prog: 1565
squelettes/rubrique-3.html

Prima Nova

Déjà presque deux ans que la formule Prima Nova existe, et on ne s’en lasse pas. Bien au contraire ! C’est carrément à six nouvelles séances auxquelles vous aurez droit pour clôturer l’année ! Car il faut bien l’avouer : nous croulons sous vos propositions...
La règle est simple : envoyez-nous vos films récemment (auto)produits, moyens ou longs métrages de tout genre. Ils feront l’objet d’une sélection, et ceux qui susciteront notre enthousiasme et notre curiosité seront présentés au Nova, lors d’une séance gratuite, en présence du réalisateur. À vos caméras !

Films à envoyer à / Films opsturen naar :
Cinema Nova (Prima Nova)
Rue d’Arenbergstraat 14
1000 Bruxxel



Sarah Vanagt, 2010, video, vo st fr & nl, 65'

Dans le centre de Bruxelles, à deux pas du canal, le Boulevard d’Ypres est connu pour ses grossistes d’alimentation méditerranéenne. Avant que la gentrification ne chasse ces commerces, Sarah Vanagt (habitante du quartier) a transformé l’un de ces entrepôts en un studio de cinéma. Un espace où se croisent les histoires de vie de ceux qui peuplent la rue : commerçants, demandeurs d’asile, locataires, résidents de l’armée du Salut...
Inspirée par l’historien italien Carlo Ginzburg, l’un des pionniers de la "microhistoire" (c’est-à-dire l’histoire à échelle réduite), la réalisatrice fait de l’évolution de sa rue le point de départ d’une "expérience microhistorique". Cette ramification de l’histoire tente de déchiffrer les rapports de force au sein de la société en se concentrant sur certains détails et sur les univers psychologiques créés par tout un chacun.
Les récits personnels sont racontés par leurs protagonistes à la troisième personne. Ainsi "fictionnalisés", ils semblent atteindre une dimension mythique, comme si ces contes de fées des temps modernes faisaient partie d’une nouvelle tradition orale…

02.12 > 20:00
Gratis


Laberinto verde

Labyrinthe vert

Abel Kavanagh & Amaru Durand Mitre, 2011, video, vo es st fr, 82'

Nous assistons ici à une approche esthétique, poétique et démystifiante de la feuille de Coca, assimilée la plupart du temps à la cocaïne, drogue fabriquée à partir de cette plante. "Labyrinthe Vert" suit les méandres qu’emprunte cette feuille mythique et sacrée, cadeau de la Pachamama aux Incas, et placée en Bolivie et au Pérou au centre de diverses pratiques culturelles et sociales. La coca est également au carrefour des mondes traditionnel et industriel, où les enjeux locaux et internationaux se croisent inextricablement.
À l’aide de cadres posés, d’une mise en scène souple, le film s’éloigne des standards télévisuels et/ou clipesques auxquels le sujet est souvent soumis. Ici, les visages sont présents, les rides y font échos aux nervures de la feuille, ainsi qu’aux paysages. Ce film présente une mesure de l’énergie dépensée au profit de cette plante andine. Les moyens utilisés, le rythme et la construction, permettent de voyager et de se perdre à l’intérieur de cette feuille, moteur d’activités et source de gestes innombrables et variés.

http://www.laberintoverde.com

04.12 > 19:00
Gratis


La Croix et la Bannière

Glaube Sitte Heimat

Jürgen Ellinghaus, 2010, video, vo st fr, 53'

La "Schützenfest", traditionnelle Fête des tireurs, présente un mélange étonnant entre religion et maniement des armes, dans une Allemagne contemporaine où il est difficile de maintenir des traditions paraissant obsolètes au plus grand nombre. Beaucoup rêvent de devenir "Roi", c’est-à-dire vainqueur de l’épreuve, et de gagner ainsi le droit de concourir pour le titre d’"Empereur".
Jürgen Ellinghaus plante sa caméra témoin, laissant le sujet parler de lui-même, et profite de ces cérémonies très protocolaires, strictes et rangées, pour proposer une mise en scène qui s’adapte pertinemment, laissant pointer une certaine ironie. Orchestres militaires, uniformes immaculés et armes calibrées évoluent de manière quasi anachronique, sous l’œil d’une hiérarchie immuable. Un clergé très particulier supervise ces activités, et cherche à transcender des pratiques étriquées en proposant une vision du monde périlleuse, où les Écritures et les valeurs viriles jouent un rôle inhabituel.
Le va-et-vient entre amour de la patrie et religion, mélangeant sentiment de communauté, ambition et distinction personnelle, ne cesse d’interroger, tout en proposant une forme de transmission étrangement fascinante.

