prog: 2035
squelettes/rubrique-3.html

Bal

Film

Le gang des pianos à bretelles

aka Gangsters en jupons

Gilles de Turenne, 1953, , 74'

Difficile de résumer ce film de genre à la française, s’inspirant des serials américains et d’une tradition franchouillarde nonchalante. Dans un monde parallèle, il serait un parfait film de minuit, mais il est tout à fait bienvenu en introduction de cette soirée musette. Tout d’abord parce qu’il est un "véhicule" pour l’accordéoniste-star Émile Prud’homme, dont le concert d’après défilé doit permettre de déjouer un complot. Il faut dire que l’histoire est alambiquée : Le Syndicat des gangsters de Chicago, affolé à l’idée que la police française va être équipée de 15 CV. Citroën, délègue Al Pat à Paris. Mais une reine de l’enroule et des malfrats à qui on ne la fait pas, vont compliquer ce micmac délirant. Autre particularisme, indice de nanar s’il en est, il a plusieurs titres dont "Gangsters en jupon" qui est à peu près aussi pertinent que le titre original. Jean Robic, le cycliste, est de la partie, ainsi que Ginette Leclerc, l’actrice qui a "le plus longtemps fait le trottoir et a le plus été assassinée du cinéma français". C’est le premier film de Gilles de Turenne qui fit, longtemps après, carrière dans le porno. Un film de genre on vous dit...

11.10 > 20:00
5€ / 3,5€ 7,5€ / 6€ (soirée / avond)


Concert

Étoile Musette

L’âge du rock’n roll puis de la musique électronique a trouvé le Musette ringard. Mais alors que les musiques urbaines du début du 20e siècle connaissent un retour en grâce (Rebetiko, Chicago Blues, Raï, etc.) il semblerait absurde de ne pas s’y replonger.
On y retrouve les instruments de la campagne, comme la cabrette auvergnate, qui rapidement se mélangent à l’instrument roi d’alors : l’accordéon chromatique. Une musique populaire, celle des ouvriers de l’exode rural, où l’on joue ensemble, venant de différents régions, et où s’opère un heureux syncrétisme.
Étoile Musette (Dick van der Harst (guitare), Raquel Gigot (accordéon chromatique) et Arnaud Degimbe (cabrette)) vous replonge dans le Paris des 19e et 20e siècles, dans les guinguettes, en bord de Marne, dans les bals, rue de Lappe... là où se sont côtoyés, disputés et ensuite réunis auvergnats, italiens, manouches pour nous offrir le fruit de leur passion musicale.
Une belle occasion de prolonger l’été en dansant !

11.10 > 22:00
7,5€ / 6€ (soirée / avond) 6€ / 5€


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 2041
prog: 2035
pos: aval