prog: 2080
squelettes/rubrique-3.html

Botanicals

Ce module vous propose une incursion dans le monde extraordinaire des plantes, champignons et autres curiosités botaniques. L’homme considère les organismes chlorophylliens, photosynthétiques et sporagineux comme des espèces inférieures dénuées de toute forme de conscience. Ils sont tout juste bons à être récoltés, cuisinés et avalés. Et s’ils avaient une conscience, une volonté ? Les plantes ont beau être sous-représentées dans la galerie des monstres illustres du cinéma, Offscreen a réussi à concocter une sélection de films où nos amis du règne végétal tiennent la vedette. “Matango – Attack of the Mushroom People”, “Invasion of the Body Snatchers”, “The Day of the Triffids” ou encore “The Little Shop of Horrors” : des films cultes sur des mutations mémorables, remarquables et malicieuses qui brouillent les frontières entre faune et flore. Des plantes carnivores capricieuses, des cosses extra-terrestres mal intentionnées, des moisissures visqueuses douées d’intelligence et des champignons hallucinogènes et mutagènes : une révolution se prépare dans le potager...



Matango

Attack of the Mushroom People

Ishirô Honda, 1963, 35mm, vo st ang, 89'

Week-end de voile au Japon au début des années soixante. Habits d’époque, bonne humeur, rires, accrochages, et chanson légère (lalalala) sont de mise sur le bateau, avant que ne se déclare un orage qui conduira au naufrage sur une étrange île. Nos naufragés découvrent ensuite un vieux navire échoué, recouvert d’une étrange mousse et de champignons bizarres. La question de savoir s’il faut en manger va fortement diviser le groupe. Sous couvert d’un film d’aventure basé sur une histoire de William Hope Hodgson, Honda se réapproprie la trame et insuffle au récit une surprenante poésie mélancolique qui tranche avec l’apparente légèreté du genre. Cerise sur le champignon, cet excellent film est proposé dans une copie 35mm en VO, une version probablement jamais montrée en dehors du Japon ! Sans aucun doute l’un des films inratables d’Offscreen 2015...

06.03 > 22:00 + 21.03 > 18:00
5€ / 3,5€


Matinee screening

Little Shop of Horrors

Frank Oz, 1986, HD, vo st fr & nl, 102'

Un fleuriste nigaud voit le succès et l’amour lui tomber dessus grâce à une plante carnivore. Mais cette créature, qu’il appelle Audrey II, est exigeante et ne fait que répéter avec insistance : "Nourris-moi !". Le film original de Roger Corman, réalisé en 1960, a généré son culte et a été repris sur les planches au début des années 1980 dans une adaptation musicale à succès. Cette version inspire à nouveau le cinéma et revoilà Audrey II prendre possession du grand écran – et comment ! Avec Frank Oz ("The Muppet Show") dans la chaise du réalisateur, la célèbre "Mean Green Mother from Outer Space" prend vie comme jamais auparavant : la plante intergalactique à l’appétit insatiable est campée par Levi Stubbs, chanteur des Four Tops, qui lui donne une voix et un flot de paroles bien swinguant. Les décors sont éclatants et l’humour ravageur. Le tableau est complété par le snul Rick Moranis, parfait dans le rôle principal, et un Steve Martin hilarant en dentiste sadique et rock and roll. Un grand classique du divertissement 80’s, à voir en séance "matinée" dans la récente version director’s cut !

08.03 > 14:00
5€ / 3,5€


Tim Grabham & Jasper Sharp, 2014, HD, vo , 81'

Les myxomycètes : malgré leur discrétion, ils sont massivement présents dans la nature. Longtemps classés dans la famille des champignons, ces organismes fongoïdes présentent pourtant des affinités avec le règne animal. Les myxomycètes (en anglais, slime mold) tiennent le rôle principal dans ce documentaire hallucinant qui dissèque leur mode de vie, notamment au moyen de la photographie accélérée. Cette moisissure visqueuse hors du commun tisse des réseaux complexes et gigantesques et fait ainsi preuve d’une intelligence insoupçonnée. Le documentaire s’apparente à de la science-fiction et donne l’impression de se trouver en plein dans “Invasion of the Body Snatchers”. Ces images intrigantes sont accompagnées d’une bande originale hypnotisante signée Jim O’Rourke.

En présence de Tim Grabham et Jasper Sharp

08.03 > 20:00  
5€ / 3,5€ Combi 2 films > 7,5€ / 6€


Steve Sekely, 1963, 16mm, vo , 93'

Première adaptation du roman de John Wyndham ("Trouble with Lychen"), le spécialiste de la science-fiction biologico-métaphysique. Une pluie de météorites rend aveugle la population de la Terre, à l’exception de William Massen, qui constate avec effroi que les Triffids, plantes ambulantes se nourrissant de chair animale et humaine, envahissent les villes et la campagne. Il décide de fuir vers le sud de l’Europe avec Susan, une petite fille qu’il a sauvé d’un accident de train. Steve Sekely s’éloigne du roman foisonnant et complexe où l’on sait se moquer de l’Angleterre d’après guerre, et prend ses aises. Il en tire un film étonnant, visuellement stimulant, sous forme de fable cataclysmique. Unique en son genre, très rare sur grand écran, une sorte de pendant britannique au magnifique "Matango" de Honda, réalisé la même année.

