prog: 2172
squelettes/rubrique-3.html

Mercredis

Lieu

La Vitrine

La Vitrine, c’est un petit rez-de-chaussée commercial, occupé depuis fin 2015 et pour quelques mois encore par des artistes et artisans qui y organisent et y accueillent des expos, concerts, ateliers (c’est là que le Carnaval sauvage a fabriqué masques et costumes avec des habitants des Marolles), séances de karaoke ou autres cours d’aérobic... C’est dans ce local, à deux pas des Brigittines, que le PleinOPENair s’invite pour la soirée.

11 rue de Nancy, 1000 Bruxelles.

29.06 > 19:00


Séance d’écoute

La théorie des blocs

Karim Akalay, 2015, audio, vo fr , 53'

Les blocs de la Cité Modèle (Laeken), un ensemble moderniste caractérisé par la verticalité de l’habitat et l’idéalité de la conception, constituent une des rares traces de l’utopie architecturale des années 1950 en terme de logement social. Le réalisateur de ce documentaire y a vécu et donne la parole à ses anciens voisins, tout en interrogeant le concept de "la théorie des blocs", soit la théorie des ensembles coulés en béton qui se donne comme primitives les notions d’ensemble et d’appartenance. Elle est considérée comme une théorie fondamentale. D’aucuns ont été jusqu’à la qualifier de paradis. Un paradis moderne finalement confronté et supplanté par la réalité des classes. A la Cité Modèle, les relations d’appartenance à l’ensemble se sont dissociées. La théorie des blocs a peu à peu pris corps et voix par la lente agglomération de particules secondaires tombées de l’ensemble...

+ 1, rue des Visitandines

Lisa Matthys & Hélène Bernard, 2011, audio, vo st fr, 15'

Une déambulation poétique et sensitive dans les étages de la tour des Brigittines-Visitandines où l’on croisera des habitants, un petit chien, des boites aux lettres, du fromage blanc et même des esprits…

La diffusion sera suivie d’une rencontre en présence de Karim Akalay et d’habitants de la Cité Modèle et de la cité des Brigittines-Visitandines.

29.06 > 20:00


Même si ça nous démangeait, nous ne vous invitons pas au stade de l’Union Saint Gilloise pour y visionner en direct l’une des finales de la coupe de l’Euro 2016. Nous reconnaissons à ce lieu, situé en contrebas du parc Duden, bien d’autres charmes. Avec son étonnante façade Art déco (1926), s’y niche bien plus qu’une buvette de club de football mais un chaleureux café accueillant régulièrement des soirées enlevées sans qu’il y soit pour autant question de ballon rond. Nous y marquerons le coup d’envoi du PleinOPENair à Forest.

Union Saint-Gilloise, 225 chaussée de Bruxelles, 1190 Bruxelles⎟ Tram : 32, 82, 97 (Union) ⎟ Bus : 48 (Laine).

06.07 > 19:00


Liz Miller, 2008, video, vo st fr, 53'

L’histoire se déroule à Highland Park, une ville des États-Unis proche de Détroit subissant le contrecoup de la crise de l’automobile. Nombre d’habitants ont déserté les lieux y laissant une communauté, majoritairement noire, à faible revenu. Alors qu’ils vivent à proximité du lac Michigan, l’une des principales sources d’eau douce au monde, leur accès à l’eau potable est menacé par un sous-investissement dans les infrastructures d’épuration et de distribution combiné à une approche managériale des décideurs qui vont jusqu’à exproprier ceux qui ne parviennent plus à honorer leurs factures. Mais les habitants ne se laissent pas faire et s’organisent pour préserver leur droit à l’eau courante et pour évitersa privatisation. A travers leur lutte, se joue une remise en question de tout le système d’organisation de la ville en proie à une gestion du tout-au-marché. Un film à voir absolument pour mieux comprendre ce qui nous pend aussi au nez, et comment y résister.

+ Super Desasphaltico

Groupe vidéo Ixelles, 2008, video, sans dial, , 4'

Super D est un héros bruxellois qui débarque dans votre cour. En deux temps trois mouvements, le béton est pulvérisé, la terre remise à ciel ouvert, les graines semées et les fleurs plantées. L’eau peut retourner enfin à la source ! Depave the world !

A Forest, pas de menace d’expropriation des habitants mais l’eau est belle et bien chassée de ses terres par l’urbanisation rampante et montante. Là aussi les riverains s’organisent pour préserver à l’eau son lit et en faire une question démocratique. Si en Belgique et à Bruxelles des gardes fous existent encore pour faire barrage à la privatisation de la gestion de l’eau, certains se rappellent encore les inquiétudes liées aux défaillances de la station d’épuration nord gérée en partenariat public-privé (PPP) avec Aquiris. La discussion qui suivra la projection explorera en compagnie des EGEB les manières de se donner les capacités d’agir pour préserver cette ressource essentielle qu’est l’eau.

06.07 > 20:00


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 2176
prog: 2172
pos: aval