prog: 1430
squelettes/rubrique-3.html

Lietuva

Cineketje

Le Balcon

Balkonas

Giedré Beinoriuté, 2008, video, vo st fr & nl, 45'

"Balkonas” (Le balcon) dépeint les rapports entre Rolanas, une enfant de parents divorcés et Emilija, une voisine de palier du même âge, dans une petite ville de province lituanienne, durant l’ère soviétique. Nuit après nuit, les deux enfants timides vont apprendre à s’apprivoiser mutuellement, communiquant à travers les murs de l’appartement, avant de passer de plus en plus de temps ensemble sur le balcon mitoyen. Mais survient un incident, qui interdit désormais tout contact entre les deux jeunes gens sur le balcon. Ils planifient alors un vrai rendez-vous...

En présence de Giedré Beinoriuté.

À partir de 9 ans.

10.10 > 16:00
3,5€ / 2,5€


Trois p’tits tours et puis ...

Nous vous y emmenions en décembre 1998. Et y faisions à nouveau halte fin 1999 et début 2001. Nous y revoici. La Lituanie et ses films ont jalonné quelques 12 années de la programmation Nova. À la faveur d’un premier programme spécialement consacré aux films de la structure de production indépendante Studija Kinema, vous avez pu découvrir les premiers opus de réalisateurs qui marquèrent le début d’une nouvelle ère. Réalisateurs dont vous a été donné l’occasion de suivre le travail lors des programmations “Back in ex-USSR”, autour des filmographies des anciennes républiques socialistes. Il nous semblait donc temps de tourner, à nouveau, notre écran vers ce pays qui gagna son indépendance il y exactement deux décennies. Car en 20 ans, il s’en est passé des choses : les changements, parfois radicaux, souvent très rapides, ont marqué le quotidien et les esprits. Comment se vit alors ce présent : nostalgie d’un passé révolu, fierté des progrès et des (r)évolutions, crainte ou engouement ? Force est de constater que ces temps et questionnements sensibilisent également les auteurs. Que cela se traduise de façon plus ou moins marquante dans les films que nous vous présentons. Vous retrouverez donc, à l’honneur, les films de réalisateurs habitués du Nova : Sharunas Bartas, Audrius Stonys, Kristijonas Vildziunas, Giedre Beinoriuté, Tomas Donela mais aussi de nouveaux venus, fraîchement sortis de l’école. Au gré de ces quatre semaines, venez profitez d’un aperçu des dernières productions lituaniennes en long métrage, documentaire, animation et court métrage.

Avec l’aide du Ministère de la Culture de la République de Lituanie et de la Représentation Permanente de la Lituanie auprès de l’UE.



Du 17.09 au 10.10 - Vernissage : 17.09> 20:00

Mars 1999. A quelques kilomètres de Tan-Tan, embouchure du Drâa. Là où Sharunas filme “Freedom”... Quelques clichés à découvrir au foyer.

17.09 > 20:00
Gratis


Vortex

Duburys

Gytis Luksas, 2009, 35mm, vo lt & ru st ang, 140'

Au travers de la vie de Juzik, “Vortex” dépeint les différentes époques de la Lituanie soviétique. Juzik grandit dans un petit village. C’est le temps de l’insousciance, la découverte, l’amitié vraie, les rêves... L’adolescence voit venir les premiers émois mais aussi les premières fatalités quand Juzik perd tragiquement son meilleur ami. Son passage à l’âge adulte se traduit par une prise de responsabilité, la recherche d’un emploi, la rencontre des femmes mais aussi la perte de certaines illusions. Juzik se marie et souhaite fonder son foyer. Mais c’est compter sans cette maudite fatalité. Basé sur le récit de l’écrivain Romualdas Granauskas, le film est structuré en chapitres qui sont les témoins d’autant de générations passées sous le joug soviétique. Le rythme du film et le noir et blanc onirique des images ne cachent en rien l’histoire de cet homme brisé par son époque et laissé désœuvré.

17.09 > 21:00
5€ / 3,5€


You Am I

Aš esi tu

Kristijonas Vildziunas, 2006, 35mm, vo st ang, 90'

Alors là, accrochez-vous ! Un bout de corde suffira ou une branche, ce sera même mieux. Baron (c’est son nom), architecte de son état, quitte sa ville. Direction la forêt. Son but : construire une cabane dans les arbres, une vie en autarcie, une vie en communion avec ce qui nous reste de plus proche, la Nature. De pérégrinations en constructions, il y parvient. Sa maison sur les cimes est là et il y installe sa vie. Mais ne manquet-il pas de quelque chose ? D’une princesse, éventuellement...

