prog: 1676
squelettes/rubrique-3.html

Punk : Crass

Figure emblématique du punk, malheureusement beaucoup trop peu cité dans les livres et les documentaires, Crass s’est démarqué de la scène punk anglaise à coups de textes politiques radicaux et notamment critiques face à l’éthique mollassonne voire carrément collabo de leurs collègues officiant dans d’autres groupes. Grands défenseurs des pratiques D.I.Y. (Do It Yourself) et de l’autogestion, ils dénonçaient autant l’exploitation animale que le sexisme ou le racisme. Leur musique leur servait principalement à répandre leurs idées politiques, bien que leurs compos agressives soient originales et travaillées. Ils ne se sont pas fait entendre uniquement sur la scène musicale, comme le prouve par exemple l’affaire du Thatcher Gate, ce superbe pied de nez politique : une discussion téléphonique entre Margareth Thatcher et Ronald Reagan, montée de toutes pièces par leurs soins, accusait les deux dirigeants d’utiliser la Guerre des Malouines pour pousser l’URSS à démarrer un conflit nucléaire. Ces cassettes ont à l’époque fait un scandale au Royaume-Uni et outre-atlantique. Ce n’est qu’un an après leur mise en circulation que le MI5 (services secrets anglais) a découvert qu’il ne s’agissait pas d’un coup des services secrets russes, mais de Crass. Leur ingéniosité s’est aussi répandue dans un travail graphique remarquable, chaque pochette vinyle de Crass est un magnifique tableau. Au Nova, ce que nous vous proposons, ce sont évidemment leurs collages vidéos.



Alexander Oey, 2006, video, vo ang st fr & nl, 65'

Crass, trente ans après, qu’est-ce que ça peut bien donner ? Se sont-ils reformés pour faire la première partie de la tournée américaine d’Exploited ? Travaillent-ils dans un laboratoire de tests sur animaux ? Vivent-ils tout nu dans une grotte au pied de l’Etna ? Non, non, rien de tout cela. Si nous avons trop peu entendu parler d’eux à l’époque, c’est peut-être parce qu’ils ne voulaient pas jouer en dehors du Royaume-Uni (à l’exception de quelques concerts en Italie) par crainte que le message ne puisse être compris chez les non-anglophones. Pourtant, nombre de groupes et de collectifs reprendront leur graphisme et leur philosophie. Un réalisateur hollandais les a retrouvé et les a presque tous interviewé pour un documentaire dans lequel on peut constater que globalement, la philosophie des grands-pères de l’anarcho-punk n’a pas ou très peu changé. Une partie du groupe habite encore à Dial House, maison collective à la campagne. On peut y voir Penny Rimbaud, tout nu, faire une démonstration de toilettes sèches ou Gee Vaucher nous présenter ses toiles, dont le dick-tator. Trente ans après, leur discours a évolué mais tient toujours aussi bien la route.

21.09 > 22:00 + 05.10 > 20:00
5€ / 3,5€


Mike Duffield, 1982, video, vo , 60'

"Christ - The Movie" est sorti à la même époque que "Christ - The Album". Il utilise lui aussi le montage au mash-up. Mais ce film n’est pas une compilation de clips. Il est composé de trois parties, assez différentes les unes des autres, et la bande-son passe de groupes de punk de l’époque (dont Crass évidemment) à du montage audio de discours politiques, etc. Ce film, tout comme "There Is No Authority But Yourself", est difficile à trouver. Il est encore plus rare d’avoir l’occasion de les regarder (ou de les écouter comme diraient nos consœurs canadiennes) sur grand écran. À bon entendeur...

23.09 > 20:00 + 05.10 > 22:00
5€ / 3,5€


Gee Vaucher, 1977-1984, video, sans dial, , 60'

Gee Vaucher, une des collaboratrices de Crass (elle partage leur éthique artistique qui considère la création comme un médium pour propager des idées), a récupéré pendant des années pas mal d’images d’archives et les a collées sur leur musique. Le résultat est une compilation de clips, de plus d’une heure, avec son lot d’images assez crues et trash : abattoirs, exécutions, les Malouines, … Une très belle pièce à ne pas manquer pour les amateurs de Crass ou de cinéma expérimental.

06.10 > 22:00
Gratis


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 1681
prog: 1676
pos: aval