouvement artistique dont les prémisses remontent aux années 20, "Free Radicals" est riche en extraits de films expérimentaux, parfois montrés dans leur entièreté. Au final, l’essai de Pip se révèle une ode à un cinéma autant libre dans sa forme qu’au niveau de ses moyens, mais aussi une excellente entrée en matière pour tout néophyte du genre, et pour notre week-end de rencontre entre deux réseaux héritiers de cette mouvance radicale.

08.12 > 19:00


Courts métrages

Open (Celluloid) Screen

Un Open Screen retro en ce week-end de rencontre Kino Climates... Quoique même en 1997, l’Open Screen du Nova était loin d’être majoritairement en pellicule. Mais cette fois, priorité à l’argentique avec des films venus dans les valises de nos amis des quatre coins d’Europe, et les vôtres, à condition de ne pas dépasser les 15 min et de les proposer au moins une semaine à l’avance à openscreen@nova-cinema.org ! Le spectacle sera aussi en cabine où nos projectionnistes, ne jurant que par la pelloche et leurs bières, transpireront lors d’incessants changements de bobines, de formats, et autres imprévus…

08.12 > 21:00
Gratis


Live Soundtrack

Kung Fu Trailers of Fury

Légende urbaine des cinémas alternatifs : il y aurait au moins une bobine de film porno qui traine dans un coin de chaque cabine de projection. Si le Nova remporte facilement la palme avec la collection ABC, le cinéma microplex The Cube à Bristol se distingue avec une incroyable panoplie de trailers Kung Fu ! Graeme Hogge, familier de la légendaire capitale musicale des 90’s, et l’un des piliers du Cube, sera aux platines pour accompagner ces bobines d’un genre frénético-ludique. Bristol style !

08.12 > 23:00


6 € / 4 € (soirée / avond)


Courts métrages

Singular Balkans Cinema

Petite intrusion dans les archives du cinéma en marge des Balkans avec 2 films singuliers provenant d’une collection de films d’amateurs sous le régime communiste rassemblée par le Muzeul Cineastului Amator de Resita en Roumanie, et 2 documentaires méconnus issus d’une programmation autour des salles de cinéma par l’ Academic Film Center de Novi Beograd en Serbie.

+ Strop de Soare

Emil Mateias & Ion Mato, 1976, 16mm > video, sans dial, vo ro , 5'

Une idylle naissante sous fond de décor industriel.

+ Bumerang

Eugen Babii, 1986, RO, 16mm, sans dial, vo , 6'

Un entretien d’embauche qui vire à l’absurde.

+ The Ambassadors of film

Ratko Orozović, 1979, BA, 35mm > video, vo st fr, 18'

Portrait d’un cinéma itinérant parcourant l’ex-Yougoslavie.

+ Meters of life

Momir Matović, 1986, ME, 35mm > video, vo st ang, 13'

Un vieux célibataire sourd de naissance se rend au cinéma chaque jour, assis au siège n°1 de la rangée 5.

09.12 > 19:00


Courts métrages

Ojoboca

Membre du labo partagé LaborBerlin, le duo Ojoboca, comme beaucoup d’artistes du réseau filmlabs, réalise films, performances et installations dont la matière première est la pellicule argentique. Ce soir, ils présenteront en personne un aperçu de leur travail filmique.

Avec le soutien de Art/Recherche

+ Wolkenschatten

Anja Dornieden & Juan David Gonzalez Monroy, 2014, 16mm, vo de st ang, 17'

Un nuage géant plonge une petite ville allemande dans les ténèbres…

+ The Masked Monkeys

Anja Dornieden & Juan David González Monroy, 2015, BE, 16mm, vo ang , 30'

Aux plus bas échelons de la société javanaise, la tradition millénaire des arts masqués permettent aux performeurs de les mener à un état supérieur, noble.

