prog: 1656
squelettes/rubrique-3.html

Crise financière

Crise des subprimes, faillite de la banque d’affaires Lehman Brothers, mise à sac de la Grèce, premières mesures d’austérité en Belgique au nom du "pacte de stabilité européen", récession dans toute la zone euro. La liste s’allonge inexorablement. Fatalité ? En l’espace de deux soirées, alternant films et discussions avec des économistes et des penseurs hétérodoxes, nous tenterons de comprendre les tenants et aboutissants d’une machinerie financière qui donne le tempo à un monde devenu globalisé.



La première soirée sera axée sur la compréhension de la crise actuelle, crise de la dette en Europe mais aussi et surtout crise économique et crise de la finance globale. Elle s’articulera autour de quatre petits films de courte durée circulant sur internet, qui présentent l’un ou l’autre aspect de cette crise : les subprimes, la création monétaire, le rôle des banques centrales, les dettes souveraines. S’ils se veulent pédagogiques, chacun de ces films n’en véhicule pas moins des conceptions de l’économie et de la finance qui ne manquent pas de susciter des débats. Chaque projection sera suivie d’une discussion autour des problématiques abordées dans le film, tant avec les invités que le public. Après une première volée de discussions, un second film sera projeté, suivi d’une nouvelle discussion et ainsi de suite.

Pour cette soirée, seront présents :
Henri Houben, chercheur au Gresea, militant à ATTAC et auteur d’un récent ouvrage intitulé "La crise de 30 ans. La fin du capitalisme ?" chez Aden. Il y décortique la crise économique et financière actuelle en l’inscrivant dans une perspective historique qui remonte aux années 70.
www.gresea.be
Yiorgos Vassalos est chercheur à Corporate Europe Observatory (CEO), un groupe de recherche et de travail qui dénonce et conteste l’influence des sociétés privées et leurs groupes de pression dans l’élaboration des politiques de l’UE. Il est également membre de l’Initiative de Solidarité à la Grèce qui resiste.
www.corporateeurope.org
www.solidarity-greece.blogspot.com
Virginie de Romanet est membre du Comité pour l’annulation de la dette du Tiers Monde. Le CADTM est un réseau international de luttes autour de la problématique de la dette. Aujourd’hui, il se penche également sur la crise de la dette en Europe et en Belgique.
www.cadtm.org

13.05 > 19:00
3,5€ / 2,5€


La seconde soirée prendra un peu de hauteur pour aborder les liens entre dette et finance. Dans sa forme, la soirée sera plus "classique", débutant par la projection d’un film suivie d’une discussion avec deux invités :
André Orléan, Président de l’Association Française d’Économie Politique, membre du collectif des "Économistes Atterrés" et auteur d’un récent best-seller (dans le genre) "L’empire de la valeur. Refonder l’économie" au Seuil. André Orléan y plaide pour un nouveau cadre de pensée économique.
Maurizio Lazzarato est un sociologue et un philosophe italien, auteur aux éditions Amsterdam de "La Fabrique de l’homme endetté. Essai sur la condition néolibérale". Selon lui, le programme néolibéral vise à "transformer chaque individu en sujet économique endetté"...

+ Debtocracy

Aris Hatzistefanou & Katerina Kitidi, 2011, video, vo st fr, 75'

"Debtocracy" traite de la crise de la dette grecque. Réalisé avec un budget très modeste, ce documentaire politique a fait le tour du monde. Il affirme que ce qui se passe dans leur pays n’est pas dû à la seule responsabilité des grecs et à leur soi-disant fainéantise. Si les hommes politiques locaux ont joué un rôle indéniable dans le déclenchement des événements actuels, le film pose également le problème de la crise de la dette à un niveau plus général : celui de la construction européenne et celle de l’Euro, notamment. Si un pays comme la Grèce est surendettée, c’est aussi parce que certains leur ont prêté cet argent... Selon les réalisateurs, les objectifs des plans de sauvetage successifs à destination de la Grèce ne visent ainsi pas tant à aider la Grèce qu’à sauver les banques françaises et allemandes, gorgées de titres de la dette grecque, qui tomberaient si la Grèce faisait banqueroute. Le film plaide pour l’instauration d’une "commission d’audit" de la dette grecque. Il prend pour exemple l’Équateur et montre comment ce pays a réussi à s’en sortir en "répudiant" une partie de sa dette, en raison de son caractère "odieux". Une invitation à prolonger cette démarche.

27.05 > 19:00
3,5€ / 2,5€


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 1637
prog: 1656
pos: aval