prog: 2035
squelettes/rubrique-3.html

Nuit blanche

Lors de sa prochaine édition, la Nuit blanche aura pour thème le cinéma et suivra les traces laissées par le 7ème art dans le quartier de la place De Brouckère et de la rue Neuve. L’occasion pour le Nova de concocter un programme nocturne qui abordera l’histoire des salles obscures bruxelloises, l’évolution des formats cinématographiques, et se terminera par la projection d’un film belge culte et rare !



Installation sonore

Cinepolis

Cinepolis vous invite à écouter un cinéma imaginaire créé à partir de témoignages sur la période faste des salles aujourd’hui disparues du centre de Bruxelles.
La matière sonore collectée par Bruxelles Nous Appartient - Brussel Behoort Ons Toe est utilisée pour créer un témoignage fictionnel à plusieurs voix sur la diversité des salles qui ont peuplé les artères de Bruxelles des années 1930 aux années 1980. Au Cinepolis, après les actualités Belgavox, on croise King Kong et on entend Tarzan au loin, on polémique sur Godard et on s’émoustille sur Sylvia Kristel. Bécotage et chahutage sont de rigueur pendant le changement de bobines.
Le temps de cette soirée, ceux qui le souhaiteront pourront alimenter la base de données de BNA-BBOT avec leurs propres souvenirs des cinémas de Bruxelles.
Un projet de Chloé Despax et Emanuel Lorrain en collaboration avec BNA-BBOT.

04.10 > 20:00
Gratis


Conférence

Jean-Pierre Verscheure

Exposé de minuit : Cadrages & Recadrages

Associons le plaisir du cinéma à celui de la connaissance. Le savoir n’a pas d’heure. Dans le cadre de cette Nuit Blanche "spécial cinéma", le Nova vous propose un petit exposé nocturne, divertissant et instructif, pour mieux comprendre comment des maîtres du cinéma ont travaillé le cadre et la mise en scène pour aboutir à des chefs-d’oeuvre qui ont marqué l’histoire du cinéma. Depuis ses origines, le cinéma a connu de nombreux formats de pellicule. Peu de spectateurs se rendent compte que l’utilisation d’un cadre plutôt que d’un autre imposera des contraintes techniques mais déterminera aussi des choix artistiques. C’est Jean-Pierre Verscheure, professeur-historien-collectionneur que nous ne devrions plus vous présenter, qui au travers de nombreux extraits de films, projetés dans leur format pellicule original, nous expliquera comment "fond "et "forme", technique et choix artistiques sont étroitement liés. C’est un voyage unique dans l’histoire du cinéma, et dans le temps, qui vous sera proposé. L’occasion de revoir ou découvrir pour la première fois des scènes qui ont marqué durablement l’histoire du 7ème art.

04.10 > 24:30
Gratis


Paul Collet & Pierre Drouot, 1968, 35mm, vo st nl, 106'

Pour terminer agréablement cette nuit sans horaires, le Nova vous proposera le film belge ”L’étreinte”. Réalisé par le tandem anversois Paul Collet et Pierre Drouot, dans la foulée de la libération sexuelle de la décennie sixties, le film met en scène une histoire érotico-intimiste aussi troublante que fascinante. Dans le huis-clos d’une maison bourgeoise et cossue se déploie un cérémonial quelque peu pervers : l’initiation, la lente entreprise de domination, par un jeune et riche obsédé, d’une timide demoiselle qu’il asservit à ses caprices. Il la façonne, l’humilie, en fait son jouet désirable et soumis. Mais le maître aura tôt fait de devenir l’esclave de son esclave… D’un érotisme maitrisé et stylisé, le film ne put se soustraire au couperet de la censure. Le parfum de scandale qui entoura ainsi "L’étreinte" au moment de sa sortie ajoute certainement du piment à cette oeuvre qu’il est de bon ton de (re)voir après minuit, préférablement sur un grand écran.

04.10 > 02:00
Gratis


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 2040
prog: 2035
pos: aval