08.03 > 22:00
5€ / 3,5€ Combi 2 films > 7,5€ / 6€


Theu Boermans, 1994, 35mm, vo st ang, 103'

Dans une petite ville industrielle morose des Pays-Bas, toute l’économie tourne autour de l’usine locale qui fabrique du fil d’acier pour grillages. Au bord de la faillite, celle-ci est sauvée in extremis par des investisseurs américains. Leur arrivée déclenche une impulsion vers la modernité. Alors que certains villageois se laissent prendre au jeu, d’autres s’opposent fermement à ce nouveau mode de vie. Entre-temps, des pousses de roses sauvages apparaissent dans les endroits les plus inhabituels. Une allégorie atypique et percutante où l’appât du gain rapide se solde par le chaos et la déchéance. Ce premier long métrage du metteur en scène Theu Boermans s’inspire d’une pièce de théâtre de Gustav Ernst. Le film est devenu un ovni de l’histoire du cinéma néerlandais et a été récompensé à sa sortie lors du Festival du cinéma néerlandais par un Veau d’or dans les catégories Meilleur long métrage, Meilleur acteur et Meilleure actrice.

11.03 > 20:00
5€ / 3,5€


Invasion of the Body Snatchers

L’Invasion des profanateurs de sépultures

Don Siegel, 1956, HD, vo st fr, 80'

Un médecin de famille est interpellé par des patients qui s’inquiètent du comportement étrange de leur entourage. Ils ne s’expliquent pas pourquoi certains des membres de leur famille ou de leurs amis ne sont plus eux-mêmes et paraissent distants. Dans un premier temps, le docteur soupçonne une hystérie collective mais finit par découvrir que cette épidémie fulgurante est causée par des plantes extra-terrestres. Des cosses géantes produisent des clones humains qui ressemblent trait pour trait aux personnes qu’ils vont remplacer. Plus personne ne sait à qui faire confiance, la peur et la paranoïa prennent le dessus. Il y a toutefois une chose que les clones sont incapables d’imiter : les émotions. Celles-ci ne forment d’ailleurs qu’un obstacle à leur aspiration à une société rationalisée et ultra-performante. Ce classique de la SF intelligent et hautement captivant, marqué par la paranoïa de la guerre froide, n’a rien perdu de sa classe.

12.03 > 20:00
5€ / 3,5€ Combi 2 films > 7,5€ / 6€


Roger Corman, 1960, HD, vo , 72'

Seymour est un doux idiot. Il travaille comme assistant chez un fleuriste et vit dans un appartement minable avec sa mère au caractère bien trempé. Mais Seymour est un rêveur. Il est secrètement amoureux de sa collègue Audrey, qui rivalise de niaiserie avec lui. Quand il découvre une plante exotique très spéciale chez un importateur à Chinatown, il la nomme "Audrey II" et s’empresse de la mettre en vitrine du magasin. Les chalands sont intrigués par cette plante étrange et le commerce devient fleurissant. Mais Audrey II se montre difficile à entretenir, la seule chose qui la revigore est le sang humain !
Il ne fallut pas plus de deux jours au légendaire Roger Corman pour tourner cette petite comédie d’horreur, qui allait bientôt devenir un phénomène culte. Avec ses dialogues pleins d’esprit et son humour noir, ce petit film original peut encore rivaliser avec ses adaptations musicales plus récentes. "La petite boutique des horreurs" est aussi connu pour compter l’une des premières apparitions du jeune Jack Nicholson, en patient masochiste chez le dentiste.

+ Treevenge

Jason Eisener, 2008, HD, vo , 16'

Que peuvent bien ressentir les sapins de Noël lorsqu’ils se font déraciner et soustraire de leur environnement naturel pour ensuite se voir affublés de guirlandes bariolées, de lumières clignotantes et de boules de Noël brillantes ?

12.03 > 22:00
5€ / 3,5€ Combi 2 films > 7,5€ / 6€


Invasion of the Body Snatchers

L’Invasion des profanateurs

Philip Kaufman, 1978, 35mm, vo st fr & nl, 115'

Dans cette deuxième adaptation sur grand écran du roman de Jack Finney, le réalisateur Philip Kaufman déplace l’intrigue : au petit village idyllique il préfère le San Francisco des années ’70. Le personnage principal n’est plus incarné par un médecin de famille, mais par un inspecteur du service de santé publique, interprété par Donald Sutherland. L’histoire reste quant à elle fidèle à l’originale : d’étranges plantes apparaissent soudainement dans les quatre coins de la ville et les habitants commencent à agir de façon étrange. Cet excellent remake dénonce l’égoïsme et le cynisme des années ’70 tout en restituant le climat paranoïaque de l’époque. Encore plus que Don Siegel, Philip Kaufman ravive avec brio une de nos peurs primitives : la peur de l’autre. Kevin McCarthey (qui tenait le rôle du docteur dans la version de 1956) et Don Siegel apparaissent tous deux dans un caméo. La graine est semée… l’apocalypse est pour demain !

15.03 > 22:00
5€ / 3,5€


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 2084
prog: 2080
pos: aval