09.12 > 20:00


Performance

Sholto Dobie

GB, 30'

Personnage aux multiples facettes, Sholto Dobie représente ce week-end le Horse Hospital, un espace londonien étonnant, mêlant cinéma, costumes, musique et performance dans un réel ancien hôpital pour chevaux. Programmateur aussi au Old Dentist, lieu couru des petits concerts pointus de la capitale, parfois responsable son lors de tournages, Sholto est surtout un musicien expérimental interrogeant les passerelles entre électronique, tradition et performance. Pour cette séance, il nous présentera un étrange instrument gonflable accompagné d’électronique et d’une vielle à roue trafiquée...

09.12 > 21:00


Compilation

Scopitones !

De 1958 à 1969, les scopitones étaient des sortes de jukebox diffusant en image le hit parade de l’époque, dans les gares, bars et autres lieux publics. Ancêtre des clips vidéos, ces films étaient rapidement réalisés en 16mm Eastman color, voire Technicolor aux USA, et son magnétique. Fort appréciés en France, en Allemagne de l’Ouest ou en Angleterre, les scopitones l’ont été jusque dans certains pays arabes. La sélection d’une heure proposée en format original par la vénérable Werkstattkino à Munich, comporte des stars du showbiz d’alors, tels que Sylvie Vartan, Petula Clark, Debbie Reynolds, Heidi Brühl, Alice & Ellen Kessler…

09.12 > 22:00


6 € / 4 € (soirée / avond)


Film

66 Kinos

Philipp Hartmann, 2016, DE, DCP, vo de st ang, 98'

C’est lorsqu’il réalise son premier long-métrage que Philipp Hartmann se confronte pour la première fois aux dures règles de la distribution cinéma. Aucun distributeur ne veut prendre le risque de distribuer “Time goes by like a roaring lion”, un film-essai pourtant bien reçu dans le réseau des festivals. Hartmann se décide alors à le diffuser lui-même et contacte une longue liste de cinémas en Allemagne. 66 cinémas lui répondent, dont quelques-uns qui font partie du réseau Kino-Climates. La tournée de tous ces lieux qui programment son film devient prétexte pour réaliser un road-movie documentaire, “66 Kinos”, où le réalisateur s’interroge sur ce que veut dire gérer une salle de cinéma art et essai aujourd’hui. Les temps sont durs durs, et l’arrivée du numérique n’aura en aucun cas aidé. La caméra se glisse dans l’intimité de ces refuges du 7ème art, qui pour résister au formatage ambiant se réinventent sans cesse. Bienvenus chez les derniers des Mohicans !

10.12 > 19:00


Performance

Expanded TV

BIBLIOTEQ MDULAIR meet SYNKIE

Deux projets expérimentaux suisses fusionnent pour une performance immersive dans l’intimité du bar du Nova. BIBLIOTEQ MDULAIR est une installation où Emma Souharce et Daniel Maszkowicz (membre du fort beau cinéma Spoutnik à Genève) manipulent une quinzaine de générateurs analogiques, engendrant une atmosphère électro-primitive sensorielle. Alors que SYNKIE, un écosystème analogique de manipulation vidéo par Michael Egger, Max Egger et F Kaufmann, envoie sur de vieux téléviseurs à tube des images créées en direct. Le tout formant un laboratoire aux machineries audiovisuelles d’un autre espace-temps.

10.12 > 21:00
Gratis


Jörg A.Hoppe, Klaus Maeck & Heiko Lange, 2015, DE, video, vo ang st fr, 95'

Proposé par le petit mais non moins dynamique cinéma B-Movie d’Hambourg, l’essai homonyme "B-Movie" nous embarque dans le Berlin-Ouest sauvage des années 80 ! La plus grande ville d’Allemagne alors coupée en deux, était, côté occidentale, l’une des plus intensives et créatives d’Europe, avant que le rideau de fer ne tombe. A partir d’un collage endiablé d’extraits de films jamais diffusés ou d’archives télévisuelles d’époque, "B-Movie" dresse le portrait d’une décade chaotique telle une série B, allant du punk à la Love Parade, d’une ville insulaire où il était avant tout question de vivre l’instant présent.

10.12 > 22:00
6 € / 4 € (soirée / avond)


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 2254
prog: 2252
pos: aval