prog: 1430
squelettes/rubrique-3.html

Prima Nova

Prima Nova, troisième ! Cette formule lancée récemment a pour vocation de présenter des nouveaux films n’entrant ni dans les programmations thématiques du Nova, ni dans les critères de l’Open Screen. Le principe est simple : longs et moyens métrages de tous genres sont pris en compte, du moment qu’ils ont été récemment (auto)produits et qu’ils nous sont soumis par leur(s) réalisateur(s). Il ne s’agit pas forcément d’avant-premières. Chaque film reçu ne pourra cependant pas être projeté : le Nova en sélectionnera certains qui feront l’objet d’une séance, un jeudi soir, gratuite et suivie d’une rencontre avec leur réalisateur. Qu’on se le dise !

Pour nous envoyer vos films : Cinéma Nova (Prima Nova), 14 rue d’Arenberg, 1000 Bruxelles.



Fabienne Laumonier & Christophe Rault, 2010, audio, vo fr , 43' + 40'

C’est une première : un Prima Nova sans images, qui vous plongera dans l’obscurité pour mieux écouter ce documentaire sonore réalisé en 2008-2009 à Limerlé, petit village des Ardennes Belges, au moment où une école différente y ouvre ses portes : Pédagogie Nomade. Un projet qui mise sur “le droit à l’errance”, sur l’idée qu’on gagne plus en faisant confiance aux jeunes plutôt qu’en les sanctionnant, que l’errance n’est pas un abandon mais peut être nécessaire à l’émergence du désir d’apprendre. Une aventure qui questionne... En suivant la première année de cette expérience, Fabienne Laumonier et Christophe Rault nous en font partager les tensions, les réussites et les échecs, les doutes et les questionnements. Au lieu d’en dresser un portrait avantageux, ils nous emmènent dans un cheminement plus complexe sur les règles du vivre-ensemble, les relations entre l’individu et le collectif, le rapport au savoir, la recherche de liberté et d’égalité, la transmission, l’autogestion, la sanction... La diffusion des deux parties de “L’école pirate” sera ponctuée d’une pause et suivie d’une rencontre avec les réalisateurs et des membres de Pédagogie Nomade.

www.peripleenlademeure.be

16.09 > 20:00


Federico D’Ambrosio, 2010, video, vo fr , 50'

Pour son premier long métrage en tant que réalisateur, Federico D’Ambrosio (qui a suivi une formation de chef opérateur) explore les liens entre son frère, un jeune éducateur de rue et rappeur surnommé Charbon et son grand père, ancien mineur dans la région liégeoise. Alors que celui-ci lutte contre la maladie, Charbon passe des moments précieux à ses côtés, entamant une réflexion sur ses origines et son attachement à celles-ci. Au-delà d’un portrait personnel et sensible de la première et de la troisième générations de l’immigration italienne en Belgique, "Charbon” est un film sur l’identité et sur les relations entre générations."

+ Les petits jardins

Federico D’Ambrosio, 2010, video, vo fr & it st fr, 18'

Tourné à l’origine pour faire partie de “Charbon”, ce court documentaire est un moment passé aux côtés de différents pensionnés dans les jardins ouvriers dits de “l’après charbonnage”, aujourd’hui menacés de disparition...

30.09 > 20:00


Fabrizio Terranova, 2010, video, vo ang & fr st fr, 60'

Fuir la parole. Fuir la désolation. Peupler notre désert. Inventer une maison de sorcière en plein milieu de San Francisco. Inventer un journal qui n’aime pas le quotidien et l’intime. Être avec une lutteuse plus proche de Bruce Lee que d’une vieille dame attachante. Josée Andréi, Shaman Show(man) Woman, a quitté l’Europe en août 1981 à la veille de la glaciation. Peintre, tireuse de tarot, licenciée en psychologie et en littérature moderne, photographe, aveugle de naissance, souffleuse...
La voici filmée chez elle, à San Francisco, dans un documentaire qui fait ressentir ce que c’est d’être aveugle et de connaître la couleur, ce que c’est d’être une femme âgée et d’être puissante comme un sumo !

+ La pluie violacée des rêves

Aline Moens & Co, 2010, video, , 19'

Au cours du montage de son premier film, “Insane Portrait”, Fabrizio Terranova a commandé à Aline Moens, une de ses réalisatrices préférées, une biographie imaginaire de Josée Andrei. Ce projet sauvage est vite devenu autonome. Un joyaux brut.

+ Really Lightly

Jacuzzi Notebook aka Laurent Baudoux (membre fondateur du Fan Club Orchestra qui a réalisé la musique du film), DJ bienvoyant, mixe à l’occasion de la présentation de “Really Lightly”, un livre sur l’œuvre de Josée Andrei et sur le film de Fabrizio Terranova (Editions du Souffle, 176 pages, 12 euros).

www.editionsdusouffle.be

www.editionsdusouffle.be

www.aninsaneportrait.us

07.10 > 20:00


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 1435
prog: 1430
pos: aval