prog: 2157
squelettes/rubrique-3.html

Lucile Hadzihalilovic

La cinéaste française Lucile Hadzihalilovic (°1961, Lyon) greffe avec “Évolution” (à voir dans les Offscreenings) un deuxième long métrage à sa filmographie. Une carrière cinématographique parcimonieuse, ponctuée de chefs-d’œuvre remarquables et uniques. Une fois terminées ses études d’histoire de l’art et de réalisation, elle fonde avec le réalisateur Gaspar Noé la société de production Les Cinémas de la Zone. Elle se charge de la production et du montage de deux films de Gaspar Noé, à savoir “Carne” (1991) et “Seul Contre Tous” (1998), et réalise “La bouche de Jean-Pierre” (1996). Lucile Hadzihalilovic est une grande amatrice de films fantastiques et d’horreur européens. Elle puise son inspiration dans l’œuvre de réalisateurs tels que Georges Franju, Jean Rollin et Dario Argento. Cela se ressent indubitablement dans son premier long métrage “Innocence” (2004), qui forme pour ainsi dire un diptyque avec “Évolution”. Dans les deux films, elle crée un univers hermétique et mystérieux : une alcôve dans l’inconscient, une mare grouillant de vie et de mort où réalité, rêve et cauchemar se côtoient.

Lucile Hadzihalilovic introduira personnellement ses films lors du festival.



+ La bouche de Jean-Pierre

Lucile Hadzihalilovic, 1996, 35mm, vo , 52'

Après la tentative de suicide de sa mère, Mimi est recueillie par sa tante Solange, dont le fiancé, Jean-Pierre, porte un intérêt tout particulier à la petite nièce. Un film d’horreur social sous la forme d’une fable à la fois cynique et poétique.

+ Nectar

Lucile Hadzihalilovic, 2014, DCP, sans dial, , 18'

Une allégorie onirique et sensuelle de la société humaine, comparée à une ruche d’abeilles et leur reine.

+ Good Boys use Condoms

Lucile Hadzihalilovic, 1998, 35mm, sans dial, , 6'

Un court métrage érotique, réalisé dans le cadre d’une campagne pour la promotion de l’usage du préservatif.

04.03 > 19:30  
5€ / 3,5€


Lucile Hadzihalilovic, 2004, 35mm, vo fr st ang, 122'

“Innocence” se déroule dans un internat pour jeunes filles, au milieu des bois, complètement isolé du reste du monde. Les élèves reçoivent de 2 institutrices excentriques un enseignement exclusivement consacré à la biologie et au ballet. Cette adaptation de la nouvelle, "Mine-Haha" ou "À propos de l’éducation corporelle des jeunes filles", du dramaturge allemand Frank Wedekind, plonge le spectateur dans un mystérieux monde parallèle qui a ses propres règles strictes et sa propre symbolique. Le casting des jeunes filles, impressionnant, est épaulé par Marion Cotillard et Hélène de Fougerolles. Ce film est une fable pour adulte qui baigne dans une atmosphère de sombre réalisme magique dans lequel Hadzihalilovic accentue sans cesse l’impression d’une menace inquiétante grâce à une bande sonore complexe et au formidable travail du caméraman Benoît Debie, qui a aussi travaillé avec Gaspard Noé sur "Irréversible".

05.03 > 21:30  
5€ / 3,5€


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 2159
prog: 2157
pos: aval