prog: 1478
squelettes/rubrique-3.html

First (Off) Screenings

Comme chaque année, nous vous présentons une petite sélection de films récents inédits. Nous avons cette fois choisi d’en réduire le nombre et de coupler certaines avant-premières avec un film plus ancien du réalisateur.



Ouverture

Rubber

Quentin Dupieux, 2010, 35mm, vo ang st fr & nl, 85'

Une voiture roule dans le désert américain. Elle s’arrête, un policier sort du coffre. Il se trouve face à un groupe de spectateurs et leur livre un discours génial sur l’arbitraire qui les aidera à apprécier le film qu’ils sont venus voir, le film que nous allons voir, avant de retourner dans le coffre et que la voiture ne reparte.
Le "film" que ces gens viennent donc voir dans le désert, aux jumelles, a pour personnage principal un pneu. Comme ses semblables, il roule. Mais en plus de savoir rouler seul, il a la particularité de ne pas aimer qu’un obstacle se dresse sur son chemin et d’avoir des pouvoirs télékinétiques qui lui permettent de s’imposer. Et disons-le tout de suite, ça ne va pas bien se passer... Autant ne pas en dire plus, "Rubber" est bien un film qui doit être vu pour être cru. Vu le sujet - un pneu vengeur et psychopathe - on est bien sûr dans l’absurde. Mais Quentin Dupieux (alias M. Oizo) arrive à créer un cadre à plusieurs dimensions et un ton, posé mais hilarant, qui rendent le film plus spécial encore. "Rubber" est en plus une réussite technique avec sa superbe photo (le film est d’ailleurs entièrement tourné avec un appareil photo numérique) et ce pneu génial à qui il donne des expressions de manière très habile. Unique !

+ Yuri Lennon’s Landing on Alpha 46

Anthony Vouardoux, 2010, 35mm, vo ang st fr & nl, 14'

Yuri Lennon, un astronaute en expédition sur une des lunes de Jupiter, se voit confronté à un paradoxe absurde qui place l’avenir de l’humanité entre ses mains… Le court parfait pour démarrer notre module Outer Space !

09.02 > 20:00 + 12.02 > 18:00
5€ / 3,5€


Quentin Dupieux, 2007, 35mm, vo st ang, 85'

Blaise, un peu simplet, a écopé de sept ans d’internement pour un triple meurtre commis par son ami Georges. À sa sortie, sans rancune, ils se retrouvent. Mais Georges essaye vite de se débarrasser de son vieux pote, trop collant et ringard. Car Georges tente désespérément de devenir populaire et de rejoindre la bande des Chivers, loubards buveurs de lait, aux 4x4 démesurées et à la gueule refaite. Georges vient d’ailleurs de se faire opérer dans l’espoir d’avoir l’air plus cool...
Après quelques clips et un premier essai de film avec "Nonfilm", Quentin Dupieux réalise ce premier "vrai" long métrage surprenant. Présenté à sa sortie comme la nouvelle comédie d’Éric & Ramzy, "Steak" n’a pas été reçu comme il aurait dû l’être. Il s’agit d’un film au ton vraiment original et drôle, où l’absurde est banalisé et le banal "absurdisé". Dupieux semble très inspiré par l’ambiance et l’imagerie américaines, le film est tourné en français au Canada, dans un style un peu rétro, faisant référence à des séries TV. La bande son forcément soignée et la belle photo très colorée ajoutent un air irréel. Très étonnant, à découvrir aux côtés de "Rubber" et en parallèle à la thématique du module Face/Off (voir http://www.nova-cinema.org/spip.php?rubrique1483).

