prog: 2242
squelettes/rubrique-3.html

Oh boy !

Cet été, Georges est mort.... Vous vous souvenez certainement de ce grand gaillard distribuant les tickets d’entrée derrière le comptoir. Dans la pénombre, à la lueur d’une petite lampe, il vous attendait les lunettes au bout du nez... Avant que vous arriviez jusqu’à lui, le temps de traverser le couloir menant vers la salle, Georges préparait une blague, une boutade, les yeux remplis de malice, étouffant un rire dans sa barbe... Ou peut-être l’avez vous croisé au bar, assis sur une chaise haute, un Cécémel à la main. Vous avez pu profiter de sa bienveillance, d’une anecdote sur le Nova ou encore d’une histoire tendre racontée avec les yeux brillants d’un enfant, en trinquant avec lui... Georges était là depuis la création du cinéma Nova. Il y aura inscrit, durant 20 ans, sa présence haute en couleur et sa voix à la fois tendre et bourrue, autant d’éléments joyeux et apaisant... Cet été, le Nova a perdu son papy, un bénévole en or, un ami précieux... Tu vas drôlement nous manquer Georges !



Ce dimanche 10 septembre, nous ouvrons le cinéma à la mémoire de Georges. Dès 18:00, nous nous retrouverons tous ensemble autour d’une table d’hôtes pour échanger nos souvenirs, au son d’une playlist musicale créée par ses bons soins.

10.09 > 18:00


Guido Manuli, Maurizio Nichetti, 1991, IT, 35mm, vo it st fr, 95'

Maurizio, doubleur et sonorisateur de films d’animation, rencontre un jour Martina, assistante sociale qui soulage les hommes souffrant de troubles psychologiques quelque peu douteux. Entre les deux, une improbable histoire d’amour éclot, entravée par la lente métamorphose de Maurizio en personnage de dessin animé ! Truffé de gags et de trouvailles visuelles qui ne manqueront pas de rappeler le cinéma de Buster Keaton, “Volere Volare” est une extravagante parabole sur la quête, quelque fois déraisonnée, de l’être aimé et des frustrations sexuelles qui hantent notre société. Le final est délirant et certainement digne des plus grands burlesques… “Volere Volare” était un des films que notre ami et collègue Georges aurait tant aimé voir un jour projeté sur la toile du Nova. Il avait même pris l’initiative, avec la complicité d’une autre bénévole du Nova, de le sous-titrer en français en vue d’un futur surtitrage en direct via le logiciel libre Qstit qu’il confectionna avec un autre membre de l’équipe (disponible sur http://subtitles.nova-cinema.org). C’est cette version que nous vous présenterons dans le cadre de cette soirée en son hommage, avec une copie 35mm importée pour l’occasion d’Italie.

Remerciement : Cineteca Nazionale (Rome)

10.09 > 21:00
Gratis


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 2248
prog: 2242
pos: aval