prog: 2004
squelettes/rubrique-3.html

Varia

Vous en avez très certainement entendu parler : l’ABC, dernier cinéma porno de Bruxelles à projeter ses films en 35mm, a fermé ses portes en 2013. Vouée à la disparition, cette belle salle 70’s du bld Adolphe Max a tout de même une chance de survivre ! Des membres des ASBL Marcel/Offscreen, La Rétine de Plateau et du Cinéma Nova ont créé une fondation dont le but est de récolter très rapidement de quoi signer le bail et payer le loyer pendant un an, le temps qu’un projet culturel puisse y naître. Pour soutenir l’initiative et faire un don, rendez-vous sur le site internet. L’ABC a besoin de vous !

www.abc-cinema.be



Expo

Kiscsoportos Játékok

10.04 → 01.06

Kiscsoportos Játékok (Kindergarten Games, Jeux de jardins d’enfants) est un groupe d’artistes et graphistes situés principalement à Budapest. Ils se sont unis en 2013 et ont commencé à créer et exposer, pour le plaisir, des affiches non-officielles de leurs films préférés. Une sélection de ces affiches sera exposée dans le foyer du Nova !

Vernissage : 10.04 > 19:00

http://kiscsoportosjatekok.tumblr.com/

10.04 > 19:00
Gratis


Expo

Kiscsoportos Játékok

10.04 → 01.06

Kiscsoportos Játékok (Kindergarten Games) is een collectief van artiesten
en vormgevers met Boedapest als uitvalsbasis. Vorig jaar zijn ze begonnen
met de creatie en de tentoonstelling van onofficiële affiches van hun
favoriete films. Een selectie van hun werk is te zien in de Nova-bar.

Vernissage : 10.04 > 19:00

http://kiscsoportosjatekok.tumblr.com/

10.04 > 19:00
Gratis


En Asie, Afrique et Amérique latine, les luttes des mouvements paysans se sont multipliées ces vingt dernières années. En cause, les menaces qui pèsent sur l’alimentation, l’environnement et la condition paysanne : montée en puissance de l’agrobusiness, accaparement des terres, expansion des monocultures d’exportation, etc. Le mouvement international La Via Campesina cherche à fédérer ce paysage contestataire, fragmenté et contrasté. À l’occasion de la sortie du dernier « État des résistances dans le Sud », écrit en collaboration avec Entraide et Fraternité, le CETRI organise une soirée autour des enjeux et stratégies des résistances paysannes aujourd’hui.

+ Raising resistance

Bettina Borgfeld & David Bernet, 2011, CH, , 85'

En quelques années, le Paraguay est devenu le quatrième plus grand exportateur de soja transgénique au monde. Cela s’est traduit notamment par une pression sur les terres, un usage intensif de pesticides et un accroissement des conflits. Ce documentaire suit la lutte pour la survie de familles paysannes face au rouleau compresseur des grandes entreprises agricoles. En donnant la parole aux divers protagonistes, le film met en avant les intérêts et enjeux antagonistes ainsi que l’interdépendance entre les transformations de l’agriculture paraguayenne et les exigences de l’économie mondialisée.

+ Débat avec :

• Laurent Delcourt, chercheur au CETRI et coordinateur d’État des résistances, « Les mouvements paysans ».

10.04 > 20:00
5€ / 3,5€


In Azië, Afrika en Latijns-Amerika ontstonden de laatste decennia heel wat landbouwbewegingen. Met reden, want de bedreigingen die wegen op voedsel, milieu en werkomstandigheden zijn talrijk. De agrobusiness heeft het steeds meer voor het zeggen, grond wordt in beslag genomen, de export van monoculturen breidt uit enzoverder. De internationale beweging “La Via Campesina” wil de verzetsbewegingen, die vaak fragmentarisch en geïsoleerd zijn, samenbrengen. Naar aanleiding van de uitgave van « État des résistances dans le Sud », geschreven in samenwerking met Entraide et Fraternité, organiseert CETRI een avond rond de uitdagingen en de strategieën van het hedendaagse boerenverzet.

10.04 > 20:00
5€ / 3,5€


Analyser un film, c’est non seulement interroger une continuité cohérente d’images et de sons génératrice de sens : que me dit-on ? Mais c’est aussi interroger les moyens utilisés par le cinéaste pour la produire : comment me le dit-on ?
En alternant théorie et extraits de films, Thierry Odeyn proposera le 12 avril et le 31 mai les deux derniers modules de son cycle de formation du samedi matin sur l’extraordinaire diversité des formes de montages du jeune cinéma soviétique.