“Pour moi, c’est l’histoire d’un homme qui cherche le secret de la paix émotionnelle. Et son voyage, au travers de la tristesse et de la joie, englobe la perte et l’amour, la dissolution et l’espoir, la réalité et l’imagination”. (Kristijonas Vildziunas) Véritable film-ovni, ce petit bijou semble sortit de nulle part. D’un arbre ? La réponse de Kristijonas : “J’ai fait un rêve...”

> En présence de Kristijonas Vildziunas & Uljana Kim (03.10).

Les séances du 03.10 et 08.10 seront présentées en version sous-titrée français. Celle du 09.10, en version sous-titrée anglais.

03.10 > 20:00 + 08.10 > 20:00 + 09.10 > 22:00
5€ / 3,5€


Sharunas Bartas, 2010, 35mm, vo lt ,fr & ru st ang, 111'

Genia (S. Bartas) deale à l’Est avec la mafia russe. Désireux de quitter la Lituanie pour aller vivre à l’Ouest. Il fait un dernier détour à Moscou. Il y retrouve Sasha (K. Korshunova), prostituée de haut vol et ancienne maîtresse. Mais aussi le parrain du coin, à qui il vient réclamer son pognon. L’échange se résume en coups de feu. Genia a tué. S’en suit une chasse à l’homme (et à la femme). Qui les poussera, lui et Sasha, au bout de l’Est. Et d’eux-mêmes. Un film d’action. Ce 8e long métrage de Bartas change et tranche. Explications. “Ce film marque le début d’une nouvelle période pour moi. Je voulais travailler sur base d’un scénario écrit et bien structuré. Dans mes films précédents existait un monde de silence, maintenant mes personnages parlent. Pour cela, j’ai dû expérimenter de nouvelles voies dans mon travail avec les acteurs. Ceci peut paraître comme une grande transformation, mais je pense que l’on me reconnaîtra dans ce film. Le rythme lent, les plans larges, cela n’est pas le plus important. Ce qui l’est, c’est la vie... dans le film, son âme.” (S. Bartas)

18.09 > 20:00 + 24.09 > 22:00 + 01.10 > 20:00
5€ / 3,5€


The Corridor

Koridorius

Sharunas Bartas, 1995, 35mm, sans dial, , 80'

Un couloir. Des portes. Et derrière ces portes, des gens, de tous âges et de tous visages, dont Bartas va nous conter, placidement, la vie de tous les jours. La misère d’être ici-bas se lit dans leurs yeux et leurs présences. Bartas nous la montre sans impact, simplement parce qu’elle est là. Partout. Fuyant toute forme classique de narration, il filme des gens communs qui, dans le noir, vivent pour ne pas mourir. Dans leur chambre, au bord d’une rivière, dans une cave ou sous la neige, ces êtres finissent pourtant par se retrouver, le temps d’un soir, pour danser, boire, s’enlacer et surtout ne pas penser que demain ...

19.09 > 22:00
5€ / 3,5€


Freedom

Laisvé

Sharunas Bartas, 2000, 35mm, sans dial, , 94'

Deux trafiquants de drogue entraînent une jeune fille paumée dans leur fuite. Mais s’échapper dans le désert leur servira-t-il à quelque chose ? Les grands espaces et les images sont le reflet d’une déchéance. Qui, dans le cinéma de Bartas, se traduit par des regards, des ébauches, des errances mais surtout par la désolation et l’incommunicabilité.

