prog: 2088
squelettes/rubrique-3.html

Kino Climates

Kino Climates est un réseau de salles de cinémas indépendantes européennes. Fondé en 2010 au festival de Rotterdam, lors d’une initiative à laquelle participait le Nova, le réseau veut promouvoir une totale liberté de programmation et témoigner de la diversité de la culture cinématographique. Le but est de générer de nouvelles façons de travailler, tout en restant en lien avec un héritage stimulant.
Depuis 5 ans, ces lieux de cinéma vivants collaborent et échangent informations sur les films, conseils, font tourner des artistes et se rencontrent une fois par an (dont une fois au Nova il y a bientôt trois ans).
La petite tournée du film du Cube, "The Film that Buys the Cinema", nous a donné envie de construire un week-end de programmation autour de leur venue en nos murs, en invitant des membres du "Filmclub 813" de Cologne pour montrer leurs films, et un programmateur de l’"Academic Film Center" de Belgrade, qui viendra avec des archives sous le bras. Vu que ce réseau n’est pas constitué de tristes sires, nous avons concocté avec eux une soirée musicale, dansante et festive pour une réjouissante rencontre informelle !

http://www.kino-climates.org



Le Nova a un cousin à Bristol : "The Cube", fondé en 1998 ! Les liens entre les deux lieux se sont d’ailleurs établis il y a de nombreuses années déjà. Le Cube est une salle magnifique en bois, agrémentée d’un bar et d’un espace convivial et multifonctionnel, au cachet indéniable. Un collectif de bénévoles, qui se régénère régulièrement, y mène des activités parfois proches de celles du Nova : un Open Screen (qu’ils appellent Blue Screen), des concerts, des performances mais aussi et surtout des particularités très british : un orchestre maison, une équipe de skateboard, une bonne sélection de whiskies et plein d’autre choses étranges.

Chris et Hoggie, bénévoles et fondateurs du lieu, viendront nous présenter le film qui acheta leur cinéma.

http://www.cubecinema.com/cubewebsi...



various directors, 2014, vo , 77'

Animés par la volonté de pérenniser leur cinéma suite à la fin du contrat de bail, l’équipe du "Cube" lance une campagne de levée de fonds en 2012, dans l’espoir d’acheter le bâtiment. Le traditionnel appel à dons est enrichi par la volonté de produire un film, qui contribuera à la campagne. L’idée est de vendre des éditions DVD rares, à un prix de soutien, et de verser dans la cagnotte les frais de diffusion récoltés.
Le concept ? Demander à 70 amis du « Cube » - réalisateurs, musiciens, vidéastes et autres perfomers – de réaliser chacun un film d’une minute qui, une fois assemblés, proposerons une mosaïque d’images et de sons hétéroclites. Craig Baldwin, Ben Rivers, Portishead, Nicolas Roeg, Jack Stevenson ou encore Peter Strickland, pour ne citer qu’eux, se sont prêtés à ce jeu spontané. Doté d’un montage thématique et formel intelligent, "The Film That Buys the Cinema" est parcouru de propositions libres qui vont de l’expérimentation la plus radicale à des tentatives documentaires, en glissant des fragments de concerts ou de matchs de foot en vue suggestive. Rotation de machine à laver, théâtre labial, poses de flics, œil coulant ou gelée dansante habitent ce film-compilation forcément bigarré.
Pour la petite histoire, qui sera complétée par Chris et Hoggie : fin 2013, la récolte de fonds a atteint ses objectifs de 185.000£, et depuis avril 2014 l’équipe du Cube est propriétaire de son cinéma !

http://www.cubecinema.com/cgi-bin/f...

07.05 > 20:00  
5€ / 3,5€


Le Cine Club Academic fut fondé en 1958 et devint en 1976 le Centre Académique du Film, au sein du Centre Culturel estudiantin du campus serbe de Novi Beograd. Plusieurs personnes sont engagées dans ce vestige du communisme pour continuer le travail entamé autour du cinéma, de la musique et du théâtre. Lieu de vie en plein cœur du campus, il propose des festivals (Balkanima entre autre) et en été des projections en plein air dans un lieu « vintage » prévu à cet effet. Les Archives du Film Alternatif conserve et distribue ces jalons de l’histoire du cinéma expérimental serbe.
Milan Milosavljevic vient spécialement de Belgrade nous proposer deux belles compilations de courts.