12.04 > 11:00 + 31.05 > 11:00
5€ / 3,5€


Een film analyseren is meer dan een stroom van coherente beelden en geluiden als drager van betekenis bevragen. Ook de middelen die de cineast gebruikt om de film te maken, moeten worden bevraagd.
Thierry Odeyn (INSAS) geeft in Nova op zaterdagvoormiddag 12 april en 31 mei de laatste twee modules uit zijn vormingscyclus van vier. Met theorie en filmfragmenten belicht hij de buitengewone montagetechnieken in al hun diversiteit in de Sovjetcinema.
(In het Frans)
Inschrijvingen : info@cinedit.be of 02/511 65 15
Een initiatief van Arenberg Cinémas Nomades (cinédit asbl) in samenwerking met Cinema Nova.

12.04 > 11:00 + 31.05 > 11:00
5€ / 3,5€


Films + rencontre

ogino:knauss

Le collectif ogino:knauss a démarré ses activités au milieu des années 1990, sur la scène alternative florentine. La démarche d’ogino:knauss se caractérise par un attrait pour l’architecture et la vidéo. Tout comme les situationnistes, ils partent à la dérive pour explorer les facettes modernistes de nos cités, ces lieux où l’être humain se débrouille avec l’environnement qui lui est imposé. Leur attrait pour des endroits marginalisés et périphériques les a mené à filmer à La Havane, Moscou, Detroit, Berlin, Belgrade, Mexico... De ces récits de voyage, ils distillent des vidéos, des photos et des performances. Lorenzo Tripodi, vidéaste et penseur urbain dans l’âme, nous présentera le travail de ogino:knauss avec deux films et une rencontre alimentée d’extraits vidéos de leurs dérives urbaines.

+ Doble Forza

ogino:knauss, 2007, IT, video, vo es st ang, 40'

Alamar est une banlieue moderniste de La Havane qui a été construite selon les principes soviétiques que sont les "microbrigadas", habitations construites par leurs futurs habitants. Qu’en est-il aujourd’hui de cette expérience socialiste utopique façon caribéenne ?

+ Dom Novogo Byta [ДОМ НОВОГО БЫТА]

ogino:knauss, 2013, IT, vo ru st ang, 46'

En URSS l’urbanisme moderniste était l’incarnation architecturale de la pensé utopiste. Un des exemples en est le bloc d’habitation Narkomfin à Moscou datant de 1928 et qui aurait inspiré Le Corbusier. Aujourd’hui le bâtiment est laissé à l’abandon dans une partie de la ville prisée par les spéculateurs. Cette perspective est une porte d’entrée explorée par ogino:knauss pour explorer la propagande et l’urbanisation en pleine expansion dans la périphérie d’un Moscou post-communiste.

13.04 > 20:00
3,5€ / 2,5€


Films + rencontre

ogino:knauss

Ogino:knauss ontstond midden jaren 90 in de undergroundscene van Firenze. Het collectief is actief op het snijvlak van architectuur en video. Als volleerde situationisten verkennen ze de modernistische kanten van steden, daar waar mensen hun plan trekken met de hun opgelegde omgeving. Vanuit hun voorliefde voor gemarginaliseerde en perifere plekken, trekken ze naar Havana, Moskou, Detroit, Berlijn, Belgrado, Mexico... Uit deze reisverhalen distilleren ze hun video’s, foto’s en performances. Lorenzo Tripodi, videast en stedelijk denker in hart en nieren, stelt het werk van ogino:Knauss voor met twee films en een ontmoeting vol videofragmenten van hun “dérives”.

+ Doble Forza

ogino:knauss, 2007, IT, video, vo es st ang, 40'

Alamar is een modernistische buitenwijk van Havana opgetrokken volgens het Sovjet-principe van de “microbrigadas”, bewoners die hun eigen wijk bouwen. Wat is er geworden van dit utopische socialistische experiment op z’n Caraïbisch ?