10.10 > 22:00
5€ / 3,5€


Guillaume Coudray, 2010, video, vo fr ,lt & ang st ang, 51'

Guillaume Coudray a côtoyé Sharunas Bartas pendant plus de deux ans. Il a vécu au Studio Kinema de Sharunas et a activement participé au tournage de “Freedom”. Il a filmé le travail de Sharunas et l’a interviewé. Avant de rentrer en France. Plus tard, de retour à Vilnius lors de la post-production de “Eastern Drift”, il reprend la caméra en main. Il nous livre ceci. Un témoignage. On y découvre Bartas en coulisse. Le Bartas bricoleur, expéditeur, créateur, râleur, meilleur, réalisateur. Dont les films ont tellement impressionné Guillaume qu’il en a quitté son pays natal pour partir à sa rencontre. Le film retrace ce voyage personnel ou plutôt cette quête dont la finalité a mis du temps à se dessiner. Dans ses images, ses commentaires et au travers d’extraits de films, Guillaume semble ouvrir une boîte aux trésors. Il y découvre les costumes, décors et affiches des précédents films, la façon de travailler du maître d’oeuvre, la minutieuse préparation de ses expéditions-tournages, la gestion de son équipe et sa façon de parler du cinéma. Mais Guillaume découvre aussi le personnage. Doutes et questions apparaissent. La réalité n’est peut-être pas celle que l’on veut s’imaginer.

En présence de Guillaume Coudray (18/09).

+ Children Lose Nothing

Sharunas Bartas, 2004, video, sans dial, , 5'

Les enfants jouent. N’importe où. Les enfants se battent et s’embrassent. N’importe comment. Et Sharunas les filme. Sans rien perdre. Participation lituanienne au film collectif “Visions of Europe”.

18.09 > 22:00 + 10.10 > 20:00
3,5€ / 2,5€


Courts métrages

Dokumentiniai

Documentaires

+ Grandpa & Grandma [Senelis ir Bobuté]

Giedre Beinoriuté, 2007, video, vo st ang, 28'

En 1948, parmi tant d’autres, les grands-parents de Giedre Beinoriuté sont déportés en Sibérie. Au travers de nombreuses photographies familiales, d’images d’archives et de petites animations, Giedre nous narre leur périple et nous laisse un vibrant témoignage. Personnel et historique.

En présence de Giedre Beinoriuté (08/10).

+ Uku Ukai

Audrius Stonys, 2006, 35mm, vo st ang, 30'

"Le monde est avant tout passion. Une passion toutefois liée au chagrin. Non seulement la mort nous apporte de la peine, en nous confrontant à l’Eternité. Mais aussi la vie, en nous confrontant au Temps.” (Nikolai Berdyayev) Et de la passion, Audrius va nous en donner à voir. Très zen, il nous présente ces choses que nous faisons et qui nous procurent un réel bien-être. La danse, la nage, la gymnastique, la course à pieds, le rire et ... le sommeil. Dans le corps et ses mouvements, un film à fleur de peau. À feuille d’arbre.

En présence de Audrius Stonys (03/10)

+ Earth of Blind [Neregiu Zemé]

Audrius Stonys, 1992, 35mm > video, sans dial, , 28'

Parti à la découverte de cette terre d’aveugles, Stonys nous dévoile un monde peuplé d’allusions, de contours vagues, de sons, de gestes tactiles et fébriles mais surtout entouré de profonde solitude.

En présence de Audrius Stonys (03/10)

03.10 > 22:00 + 08.10 > 22:00
3,5€ / 2,5€


Courts métrages

Trumpametražiai #1

+ The Boy and The Sea [Berniukas ir jura]

Tomas Donela, 2006, 35mm, vo st fr, 15'

C’est une belle plage, par une belle journée, un petit garçon accompagne son grand-père malvoyant. Mais le manque d’activité fait grandir une certaine lassitude chez le garçon. Il convie donc son grand-père à un jeu de cache-cache. Y aura-t-il un gagnant ? Certains jeux dans la vie ne peuvent être gagnés.

En présence de Tomas Donela (19.09)

+ Souther [Pietys]

Tomas Smulkis, 2009, video, vo st ang, 23'

Vendeur de piège à souris, respirant la joie de vivre et continuellement brimé par sa femme, notre homme se rend auprès d’un client important. Au volant de sa voiture, au détour de ceci et de cela, il atterri dans une petite ville plus
qu’insolite... Le surréalisme lituanien existe.

+ I Know You [Aš Tave žinau]

Dovile Sarutyté, 2009, video, vo st ang, 32'

Ursulé est cette jeune fille de 15 ans coincée dans ses HLM et son âge. A ce moment où l’on n’a pas envie de comprendre que l’on peut être seule alors que plein de gens nous entourent. De cette vie morose, elle ne préfère pas en emboîter le pas. Elle veut simplement y plonger.

