prog: 1416
squelettes/rubrique-3.html

Weekend #2

Les parcs de Bruxelles ont tous une histoire et celle du parc Forest-Duden n’est pas des plus banales. Fruit d’un des multiples désirs/délires de notre roi-architecte Léopold II, sa vocation n’était pas seulement de créer un espace vert pour agrémenter les urbains mais bien d’être un lieu de "civilisation" des classes ouvrières qui "devaient y développer leurs forces physiques pour fournir plus tard à la Patrie leurs bras robustes".
Le square Laîné, qui fait la jonction entre les deux parcs, est le véritable emblème de cette moralisation des masses puisque notre bon roi n’aura de cesse de tarabuster l’architecte Laîné pour qu’il le construise exactement dans la perspective du Palais de Justice, symbole permanent du rappel de la loi et de l’ordre. Le projet prend place à l’époque dans le réaménagement de la zone "Cité Midi" suite à l’installation de la nouvelle gare. Il destinait le haut du quartier à la moyenne bourgeoisie et les parties basses aux industries et habitations modestes. Les bourgeois ne tardèrent pas à exiger la présence d’un commissariat dans ces espaces "mal fréquentés". Aujourd’hui encore, le parc fait la jonction entre un assemblement de villas cossues et les pentes qui dévalent vers les quartiers populaires de Forest et Saint-Gilles, le commissariat étant toujours là…

Parc Dudenpark, 1190 Bxxl.
Tram : 51 (Jupiter).
Bus : 48 (Lainé) 54 (Jupiter).
Bus de nuit / Nachtbus : N12 (Rochefort) N11 (Albert) - dir. Bourse / richt. Beurs (dernier / laatste > 02:13, 02:21).



Concert

Capsule

Capsule est un vrai big-band d’avant-garde anversois. Le collectif de huit musiciens voyage entre speedjazz, cartoonerjazz mélodique, funkrock, musique de film noir et musique électronique sauvage. Ce groupe fut fondé au bord de l’Escaut avec des musiciens provenant entre autre de Wawadadakwa, Traktor, Tip Toe Topic et Wizard of Ooze. Leur premier album "Haunted House" sort en 2007. En 2008, ils collaborent avec le groupe de théatre "Abattoir Fermé", dont ils partagent la prédilection pour les atmosphères de science-fiction, les orgues et les vieilles maisons sombres. Capsule se compose de trois voix, d’orgues électroniques, d’instruments à vent et d’une solide section rythmique. L’ensemble produit un style sonore unique : parfois intime et fragile, parfois sauvage et brut.

www.myspace.com/capsuletheredorchestra

www.rotaktrecords.be

06.08 > 20:00 + 06.08 > 24:00


Court métrage

Grenze

Christiane Schmidt & Didier Guillain, 2005, video, sans dial, , 10'

Un groupe de personnes fait la file devant un poste-frontière situé au milieu de nulle part, en pleine neige. Pour passer de l’autre côté, elles tentent de s’adapter à des règles qui ne cessent de changer. Une petite comédie sur l’absurdité, bien réelle, des frontières et du droit de circuler.

06.08 > 21:30


Rabah Ameur-Zaïmeche, 2001, 35mm, vo , 83'

9-3, Cité des Bosquets dans la banlieue parisienne. Kamel (interprété par le réalisateur lui-même), victime de la double peine, vient de purger cinq ans de prison, puis deux ans de "bannissement" en Algérie. De retour clandestinement dans son quartier, il retrouve sa famille, son petit frère Mouss devenu caïd, ses amis et les façades taguées qui l’ont vu grandir. Alors que Kamel est confronté à l’insécurité permanente de son existence sans papiers (recherche de travail, mariage blanc, peur du contrôle de police...), la vie continue sur le bitume des grands ensembles qui se délabrent… C’est une vie ordinaire dans la cité, sans fard ni cliché, qu’Ameur-Zaïmeche transpose dans son premier film, autoproduit, composé à rebours du délire médiatique et de cette paranoïa sociale qui fabrique les ghettos modernes. Très finement, il nous invite à reconsidérer notre système de représentation de la jeunesse des banlieues. D’une étonnante humanité, "Wesh Wesh" oscille entre documentaire et fiction sans jamais poser de jugement moralisateur. Un regard sincère et juste qui nous rappelle que les liens se tissent malgré tout dans cet univers de béton.