+ Dom Novogo Byta [ДОМ НОВОГО БЫТА]

ogino:knauss, 2013, IT, vo ru st ang, 46'

In de USSR was modernistische stedenbouw de bakstenen incarnatie van utopisch denken. Een voorbeeld daarvan is het Narkomfin-flatgebouw in Moskou uit 1928 dat Le Corbusier inspireerde. Nu ligt het echter te verkommeren in een stadsdeel waar speculanten hun oog op hebben laten vallen. Vanuit dit perspectief onderzoekt ogino:knauss propaganda en voortschrijdende urbanisatie in de periferie van post-communistisch Moskou.

13.04 > 20:00
3,5€ / 2,5€


Compilation

Seattle Experimental Animation

Strange Creatures

Cette compilation de courts métrages d’animation explore les rapports entre humains et “nature” dans cette ville sauvage et humide qu’est Seattle. Baleines, hiboux, grenouilles et bourdons font mouche pour repousser les frontières du cinéma d’animation. Ces films sont réalisés dans une optique résolument non commerciale. Tess Martin, la curatrice, sera présente pour cette séance et nous a concocté une mise en bouche d’animations belges qui mettra en perspective ces deux scènes indépendantes.

• Rocketmen trailer, Webster Crowell, 2014, 1’
• The Whale Story, Tess Martin, 2012, 4’
• Song of the Spindle, Drew Christie, 2011, 4’
• Crashing Waves, Britta Johnson, 2010, 7’
• Hi ! I’m a Nutria, Drew Christie, 2012, 4’
• Harsh Tokes and Bong Jokes, Clyde Petersen, 2013, 4’
• Excerpt from Dream of a Beatnick Poet, Bruce Bickford, 2000-14, 6’
• Edible Rocks, Stefan Gruber, 2013, 3’
• They Look Right Through You, Tess Martin, 2013, 9’
• King Kong Kitchie Kitchie Ki-Me-O, Britta Johnson, 2012, 3’

+ La compilation "Strange Creatures" sera suivie par une sélection de courts métrages d’animation belges choisis par Tess Martin :

• Autour du Lac, Noémie Marsily & Carl Roosens, 2013, 5’
• Blueland (music video for Ladylike Lily), Joanna Lorho, 2014, 4’
• History of Pets, Kris Genijn, 2013, 6’
• Metamorphoses, Yasemin Unal & Anne Vejrich, 2013, 5’
• Duo de Volailles, Sauce Chasseur, Pascale Hecquet, 2011, 6’

18.04 > 20:00
5€ / 3,5€


Boris Lehman, 2014, BE, vo fr st ang, 323'

“Mes 7 lieux" commence au moment où je suis expulsé de plusieurs lieux qui me sont chers. C’est le début de mon errance urbaine qui me fera faire en dix années un périple de 300000 kilomètres avant de revenir à peu près à mon point de départ. Une aventure physique autant que métaphysique. Fragments de films documentaires, de journal intime, de notes de chevet, de bouts de fiction, "Mes 7 lieux" est un essai sur le temps qui passe, agrémenté d’un fatras de réflexions légères et graves, en définitive une tentative tout simplement d’exister."
Quatrième volet de la saga autobiographique "Babel" commencée en 1983, "Mes 7 lieux" est une expérience cinématographique autant philosophique que ludique, ayant une nouvelle fois pour cadre Bruxelles qui, comme la filmographie du cinéaste, semble décidément être en perpétuel chantier. Cependant, point de chronologie comme principe de construction ici, mais bien les relations d’idées fournies par la matière filmique emmagasinée du 6 décembre 1999 au 3 mars 2010. Résultat : 5h23 de projection où l’on ne s’ennuie pas ! Agrémentée d’une pause restauration, la séance sera d’autant plus exceptionnelle que le cinéma Nova se retrouve aussi parmi "Mes 7 lieux"… Un bel hommage à découvrir sur place !