Courts métrages

The Experimental Film Movement In Serbia

Years of Structure (1960’s-80’s)

La naissance des ciné clubs après la seconde guerre mondiale en Yougoslavie permit aux cinéastes Dušan Makavejev, Živojin Pavlović, Vojislav Kokan Rakonjac et Želimir Žilnik (qui était tout récemment au Nova !) d’expérimenter des formes narratives et de questionner l’essence du système socialiste. Leurs films plus conséquents des années ’60 furent regroupés sous l’appellation "Black Wave".
Au festival GEFFF en 1964 puis chez eux où ils organisaient des projections de leurs propres films, Petar Arandjelović et Tomislav Gotovac changèrent la manière des cinéphiles serbes d’appréhender le cinéma expérimental.

+ Glava - Krug [Head - Circle]

Zoran Popović, 1968-69, 8mm, vo st ang, 5'

+ Kompozicija [Composition]

Vjekoslav Nakić, 1970, 16mm, vo st ang, 6'

+ Vrt sa stazama što se racvaju [The Garden od Forking Paths]

Slobodan Šijan, 1971, 8mm, vo st ang, 4'

+ Putovanje [Journey]

Bojana Vujanović, 1972, 16mm, , 2'

+ Od mene do tebe [From Me to You]

Mirko Avramović & Miodrag Tarana, 1972, 8mm, , 4'

+ Od mene do tebe [From Me to You]

Mirko Avramović & Miodrag Tarana, 1972, 8mm, , 4'

+ Gerdy, zlocesta vještica [Gerdy, the Wicked Witch]

Ljubomir Šimunić, 1973-1976, 8mm, , 9'

+ Izdah [Expiration]

Ivan Obrenov, 1976, 16mm, , 12'

+ Kuća [House]

Radoslav Vladić, 1977, 16mm, , 8'

+ Praznik [Holiday]

Bojan Jovanović, 1983, 16mm, , 11'

+ Posledniji Tango u Paris [Last Tango In Paris]

Miodrag Milošević, 1983, 16mm, , 6'

+ Čisti film : sećanje na geff [Pure Film : Memento of Geff]

Miroslav Bata Petrović, 1984, 16mm, , 5'

08.05 > 20:00  
5€ / 3,5€


Courts métrages

New Voices

Ces dernières années, l’Academy Film Center a collaboré avec des cinéastes aux travers de résidences, notamment lors du Film/Video Festival qu’il organise chaque année en décembre.
Ces films commencent à attirer l’attention de festivals plus importants.
Voici donc un florilège de ces “nouvelles voix“ dont Nikola Đurić et Zoran Saveski occupent un rôle de passeurs qui permet à une certaine vision du cinéma expérimental de perdurer.

+ Nokturno [Nocturno]

Nikola Đurić, 1974-2014, HD, , 15'

+ Sobre Belgrado [Over Belgrade]

Andrès Denegri, 2011, super8 > video, , 4'

+ Sky Lines [Sky Lines]

Nadine Poulain, 2013, HD, , 10'

+ Fabula Rasa

Zoran Saveski, 2014, HD, , 7'

+ Listen, Try not To Dwell on that Idea, Please...

Benjamin Ramirez Perez, 2014, super8 > video, , 6'

+ Piplmetar [Peoplemeter]

Incredible Bob, 2013, HD, , 15'

+ Divna budućnost ljubavi moja [Bright Future My Love]

Marko Žunić, 2014, HD, , 30'

08.05 > 22:00  
5€ / 3,5€


C’est l’histoire de cinéastes amateurs et frappadingues qui, cherchant un moyen de voir des films, se regroupent et discutent dans les bars mal famés de Cologne (d’où ils tirent une bonne partie de leur inspiration) pour ensuite fonder le Filmclub 813 en 1990.
Un peu plus tard, ils intègrent une énorme salle de cinéma, anciennement celle de l’Ambassade britannique. Depuis, ils y projettent des films de répertoire (il n’y a pas de Cinémathèque à Cologne ! ) ou des perles bizarres qui font saliver les cinéphiles de toute l’Allemagne. Tout le monde à Cologne ne voit pas cette bande d’allumés d’un bon œil, espérons que ça pourra durer encore longtemps....

