prog: 1456
squelettes/rubrique-3.html

Astro Black Mythology

They say that History repeats itself. 
But History is only his story
You haven’t heard my story yet
My story is different from his story
My story is not part of History
Because History repeats itself 
but my story is endless
And never repeat itself (...)
I’m more part of the Mystery
Wich is my story

(Sun Ra)

Space is the Place ! Première partie d’une programmation dédiée à la black music, vue dans son lien à l’Espace et aux mythologies de l’avenir...
Trois exposés-écoutes + trois films. Le Nova accueille la première "saison" d’un cycle d’exposés intitulé "Astro Black Mythology" et dédié aux musiques noires-américaines. Liant analyse esthétique, héritage historique, luttes politique ainsi que significations spirituelles, la série d’exposés est accompagnée d’écoutes, photos et extraits vidéos.
Le premier épisode propose un parcours dans toute la musique afro-américaine - 150 ans et plus - suivant quelques fils, pistant la réinvention perpétuelle de certains mythes profonds. Les cinq suivants sont des approfondissements par périodes, genres musicaux, ou personnalités emblématiques, avec leurs thématiques et enjeux propres leur correspondant. Une plus grande place à l’écoute y est laissée.

Au programme :

En janvier :
- 1 : parcours général d’introduction
- 2 : worksongs, spirituals, quelques formes de blues et de gospels
- 3 : gros plan sur Sun Ra

En mars :
- 4 : astro jazz, rock et mythologie p-funk
- 5 : parcours dans la Jamaïque (histoire, musiques et spiritualité)
- 6 : electro, hip hop, techno

Ce cycle est conçu par Pierre Deruisseau (initiateur des concerts à la ferme du Biéreau en 2000 et de la Compilothèque en 2005) et proposé depuis peu en écoles et en appartements, dans le cadre d’un projet plus large appelé "Astrophonie" et explorant l’histoire de la musique en lien avec l’Univers. Comment l’homme utilise l’agencement de sons pour entrer en résonance avec les énergies de l’Univers, ouvrant son être à ce monde élargi, y puisant force et inspiration - tel est le fil du cycle. Explorant les mythes et pratiques musicales sous-tendant cette articulation, le cycle visitera diverses époques, communautés et civilisations.

This is the music of greater transition
To the invisible space age (…)
Outer space is big and real and compelling
And the music which represents it must be likewise (…)
The music of the future is already developed
But the minds of the people of earth must be prepared to accept it

(Sun Ra)

Une pause (thé, petits gâteaux...) viendra ponctuer chaque exposé. Une table d’hôtes à tarif modique sera également proposée entre la fin de l’exposé et la projection du film.

www.astrophonique.net



Conférence

Black to the Future

Episode #1

"Music is the healing force of the Universe"
(Albert Ayler)

Anciens mythes, nouvelles galaxies et 150 ans de black music...

Etoiles, planètes, vaisseaux spatiaux sur les pochettes... Tenues sci-fi des plus excentriques... basses profondes, devenant galactiques.
125, 161, 183ème rue... le jour, s’y dansent des mouvements robotiques... les nuits, se recouvrent de lettrages futuristes. A l’ouest, dans une mégapole-usine, la transe d’une nouvelle ère grandit...
Médecines sonores pour le Nouveau Monde, voies de résistance identitaire, quête du "perfect beat"... des chants de travail à la techno, du spiritual au funk, du blues au hip hop ; en passant par Sun Ra et Afrika Bambaataa, entre Egypte ancienne et exploration spatiale, un siècle de musiques, luttes et spiritualités afro-américaines, contées suivant le fil de la science-fiction, des mythologies de l’avenir et du lien au "Black Sacred Cosmos" – un fil dénommé par certains "afrofuturiste".

09.01 > 17:00
3,5€ / 2,5€ Combi 2 films > 7,5€ / 6€


John Coney, 1974, 35mm, vo st ang, 82'

En concert, entouré de danseurs costumés, de cracheurs de feu, d’un Arkestra scintillant de longues robes colorées, Sun Ra venait vers son public récitant poèmes, revisitant sous esthétique sci-fi d’anciens mythes chantés. Espaces sacré et profane s’entremêlaient, mythologie et politique résonnaient, culture populaire et avant-garde, passé et avenir se rejoignaient... dans un jazz teinté d’humour, dissolvant toutes ces frontières à souhait. Quand il lui fut proposé de co-écrire un film, le résultat sera évidemment d’aussi belle facture. Essai ésotérique lové dans une forme blaxploitation, Sun Ra vient y affronter un pimp (macro, figure de la pègre)... dans une partie de tarot au milieu du désert ! Revisitant le mythe du retour d’Elie (traversant le Ciel pour amener un message aux frères égarés), le voici qui, après avoir voyagé dans l’Univers quelques années, revient avec ses musiciens sur Terre en vaisseau spatial, accompagné de son Arkestra et de déités égyptiennes... le tout traversé d’images de concerts.

09.01 > 21:00
5€ / 3,5€ Combi 2 films > 7,5€ / 6€


Conférence

(Why don’t you) Rock my soul !

Episode #2

"From this world o’ trouble free
Stars beyond !
Stars beyond !
There’s a star fo’ you an’ me
Stars beyond !"