En présence de Boris Lehman.

www.borislehman.be

27.04 > 16:00
5€ / 3,5€


Boris Lehman, 2014, BE, vo fr st ang, 323'

"Mes 7 lieux" vangt aan op het moment dat ik werd buitengezet uit enkele plekken die mij dierbaar waren. Dit betekende het begin van mijn stedelijke zwerftocht me op tien jaar tijd 300 000 kilometer liet overbruggen vooraleer ik ongeveer terug bij het vertrekpunt uitkwam. Een fysiek en een metafysisch avontuur. "Mes 7 lieux" is een essay over de tijd die verstrijkt aan de hand van fragmenten uit documentaires, dagboeken, nachtelijke aantekeningen, stukjes fictie, en doorweven met luchtige en diepzinnige reflecties, maar het is uiteindelijk een poging om simpelweg te bestaan.”
Vierde luik van zijn autobiografische saga “Babel” die hij begon in 1983. "Mes 7 lieux" is een cinematografische, maar ook filosofische en ludieke ervaring met opnieuw Brussel als kader dat, net zoals de filmografie van de filmmaker, als het ware eeuwig in de steigers lijkt te staan. Boris Lehman sloeg zijn materie op tussen 6 december 1999 en 3 maart 2010. Resultaat : een meer dan vijf uur durende film die allesbehalve saai, laat staan eentonig is. De voorstelling in Nova krijgt nog een extra dimensie omdat Nova er zelf ook in voorkomt ! Goed om weten : een pauze is voorzien om de hongerigen te spijzen.
In aanwezigheid van Boris Lehman.

www.borislehman.be

27.04 > 16:00
5€ / 3,5€


Open screen : nom masc. de l’anglais open ouvert et de screen écran. Séances du Cinéma Nova existants depuis la création du lieu où réalisateurs amateurs ou confirmés peuvent diffuser leurs films sur n’importe quel format (mais c’est pas plus mal de nous demander si c’est un format farfelu..) du moment que ça fasse 15 min max. Les films sont envoyés au plus tard une semaine à l’avance au 14 rue d’Arenberg 1000 Bruxelles.
Cette séance se passe le plus souvent dans la bonne humeur à moins que l’un de vous décide d’envoyer un film plombant auquel cas il passe quand même, la censure ne faisant pas partie du cahier des charges.

08.05 > 20:00
Gratis


Open Screen : telbaar zelfstandig naamwoord ; meervoud : open screens ; de.
Formule die reeds sinds het prille begin van Nova bestaat en waar regisseurs (amateurs en professionelen) hun creaties mogen tonen zonder beperkingen. Eender welk formaat is welkom (maar laat het weten als het een bijzonder formaat is), vanaf het moment de film maximum 15 minuten duurt. De films moeten ten laatste een week voor de voorstelling in het kantoor van Nova belanden, in de Arenbergstraat 14, 1000 Brussel.
Deze voorstelling is meestal een vrolijk gebeuren, tenzij je beslist om een deprimerende film te tonen, want ook die worden vertoond. Censuur rijmt vooralsnog niet op Open Screen.

08.05 > 20:00
Gratis


Karla von Begtson, 2012, DK, vt fr , 45'

Maj vit dans le salon de tatouage de son oncle Sonny. Pour eux, cette vie n’a rien de celle d’une famille normale. Ils rêvent du cadre traditionnel, avec un père, une mère, un frère et un petit chien. Un jour, un motard vient se faire tatouer chez eux. Mais parti voir la fin d’un match de foot à la télévision, Sonny laisse Maj seule avec le motard. Celle-ci en profite pour commencer à tatouer sur lui des dessins de sa propre invention. Craignant la réaction du client, l’oncle et la nièce fuient la ville en moto. Ils découvrent un monde féérique. Tous deux comprennent que la famille idéale n’est pas forcément celle qu’ils imaginaient...

25.05 > 16:00
3,5€ / 2,5€


Karla von Begtson, 2012, DK, vt fr , 45'

Het jonge weesmeisje Maj woont bij haar oom Sonny die een tattoowinkel heeft. Hoewel ze het samen erg naar hun zin hebben, vinden ze dat zij eigenlijk hoort op te groeien bij een gezellige familie met een lieve moeder, een wijze vader en een broer met een grote baard. Net zoals op televisie. Wanneer Maj op een dag allerlei elfjes en prinsesjes tatoeëert op de rug van een stoere motorrijder, slaat ze samen met haar oom op de vlucht. Op hun reis ontmoeten ze een erg ongewone circusfamilie, die samenleeft met een grote tijger. Maj vraagt zich af of ze wel een nieuwe familie nodig heeft als ze zo’n leuke oom heeft zoals Sonny.

25.05 > 16:00
3,5€ / 2,5€


27/04 - 03/05 - 04/05 - 11/05 - 18/05 - 24/05 - 25/05 - 31/05



12/04 - 03/05 - 25/05



squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 2011
prog: 2004
pos: aval