prog: 2088
squelettes/rubrique-3.html

Prima Nova

Étoiles filantes dans le firmament de la production cinématographique, les Prima Nova ont une place à part au sein de la programmation. Et pour cause, y coller n’est pas leurs destins. Ces films issus de productions restreintes, voire d’autoproductions, s’imposent sur notre écran pour marquer le lancement de leur existence ou la relancer. N’hésitez pas à nous proposer vos films. Le Nova en sélectionnera certains qui feront l’objet d’une séance gratuite, suivie d’une rencontre. Qu’on se le dise !

→ Films à envoyer à :
Cinéma Nova (Prima Nova)
Rue d’Arenbergstraat 14
1000 Bruxxel



Prima Nova

The Forest Is Like the Mountains

Pădurea e ca muntele, vezi ?

Didier Guillain & Christiane Schmidt, 2014, DCP, vo ro st fr & ang, 101'

Christiane Schmidt et Didier Guillain ("Grenze", "Comme tout autre humain") nous proposent de suivre, littéralement, une famille roumaine rom dans ses mouvements quotidiens. La caméra, discrète, ne s’impose pas... Mais le regard est complice et l’intimité est partagée. Quatre saisons passent dans ce village reculé. On travaille, on discute, on rigole, on fait face à l’adversité. On déambule beaucoup, entre la forêt et les champs, la colline et la rivière. Ce portrait de famille, de village, magnifiquement filmé, est le fruit d’une rencontre particulière. Le duo de réalisateurs a voyagé dans la région pour la première fois en 2004 avec un projet de labo photo ambulant (certains clichés avaient d’ailleurs été exposés au Nova en 2005). Ils y retourneront régulièrement, jusqu’à y développer ce projet de film. Une très belle réussite que nous avons le plaisir de montrer en première belge.

En présence de l’équipe du film

02.04 > 20:00  
Gratis


Prima Nova

Gigolo

Hubert Marécaille, 2015, vo st ang,

Fringant du haut de ses 25 ans, Didier finit par céder aux avances répétées d’une mère de famille manifestement charmée et fortunée. Suffisamment, du moins, pour le convaincre par l’argent qu’une nuit en sa compagnie a tout pour lui plaire. Les parties de jambes en l’air pour arrondir ses fins de mois s’enchaînent et affinent son art de la stimulation érotique, allié à une maîtrise peu commune de la conception d’artefacts. Puis un jour, se glisser entre les jambes d’inconnues non désirées pour remplir son frigo s’impose et le pèse. Hubert Marécaille filme les confidences de Didier en l’accompagnant au quotidien, avant et après ses performances, mais jamais vous n’entreverrez une cuisse plus haute que l’autre. Manifestement nerveux mais ouvert à la démarche, l’homme se met à nu dans ce qu’il vit de plus interpellant et de plus sensible.

16.04 > 20:00  
Gratis


Chantale Anciaux, 2014, HD, vo fr , 66'

C’est aux intonations d’un wallon chaleureux que Chantale Anciaux est pour la première fois accueillie en ces terres de bouses et de joie qu’est la Ferme de la Barrière, dans le Hainaut. Avec cette ferme familiale pour seul décor, la réalisatrice déploie des plans posés et lumineux et témoigne de la vivacité et de la richesse de ces gestes ancestraux qui rythment les rugueux rituels de vie et de mort paysans. On y observe André et Marie-Thérèse, les exploitants grisonnants, dans leur intimité rieuse alors que les jeux sauvages des petits-enfants soulignent l’absence de générations d’adultes prêtes à reprendre l’entreprise familiale. Reprise d’autant plus ardue que les normes parasitent un savoir traditionnel qu’elles ne parviennent à embrasser, alors qu’à l’image les vaches, imperturbables, mettent bas et que les embryons de poussins succombent aux bris d’œufs.

23.04 > 20:00  
Gratis


Prima Nova

Phenix

Catherine Libert, 2015, super8 > video, vo fr st ang, 72'

Un jour d’été une jeune femme, Claire, voit son homme disparaître. Subitement, sans explications. Elle se retrouve face à un grand vide et va devoir parcourir le long chemin du deuil. Elle a besoin pour cela de se retrouver seule, et décide alors de partir à la mer, à Ostende. Mais c’est l’été, et les plages sont envahies par des dizaines de touristes. Claire est en décalage de tout ce brouhaha estival. Solitaire, elle se laisse porter par son énergie intérieure, par moment calme par moment révolté. Jusqu’au moment où elle dérape… "Phenix" est un film qui s’inscrit très clairement dans la veine expérimentale. Entièrement tourné en Super8, le film brouille les pistes. Un peu fiction, un peu documentaire, se réappropriant des codes du film amateur, et pourtant subtilement monté, le film résiste à toute catégorisation. Comme d’ailleurs sa réalisatrice, Catherine Libert, farouche adepte d’un cinéma indépendant, réalisé artisanalement.

14.05 > 20:00  
Gratis


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 2095
prog: 2088
pos: aval