12.02 > 20:00
5€ / 3,5€


Le festival est très heureux d’accueillir Phil Mulloy pour la présentation de son nouveau film, "Goodbye, Mister Christie" ainsi qu’"Intolerance", en clin d’œil à notre thématique Outer Space. Il animera également un workshop au RITS. Enfin, sachez que le Nova lui consacrera une rétrospective à la suite du festival, où vous aurez notamment l’occasion de découvrir les premières aventures de la famille Christie. Plus d’informations ici : http://www.nova-cinema.org/spip.php?rubrique1491



Phil Mulloy, 2010, video, vo st fr, 78'

Le retour (et l’adieu ?) de la famille Christie, dont les tribulations familiales absurdes et hilarantes étaient déjà dépeintes dans la série "The Christies" (voir http://www.nova-cinema.org/spip.php?rubrique1491). Leur quotidien, déjà assez mouvementé, est perturbé par l’arrivée dans le village de Ramon, un marin français au charme irrésistible. Avec l’aide d’une petite mélodie romantique, il envoûte tous les membres de la famille et les pousse à coucher avec lui. Lors de la rencontre entre Ramon et M. Christie, on découvre qu’on est en réalité occupés à regarder un documentaire sur la famille, lors duquel M. Christie vient de baisser son pantalon en direct à la télévision. Ce geste ne manquera pas de faire grimper l’audience, et de le rendre célèbre. L’histoire deviendra de plus en plus tordue et ne pourra se conclure que par un final radical.
Mulloy poursuit son changement de style, tout en restant dans le minimalisme. Il s’amuse avec la forme et crée un univers surréaliste dans lequel le spectateur est très vite plongé. Une prouesse.

10.02 > 20:00
5€ / 3,5€ Combi 2 films > 7,5€ / 6€


Phil Mulloy, 2000-2004, 35mm, vo st fr, 11'+15'+24'

Une bobine de film est retrouvée dans l’espace. La découverte est extraordinaire : le film expose, sous toutes les coutures, la vie et les mœurs d’une race d’extraterrestres, les Zogs, semblables aux humains à un détail près : ils ont les organes génitaux et la tête inversés... La vision de ce document très détaillé horrifie l’humanité puritaine, au point qu’il est décidé d’envoyer un bataillon spatial exterminer les Zogs afin de mettre un terme à ces sacrilèges. Ce que les habitants de la Terre ignorent, c’est que les mêmes événements se déroulent simultanément sur la planète Zog, et que leur flotte est en route pour détruire la planète ! Avec cette histoire délirante, Phil Mulloy s’en donne à cœur joie. La trilogie "Intolerance" est une satire sociale qui vise particulièrement les tabous liés à la sexualité, le puritanisme, les manipulations et barbaries commises au nom de la religion et, bien sûr, l’intolérance. C’est grossier, provocateur, plein de dérision et surtout très drôle.

10.02 > 22:00
5€ / 3,5€ Combi 2 films > 7,5€ / 6€


Simon Rumley, 2010, 35mm, vo , 103'

Erica, une jeune fille séduisante au caractère détaché et impassible, peine le jour à joindre les deux bouts dans un magasin de bricolage, et écume le soir venu les bars des bas-fonds de Austin, Texas, en quête de partenaires sexuels. Son quotidien bascule lorsqu’elle fait la rencontre de son nouveau voisin et collègue, Nate, un ancien soldat revenu d’Irak, timoré et versatile. Bien qu’au début réticente, elle finit par se lier d’amitié avec ce dernier et une relation platonique s’installe entre eux. Jusqu’au jour où Erica vient à disparaître après une de ses virées nocturnes… L’histoire prend le temps de se dévoiler. Ce qui commence comme un film banal sur le malaise et la culture des jeunes en Amérique sombre peu à peu dans le fait divers tragique et glauque, sur fond de vengeance et de passions sanglantes. Bref, un long métrage qui traite de la fragilité des rapports humains… et de leur corps !

Simon Rumley ("The living and the Dead") présentera son nouveau film en compagnie de son producteur Bob Portal, une rencontre est prévue après la projection.

11.02 > 20:00
5€ / 3,5€


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 1479
prog: 1478
pos: aval