prog: 1456
squelettes/rubrique-3.html

Prima Nova

La nouvelle formule du Nova n’a pas encore un an, mais on peut déjà dire que c’est un succès et qu’elle est appelée à durer. Prima Nova, c’est une sorte de chaînon manquant dans la programmation du Nova. Son ambition ? Présenter des nouveaux films n’entrant ni dans les programmations thématiques du Nova, ni dans les critères de l’Open Screen (maximum 15 minutes par film). Pour le reste, longs et moyens métrages de tous genres sont pris en compte, tant qu’ils ont été récemment (auto)produits et qu’ils nous sont soumis par leur(s) réalisateur(s). Il ne s’agit pas nécessairement d’avant-premières. Mais chaque film reçu ne sera pas forcément projeté : le Nova en sélectionnera certains qui feront l’objet d’une séance gratuite, suivie d’une rencontre avec leur réalisateur. Qu’on se le dise !

Pour nous envoyer vos films : Cinéma Nova (Prima Nova), 14 rue d’Arenberg, 1000 Bruxelles.



Camille Plagnet, 2009, video, vo st fr, 59'

Portrait tumultueux du "Grand Z", conducteur de la locomotive Abidjan–Ouagadougou pendant 20 ans, déflaté (licencié, car victime de la déflation) en 1995 par la Société des chemins de Fer du Burkina Faso, à la suite de la privatisation imposée par la Banque Mondiale. Comme nombre de ses collègues, il a tout perdu et survit misérablement dans l’attente de sa retraite. Quand il n’a plus d’argent, "Z" va "kokoter", c’est-à-dire "taper" ses anciens collègues. Pour ne pas mourir, il écrit. Des pièces de théâtre et des nouvelles, où il met en scène son double qui dénonce les accords de Bretton Woods, la Banque Mondiale, et le FMI, responsables du pillage de l’Afrique... Fruit d’une étroite collaboration entre le réalisateur et "Z", ce film aérien nous entraîne dans l’univers de ce personnage attachant qui se révèle un grand comédien.

En présence du "Grand Z" (alias Saïdou Z Ouédraogo), qui dédicacera ses livres à l’issue de la séance dans le foyer.

19.12 > 19:00
Gratis


Christophe Van Collie, 2010, video, vo fr st ang, 64'

Une ancienne décharge publique à Uccle. Transformé il y a une vingtaine d’années par les pouvoirs publics en prairies et jardins potagers, ce morceau de campagne en pleine ville, qui fait partie du bucolique plateau Avijl, est aujourd’hui menacé de disparaître pour permettre la construction de 200 logements. Regroupés au sein d’une association, les riverains et les occupants des jardins luttent pour la préservation du site et du caractère villageois de leur quartier. Mais pour tenter de sauvegarder le lieu, les jardiniers ont dû peu à peu s’approprier le discours de l’Institution. Pour son troisième film, Christophe Van Collie s’intéresse moins à la problématique posée par ce projet immobilier et à la tension qui en découle entre maintien d’espaces verts et densification urbaine, qu’aux notions de conservatisme, de marginalité et à la domestication de la parole, cette façon de tout organiser en catégories qui l’amène à dériver dans le dédale de sentiers, de ronces, et des histoires singulières de chacun...

+ Savez-vous planter des choux ?

PTTL, 2010, super8 > video, vo fr st ang, 12'

Dans le cadre d’un appel à projets, un groupe d’habitants de Saint-Gilles se réunit
pour créer un potager collectif en ville, à deux pas de la gare du Midi, derrière les petits appartements de la Cité Fontainas. Tourné en super 8, le film suit les premières semances et la rencontre entre jardiniers et habitants.

06.01 > 20:00
Gratis


Isabelle Nouzha & Alex Baladi, 2009, video, vo fr st nl, 32'

On l’attendait depuis longtemps. On avait lu la BD éponyme de Baladi. On avait vu un radeau au milieu des icebergs... On avait aussi vu les pop-up magnifiques au début du film... Ce film d’animation noir et blanc tourné en 16 mm et en vidéo, mélange animation de poupées, pixilation, dessins fixes et petits dessins animés. Dans cette histoire, la créature du roman de Mary Shelley revient à la vie lorsque deux jeunes femmes trouvent un soir dans la rue, un exemplaire de Frankenstein étrangement raturé à la main. L’apparition du livre va agir comme un curieux révélateur sur ces deux jeunes femmes. Alors que l’une, enceinte, se plonge dans la lecture du livre, l’autre s’endort et tombe dans une succession de rêves où elle rencontre la mélancolique créature de Frankenstein. Il se peut bien que la créature rode encore dans les rues de Genève, lasse, seule et abandonnée de tous... Et si la malédiction ne sévit pas encore, il y aura une surprise avant la projection !

13.01 > 20:00
Gratis


Isabelle Dierckx, 2009, video, vo fr & nl st fr & nl, 52'

Dierckx... un patronyme flamand que porte Isabelle, Bruxelloise de son état et éduquée en français. Un cas qui n’a rien de rare dans la capitale belge, marquée par la complexité linguistique du pays. Lorsque la réalisatrice prend conscience qu’elle a toujours vécu le dos tourné à la langue et à la culture flamandes, elle veut comprendre les raisons de cette déconsidération et s’en va questionner sa famille. Bien que celle-ci lui ait transmis une identité exclusivement francophone, Isabelle réalise que les liens qui l’unissent au Nord du pays sont multiples. Elle décide alors non seulement d’apprendre le néerlandais, mais aussi de partir sur les traces de ses ancêtres à Anvers pour découvrir à quel moment et pourquoi ils ont changé de langue. Cette rencontre avec la Flandre et ses habitants prend la forme d’une tentative de réconciliation familiale et nationale. Un voyage ludique à travers la relation amour/haine de nos langues nationales...

20.01 > 20:00
Gratis


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 1464
prog: 1456
pos: aval