prog: 1903
squelettes/rubrique-3.html

Le bal d’Aria

Soirée à haut risque dansant et festif

Dans le sud de l’Italie, des personnes et des communautés réussissent à perpétuer des traditions populaires issues du monde rural. En préservant le mode de transmission inhérent à leur milieu : le style oral. Acteurs et non spectateurs. Ils ont réussi à déjouer les pièges de la standardisation des pratiques et consommation culturelles et ont su conserver un bien précieux : la puissance de la fête. La fête populaire en lien avec ces traditions est l’occasion de se rassembler autour d’une même envie : la célébration de la vie avec la communauté à laquelle on appartient. Le rapport à la nature, aux animaux, aux produits de la terre et à la Vierge Marie font partie de la dévotion populaire des communautés rurales méridionales. Les plats mijotés et partagés lors de banquets, la musique, les chants et la danse rythment ces moments rituels et chaque fois uniques.
Dans l’esprit de ces fêtes populaires où l’on célèbre avant tout le plaisir d’être ensemble, la soirée débutera par le film "Aria Tammorra".
Pasta e fagioli : on pourra savourer un plat de pâtes aux haricots et avoir la recette de Sabatino, le maître de cérémonie dans le film.

Aria Pagana, une plate-forme de promotion des cultures et traditions populaires italiennes, nous propose ce Bal d’Aria, une soirée dédiée aux savoir-faire et aux saveurs de ces traditions rurales où se marient la vidéo, la musique, la danse, la cuisine et la convivialité... un voyage dans le Sud en somme.

www.aria-pagana.org

7,5€ / 6€ (soirée / avond)


Andrea Gagliardi, 2010, video, vo fr & it st fr, 48'

Andrea, à la recherche de ses racines culturelles, nous invite à rencontrer Zi Giannino, Sabatino et Tonino à travers les campagnes napolitaines. Tous les trois, chanteurs virtuoses des communautés paysannes des alentours du Vésuve, incarnent une tradition musicale d’une vitalité inouïe : la Tammurriata.
"J’ai voulu montrer ce qui m’a touché chez ces personnes et qui m’a rendu fort : leur générosité, leur manière d’être, leur plaisir de partager des émotions, cette fantaisie aussi qui les porte à dédramatiser des situations graves. Leur plaisir d’exister avec les autres, en somme, et qu’ils célèbrent dans les fêtes populaires". Il rend hommage à ceux qui réussissent à transmettre un bien précieux : la puissance de la fête.
La tradition de la Tammorra, une culture qui résiste à l’uniformisation.

Le film sera suivi d’une rencontre avec le réalisateur et d’un court exposé, illustré par ses rushs, sur la danse et le chant de cette tradition musicale napolitaine.

07.12 > 19:00


Derniers feux des cultures populaires du sud de l’Italie, les danses traditionnelles sont aujourd’hui pratiquées comme des manifestations collectives, joyeuses et festives, par un public jeune qui se réunit dans les bals. La musique est vive et donne lieu à de véritables moments d’allégresse populaire. Une occasion de vivre un moment fort de rencontres sociales au contact de ces formes d’expressions populaires.
La salle de cinéma du Nova se transformera en piste de danse pour accueillir la "Paranza del Geco" et "Le Tre Sorelle". Une compagnie musicale venant d’Italie composée de trois chanteuses et de musiciens de la Paranza. Aidée d’un répertoire de chants traditionnels, la compagnie fera danser l’assemblée aux rythmes des musiques du sud de l’Italie : tarentelles de Calabre et des Pouilles, tammurriata napolitaines et autres pizzica du Salento, mais également aux rythmes de valses et de "scottish" made in Italy. Le bal sera précédé d’une courte initiation.

+ DJ Aria : un mix de morceaux d’inspiration traditionnelle permettra de prolonger la danse jusqu’au bout de la nuit.

07.12 > 21:00


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 1923
prog: 1903
pos: aval