prog: 2222
squelettes/rubrique-3.html

Varia

Film + rencontre

Autour d’Ayotzinapa

es

Dans la nuit du 26 septembre 2014 à Iguala, au Mexique, 6 personnes ont été assassinées et 43 étudiants de l’école rurale d’Ayotzinapa ont été enlevés. Ils n’ont jamais été retrouvés. Dans un pays où l’État et les narcotraficants ont fusionné, où plus de 27.000 personnes sont portées disparues, cette tragédie a été celle de trop et l’affaire des étudiants d’Ayotzinapa a bouleversé la société mexicaine. Journaliste indépendant établi au Mexique, John Gibler s’est entretenu avec les rescapés, les témoins des attaques et les parents des disparus pour couvrir avec la plus grande précision les 48 heures qui entourent cette tragédie puis les débuts de la réaction citoyenne. Dans son livre "Rendez-les nous vivants ! Histoire orale des attaques d’Ayotzinapa", il met à mal la version officielle et prouve, à travers témoignages de ceux qui vécurent les événements, que la violence systématique employée à l’encontre des classes modestes, paysannes ou indigènes qui se dotent d’outils d’émancipation est organisée systématiquement et politiquement. Cette façon d’écrire l’histoire quand il est impossible d’accéder aux archives et aux documents qui permettraient de rétablir la vérité des faits, c’est ce que cherche à revaloriser au gré de ses publications le Collectif des Métiers de l’Édition (CMDE), maison d’édition coopérative basée à Toulouse, dans une tradition aujourd’hui délaissée par l’historiographie.

+ Ayotzinapa 26

Collectif, 2016, MX, video, vo es st fr,

Un personnage, caricature de Mexicain, à bord de son bolide roule dans la ville à la recherche des disparus ; un homme attend, sans fin, son fils et hante l’école d’Ayotzinapa ; une fanfare ne sait plus comment faire résonner le trombone désormais inutile... Documentaires, animation, fiction, essai, expérimentation, "Ayotzinapa 26" construit sous toutes ses facettes le traumatisme profond qu’a réveillé l’affaire des 43. Cinéastes, artistes, illustrateurs du Mexique et du monde entier ont joint leurs voix dans ce film collectif dont le Nova a sélectionné une heure de courts métrages aussi intense qu’intrigante et bouleversante.

Présentation et rencontre avec John Gibler et une représentante du Collectif des Métiers de l’Édition.

05.05 > 20:00
Gratis


David Bert Joris Dhert, 2016, BE, DCP, vo pt st ang, 60'

"One World, One Dream". "For The Game, For The World". "All in One Rhythm." Les grands événements sportifs, comme la Coupe du Monde et les Jeux Olympiques, s’annoncent généralement en termes de rêves et d’opportunités pour la population du pays hôte. Bruxelles ne fait pas exception avec l’annonce de l’Euro 2020. Le réalisateur et anthropologue visuel David Bert Joris Dhert vivait à Rio de Janeiro lorsqu’il a tourné ce très beau documentaire. Témoin des espoirs de la population locale, qui voyait en ces événements l’opportunité d’une vie meilleure, il choisit de suivre trois Brésiliens (un indigène, un africain et un européen) rencontrés aux abords immédiats du stade Maracanã, qui allait accueillir à la fois la Coupe du Monde et les Jeux Olympiques. Au terme de trois ans de tournage, "We Must be Dreaming" montre comment la Coupe du Monde de la FIFA 2014 et les Jeux olympiques de Rio 2016 ont affecté la vie des gens de Rio de Janeiro et dans quelle mesure les deux plus grands événements sportifs de la planète ont trahis les rêves et les opportunités qu’ils promettaient. Aujourd’hui, Rio de Janeiro est confrontée au chaos et à la faillite, tandis que la Suisse brille toujours…

En présence de David Bert Joris Dhert.

18.05 > 20:00
Gratis


Le temps passe et déjà, plus de deux mois se sont écoulés depuis le dernier Open Screen ! Un désert temporel enfin interrompu par l’oasis de la réouverture du cinéma. Vu la longueur de l’attente, quelques films occupent déjà le programme mais il reste un peu de place pour cette séance inaugurale. Ne traînez pas à nous envoyer vos comédies musicales ronronnantes, vos enquêtes ethnologiques de bout de couloir et autres expériences fongiques pour autant qu’elles ne dépassent le quart d’heure et qu’elles nous parviennent à temps. Soumissions à openscreen@nova-cinema.org ou à notre adresse postale.

20.04 > 20:00


Si l’époque des super8 familiaux est – peut-être ? - derrière nous, sûr que les histoire filiales continuent d’affoler les supports sensibles. Double exception pour cet Open Screen : c’est le second du programme et il est thématique. Capturées sur pellicule ou avec vos smart (?) phone ; conceptuelles ou documentaires, vos histoires familiales sont attendues pour peupler notre écran de leurs joies ridées et autres névroses génétiques. Envoyez-les, à temps, à l’adresse suivante openscreen@nova-cinema.org en précisant que vos films de moins d’un quart d’heure sont à considérer pour cette séance spéciale.

11.05 > 20:00


La Microboutiek est un point de diffusion de livres, CD, fanzines, BD, DVD, K7 et autres objets de micro-édition. Riche en curiosités et perles rares, la Microboutiek s’installe à intervalles réguliers dans le bar du Nova.

http://microboutiek.nova-cinema.org/

29.04 > 19:30 + 20.05 > 19:30 + 25.05 > 19:30


22.04 > 19:30 + 23.04 > 19:00 + 28.04 > 19:30 + 29.04 > 19:30 + 30.04 > 19:00 + 13.05 > 20:00 + 19.05 > 19:30 + 20.05 > 19:30 + 27.05 > 19:30


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 2231
prog: 2222
pos: aval