09.12 > 20:00
Gratis


Courts métrages

L’Heure Atelier

Depuis quelques années, le service de santé mentale "La Gerbe" à Schaerbeek accueille des ateliers de vidéo et de photo mais aussi d’écriture, de sculpture, de dessin, etc. Organisés par le Centre d’expression et de créativité "L’Heure Atelier", ces ateliers sont basés sur le désir et la nécessité intérieure des participants. Nous avons le plaisir d’en accueillir certains et de découvrir une sélection de leurs films.

+ Je suis, tu sommes, vous être

Collectif, 2005, video, vo fr , 12'

Réflexion sur la place de chacun dans la société entre prêt à l’emploi et à recycler.

+ Les Roses du Sud

Collectif, 2007, video, vo fr , 18''

Portrait d’un poète et écrivain schizophrène immergé dans un univers psychiatrique depuis 30 ans.

+ Ici Gît Songe

Collectif, 2008, video, vo fr , 12'

Des visiteurs s’aventurent en un lieu peuplé d’êtres tantôt graves, tantôt réjouis, pulpeux, inquiets… Rencontre périlleuse s’il en est…

+ Laver riz thé

Collectif, 2010, video, vo fr , 11'

L’écriture est son combat, le théâtre de ses métamorphoses. Monstre hideux, squelette, malade, Paul Édouard poursuit sa quête, "en pleine folie collective".

+ La guerre de l’espace

Collectif, 2011, video, vo fr , 8'

Darvador et ses vaisseaux attaque la terre en vue de kidnapper Lea l’impératrice, femme de l’Empereur Xor...

+ La Genèse selon Marc

Collectif, 2009, video, vo fr , 3'

L’histoire d’Adam et Ève revisitée. Des extra-terrestres les emportent et les mutilent. Ils meurent et le monde vit.

+ This is my Jail

David Sroczynski, 2010, video, vo fr , 3'

Le quotidien aliénant d’un jeune homme pressé.

+ Sans titre

David Sroczynski, 2010, video, vo fr , 7'

La vie d’un personnage schizoïde qui traverse Venise.

www.heureatelier.be

11.12 > 19:00
Gratis


De engel van Doel

L’ange de Doel

Tom Fassaert, 2011, video, vo nl st fr, 76'

Le village de Doel est connu depuis longtemps pour sa situation particulière. Coincé entre le port d’Anvers et la centrale nucléaire, il est devenu populaire auprès des cyclistes et promeneurs attirés par son décor pittoresque : réserves naturelles et polders, digues de l’Escaut et vieux moulin... le tout au pied des tours de refroidissement, avec le skyline industriel de l’immense port pour horizon. Dans les années 1990, la décision fut prise d’agrandir le port. Doel doit être rayé de la carte. Les habitants quittent peu à peu le village, et les squatteurs et autres aventuriers prennent leur place. Ceux qui sont restés voient leur lieu de vie prendre des allures de village fantôme : maisons abandonnées, quittées à la hâte, bâtiments à moitié démolis, terrains vagues... Les rebondissements dans les projets d’expansion du port seront nombreux, dont des recours désespérés des habitants résistants. Pour couronner le tout, le sort incertain de la centrale ne fera que prolonger l’agonie.
Le jeune cinéaste néerlandais Tom Fassaert, frappé par la vision de ce village mourant, voulut lui rendre un dernier hommage. Son but n’est pas de raconter l’histoire de Doel ni de porter les luttes des militants qui s’opposent aux destructions. Sa caméra enregistre le quotidien de quelques habitants âgés qui restent attachés à leur village aimé, coûte que coûte. Il en réalise un portrait intimiste et touchant, avec beaucoup de sensibilité, mâtiné d’humour malgré le poids de cette mort annoncée.

16.12 > 20:00
Gratis


Sanaz Azari, 2009, video, , 59'

Sous prétexte de prendre des photos, Sanaz Azari pose sa caméra dans les rues d’Isfahan, grande ville d’Iran, et interroge les passants qui se laissent prendre au jeu. Nous sommes en juin 2009, les élections présidentielles vont avoir lieu.
Nous connaissons la suite des événements, qui verront Mahmoud Ahmadinejad réélu, face à Hossein Moussavi. S’ensuivront les premières manifestations d’une population qui s’est sentie trompée, puis la répression étatique. Cette contestation marquera également l’importance des nouveaux médias, GSM, internet et autres réseaux sociaux, largement contrôlés, mais dont certains arriveront à dépasser la censure.
"Salaam Isfahan" n’est pas un film sur la révolution. La réalisatrice prend le pouls de ces Iraniens, avant, pendant et après les élections de 2009. Population aisée, jeunes de la rue, familles... Mais deux ans avant ce que l’on appelle désormais communément le "Printemps arabe", chacun laisse entrevoir ses espoirs et ses déceptions dans ce pays qui tente de s’émanciper depuis la révolution islamique, déjà vieille de plus de trente ans...

18.12 > 20:00
Gratis


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 1570
prog: 1565
pos: aval