19.09 > 20:00 + 24.09 > 20:00
3,5€ / 2,5€


Courts métrages

Trumpametražiai #2

Ces trois films, issus de l’Académie des Arts de Vilnius, sont liés par une même thématique : le questionnement sur les changements survenus en Lituanie ces dernières années. Entre dépit, espoir et conformisme.

La séance du 08/10 sera présentée par G. Beinoriuté qui assura la tutelle de ces courts métrages.

+ Bergenas

Andrius Blazevicius, 2009, video, vo st ang, 26'

Dans un restaurant désolant, la rencontre de Vytas, jeune voyou sur le départ, avec un vieil habitué du coin. Que peut-il s’échanger entre un vieil homme, aigri par le passé, et un jeune loup qui a hâte de trouver le bonheur hors de ses frontières ?

+ Lernavan

Marat Sargsyan, 2009, video, vo st ang, 24'

Souhaitant vivement faire découvrir le village qui l’a vu naître et grandir, un père emmène son fils à Lernavan. Mais le périple commence de bien étrange façon quand ils se retrouvent seuls à bord du bus mené par un curieux personnage. Et leur surprise sera de taille une fois arrivé à destination.

+ It Would Be Splendid, Yet ... [Jau Puiku, tik dar šiek tiek...]

Lina Luzyté, 2009, video, vo st ang, 28'

Lauréate d’un concours, une mère et sa famille ont le privilège de recevoir la visite d’un photographe américain. Ils se doivent de représenter la famille lituanienne modèle aux yeux du monde. S’en suit une métamorphose quelque peu extrême.

01.10 > 22:00 + 09.10 > 20:00
3,5€ / 2,5€


Après une pause estivale bien méritée, la programmation de Cineketje reprend cet automne et s’ouvre sous les meilleurs auspices. La nouvelle saison débute en effet avec un double programme consacré aux créations venues de Lituanie. De plus, pendant les vacances de Toussaint, dans le cadre du festival annuel de films pour les enfants Filem’on, quatre journées leurs seront consacrées avec ateliers, ciné-concerts, avant-premières, et bien sûr de petites perles cinématographiques.

+ Courts métrages lituaniens

Dans le cadre du programme consacré au cinéma lituanien au Nova, Cineketje propose une sélection de films de fiction ou d’animation baltes, le plus souvent sans dialogue. On verra d’abord les toujours surprenantes marionnettes des voisins lettons et estoniens. Ensuite, si la tradition de films d’animation lituaniens est moins connue, le petit florilège de films que nous vous proposons démontrera que la pépinière de jeunes talents lituaniens est en plein développement. Rasa Joni et Inna Shilini en font partie, dont le superbe travail graphique s’inspire de la riche tradition des contes et légendes baltes. “L’enfant et la mer”, émouvant récit de la relation entre un jeune homme et son grand-père, a d’ailleurs été récompensé par de nombreux prix. Ce petit bijou clôturera notre sélection.

Au programme :
- Brother Bebe (Brolis Bebe) Rasa Joni, 2009, lt, video, VF, 10’.
- Tail (Uodega) Rasa Joni, 2007, LT, video, sans dialogue, 5’
- Stop (Tiulis) Darius Jarusevicius & Inna Shilina, 2010, LT, video, sans dialogue, 3’
- The boy and The Sea (Berniukas ir jura), Tomas Donela, 2005, LT, 35mm,
vo st fr, 15’

> À partir de 6 ans

10.10 > 15:00

+ Le Balcon [Balkonas]

Giedré Beinoriuté, 2008, video, vo st fr & nl, 45'

"Balkonas” (Le balcon) dépeint les rapports entre Rolanas, une enfant de parents divorcés et Emilija, une voisine de palier du même âge, dans une petite ville de province lituanienne, durant l’ère soviétique. Nuit après nuit, les deux enfants timides vont apprendre à s’apprivoiser mutuellement, communiquant à travers les murs de l’appartement, avant de passer de plus en plus de temps ensemble sur le balcon mitoyen. Mais survient un incident, qui interdit désormais tout contact entre les deux jeunes gens sur le balcon. Ils planifient alors un vrai rendez-vous...

En présence de Giedré Beinoriuté.

À partir de 9 ans.

10.10 > 16:00

3,5€ / 2,5€


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 1431
prog: 1430
pos: aval