06.08 > 22:00


Concert

Los Trogos

Vous avez déjà dû croiser ces Ostroghots au quartier Midi lors du PleinOPENair 2006 mais aussi dans les rues et parcs de Bruxelles, ville à laquelle ils sont indéfectiblement liés puisque la fanfare s’était formée en 2004 pour une prestation unique lors de la première Zinneke parade. Leur melting pot de cuivres, flûtes, accordéons et autres percussions distillent les tonalités d’une communauté bien ancrée à Bruxelles et particulièrement dans le bas de Saint-Gilles et Forest : la communauté latino. Déambuleront ainsi dans le parc Forest et Duden des tangos argentins, des cumbias colombiennes et des sambas brésiliennes, mêlées à des touches de musette et des accents de kermesse. Une entrée en fanfare sautillante qui précédera le film mexicain "La Zona".

07.08 > 18:00 + 07.08 > 20:00


Court métrage

Le repos du fakir

Gilles Paté & Stéphane Argillet, 2003, video, sans dial, , 6'

Monographie burlesque du mobilier urbain conçu pour empêcher les "pauses" dans la ville moderne. L’espace public n’a plus de vocation sociale, on est dans un lieu de passage d’individus grouillant entre des cases fonctionnelles : maison, boulot, shopping, loisir. Dans ce schéma, pas de place pour les zonards et autres fainéants indésirables qui feraient tache, voire peur ! L’art de concevoir l’inconfort... Circulez, allez, ouste !

07.08 > 21:30


Court métrage

Barres

Luc Moullet, 1983, 16mm, vo , 10'

Depuis ce mois de juillet, les Bruxellois n’ont plus rien à envier aux Parisiens et bénéficient enfin d’un parcours santé géant gracieusement installé sur le réseau de la STIB. Idéal pour les petits exercices quotidiens, ce type de parcours d’obstacles a déjà fait ses preuves dans de nombreuses villes. Il stimule en effet de manière ludique les talents d’acrobates ainsi que l’ingéniosité et la solidarité des fraudeurs de compétition. Ce petit film pédagogique est un guide parfait pour le débutant.

07.08 > 21:30


Film

La Zona

Rodrigo Plá, 2007, 35mm, vo st fr & nl, 97'

Il y a deux ans, le PleinOPENair projetait "Wassup Rockers" de Larry Clark avec son cortège de jeunes hispanos faisant irruption dans les quartiers luxueux de Beverly Hills. "La Zona" y fait écho, portant un cran plus loin la violence urbaine et la cruauté sociale en mettant en scène l’immersion d’un groupe de jeunes habitants des barrios (les bidonvilles) dans l’univers clos, aseptisé et ultra-sécurisé d’une "gated community" implantée en plein cœur de Mexico City. Pour se préserver des quartiers pauvres qui l’entourent, cette cité résidentielle bâtie par la haute bourgeoisie est entourée d’un mur quasi infranchissable, truffée de caméras de surveillance et dotée d’une milice privée. Gouvernés par la peur, ses résidents se sont inventés leurs propres lois, comme l’apprendront à leurs dépens trois jeunes visiteurs nocturnes... À la frontière entre le thriller social et l’anticipation, le premier long métrage du Mexicain Rodrigo Plá est porté par une réalisation efficace, une narration classique, parfois un peu manichéenne, mais surtout par une réflexion politique sur la dualité sociale qui s’accroît dans les milieux urbains de nos sociétés capitalistes.

www.lazona-lefilm.com

07.08 > 22:00


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 1419
prog: 1416
pos: aval