Home


Courts métrages

Die Kölner Gruppe

Membre actif de Kino-Climates depuis le début, Bernhard Marsch est un programmateur et cinéaste unique et excentrique. Il faut le voir pour le croire ! L’esprit toujours vif, il habille sa vie intérieure profonde d’une belle moustache qu’il ne quitte jamais, même lors de ses baignades quotidiennes ! Il viendra avec un groupe de cinéastes de Cologne aussi étonnants que lui.

+ Halleluja

Bernhard Marsch, 1995, 35mm, , 11'

Deux hippies à Cologne, en partance pour l’Inde, montent à bord de la Coccinelle d’un Bernhard Marsch facétieux...

+ Liebe ist geschmacksache

Bernhard Marsch & Piet Fuchs, 1997, 35mm, , 14'

Co-réalisé avec Piet Fuchs, un tournage de film porno comédie musicale.

+ Wonhaft

Bernhard Marsch, 2005, 35mm, , 11'

Une visite commentée avec un ami de l’appartement très rempli de Bernhard. Immanquable !

+ Cafe Contact

Bernhard Marsch, 2008-2013, HD, , 11'

Deux cinéastes en charmante compagnie, dans un abri interlope de Cologne, décident de leur avenir.

+ Underground Odyssey

Christos Dassios, 2006, 35mm, , 6'

Ou l’histoire d’une intrigante jeune femme et d’un garage souterrain...

+ Waldmesister

Markus Mischkowski & Kai Maria Steinkühler, 2007, 35mm, , 8'

Alfred et Mike, tous deux chômeurs de longue durée, doivent nettoyer la forêt.

+ Wellenreiter

Markus Mischkowski & Kai Maria Steinkühler, 2010, 35mm, , 10'

Alfred et Mike rencontrent un ami vendeur de glaces, et se confrontent à ce difficile métier à la plage.

+ Der servantilist

Christian Mrasek & Jukka Schmidt, 1995, 16mm, , 15'

Jakob tombe toujours amoureux de serveuses...

09.05 > 20:00  
5€ / 3,5€


Christian Mrasek & Jukka Schmidt, 2013, HD, vo de st ang & fr, 91'

"Nobody can tell you exactly about the meaning of life, but one thing is for sure : It’s not being the richest man on the cemetery." (Peter Ustinov)
Un road movie conte de fée inondé de soleil et plein de musique pour une histoire presque vraie.
Hans, qui en a déjà marre depuis longtemps de vendre n’importe quoi et de tromper son monde, laisse tomber son boulot, offre son Not-That-Smartphone et s’en va vers le sud avec un sac plein de fric.
Au cours de son odyssée dans un monde d’aventuriers et de profiteurs, il prend tout ce que Dame Fortune veut bien lui offrir. Il tombe sur des compagnons de route charmants mais aussi plutôt louches qui l’entraînent sans cesse vers de nouveaux horizons.
Et comme il prend la vie comme elle vient, il ne peux heureusement pas s’égarer – à moins que…

http://hansdampffilm.blogspot.de/

09.05 > 22:00  
5€ / 3,5€


Le réseau Kino Climates, lors de ses rencontres, a permis de déceler des talents de DJ et une certaine propension à prolonger la fête dans des lieux étranges ! Nous en profitons pour vous inviter à découvrir ce qu’on écoute sur les dancefloors de Cologne et de Belgrade. Et quand vous aurez vu les films de Bernhard Marsch, vous saurez à quoi vous en tenir ! Cette soirée est aussi l’occasion de fêter les 10 ans du Human Jukebox ! Créé en 2005 dans le Bokaal du Nova (la caisse à l’entrée du cinéma), cette performance/concert s’installe depuis dans des boîtes de toutes formes et tailles à travers l’Europe, entre autre dans certains cinémas membres de Kino Climates. Après s’être contorsionné dans de trop petits endroits, il sera temps de retrouver le confort du Bokaal et de revoir le Human Jukebox dans son habitat naturel.

www.weirdhumanjukebox.tumblr.com

09.05 > 24:00


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 2092
prog: 2088
pos: aval