(un spiritual)

Chariots de feu descendant du Ciel, Underground Railroad, Fly Away, Gospel train… let’s boogie !
Du Passage du Milieu au Freedom train, de la traite à l’abolition de l’esclavage, naît ce balancement qui "rock my soul" jusqu’à la transe, la musique jouée pour ses transports, relocalisant aux pas de danses.
Un parcours à travers les premières formes d’expressions musicales noires-américaines, chantant et dansant en communauté leur prochain départ… pour le Nord ou le "Kingdom of Heaven". Une exploration des worksongs, spirituals, blues et gospels, comme rythmes de protection, transes de guérison, ôdes à la machine, chants d’espoirs et de revendications politiques, invocations surnaturelles, échelles de Jacob... et messages codés pour arriver à s’enfuir.

16.01 > 17:00
3,5€ / 2,5€ Combi 2 films > 7,5€ / 6€


King Vidor, 1929, 35mm, vo st fr, 109'

Pour son premier film sonore, King Vidor choisit l’univers afro-américain - ses chants, sa musique -, livrant une ode à la puissance de sa parole rythmée. Se regardant comme un poème musical, l’histoire suit Zeke (Ezekiel), pasteur fasciné par les chariots célestes, dans sa tension entre aspiration mystique et obsession charnelle, se jouant dans sa relation tumultueuse à la belle Chick. Worksongs de prisonniers, blues chanté sur le toit d’un train, danses, spirituals, scène de transe des rituels baptistes… Entre vision allégorique et visée documentariste, le film capte les racines religieuses et profanes d’une campagne encore largement imprégnée par la mémoire de l’esclavage.
Bien que par moments condescendant et stéréotypé visuellement, "Hallelujah !" créa une rupture, donnant une voix afro-américaine dans le cinéma hollywoodien (c’est l’un des premiers films aux acteurs uniquement noirs). Considéré en 1929 comme révolutionnaire, sortant des distributions de rôles clichés et discriminants, il connut un vrai succès - y compris au sein de la communauté noire - malgré la réticence de certaines salles du sud du pays à le mettre à l’affiche.

16.01 > 21:00
5€ / 3,5€ Combi 2 films > 7,5€ / 6€


Conférence

Sun Ra Outer Spaceways Inc.

Episode #3

”The impossible attracts me, ‘cause everything possible has been done and the world didn’t change.”

Poésies, équations et virées galactiques du gémeau solaire...

Gros plan sur ce génie musicien du XXème siècle, figure placée à l’origine du courant "afrofuturiste". Plus connu pour sa "participation" au mouvement free, en 50 ans de musiques, c’est pourtant toute l’histoire du jazz qu’il traversa de son arche sonique.
Au jazz, certains le considèrent comme en étant l’esprit, nombreux comme un claviériste explorateur, un pionnier de l’électronique, un poète et prêcheur cosmique, là où d’autres y voient un doux fantaisiste, une énigme. Vivant en communauté, répétant de jour comme de nuit ; pour ses musiciens, c’est plus un maître qu’ils ont suivit.
Traversant ses diverses époques musicales et airs emblématiques, analysant quelques scènes du film "Space Is the Place" et relevant sa philosophie distillée par bribes, une tentative de rassemblement des pièces de la "mythocracy" de Sun Ra, laissant intact le mystère.

“We hold this myth to be potential.
They hold that truth to be self-evident.
But our myth is not self-evident,
because it is a mystery.”

(Sun Ra)

23.01 > 17:00
3,5€ / 2,5€ Combi 2 films > 7,5€ / 6€


Robert Mugge, 1980, video, vo st fr, 60'

Tourné à Philadelphie, Baltimore et Washington DC, entre 1978 et 1980, un magnifique portrait de Sun Ra et de son Intergalactic Omniverse Arkestra. Entre les répétitions et les extraits de concerts, Mister Mistery, entouré d’antiquités égyptiennes ou tranquillement assis devant la Maison Blanche, délivre avec solennité ses messages, dans des sentences et des cascades de mots, qui s’enchevêtrent et résonnent les uns dans les autres. Le film part aussi dans les rues de Philadelphie, à Germantown, où le groupe s’est installé, de l’épicerie Pharaoh’s à la maison que l’Arkestra partage, toute entière centrée sur le culte du leader et sur ses méthodes : orchestration, discipline et précision. Le Sun Ra Arkestra n’est pas un big band, mais un Big Bang qui libère parfois son énergie dans un fracas d’orage interstellaire à faire pâlir Sonic Youth. La tension entre les aspirations cosmiques et l’évidente condition de musicien noir interpelle. C’est à cet endroit que Sun Ra s’attarde longuement sur la place du mythe, nous interrogant sur son rôle et sa nécessité actuelle. Robert Mugge livre un portrait non dénué d’humour du jazzman, en narrateur mystique aimant rire de lui-même.

23.01 > 21:00
3,5€ / 2,5€ Combi 2 films > 7,5€ / 6€


Deux DJ’s aux platines pour la clôture de cette première partie du cycle, et à l’occasion des 14 ans du Cinéma Nova (c’était le 23 janvier 1997 !). Pierre ouvrira la soirée avec un collage sonore à 3 pistes, voyage mythologique dans l’univers de Sun Ra, naviguant dans 50 ans de jazz et poésie étoilée, du swing au bop, du free à la space music. Deji-J, pionnier de la scène hip hop bruxelloise, co-fondateur de la branche belge de la Zulu Nation, spécialiste du funk... et amateur d’observation astronomique, explorera quant à lui funk et hip hop galactique.

23.01 > 22:00
Gratis


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 1463
prog: 1456
pos: aval