prog: 1296
squelettes/rubrique-3.html

Pouvoir au féminin

Une soirée où seront projetés deux documentaires et une archive télévisée, trois regards sur la prison au sein desquels ce sont des femmes qui occupent les figures du pouvoir...

[ Ticket soirée > 5 / 3,5 eur ]



Diritto Rovescio

Recht averecht

Maria Tarantino, 2009, video, vo st fr & nl, 52'

Premier documentaire de la journaliste italo-bruxelloise Maria Tarantino, ce film suit le travail quotidien de Marta Costantino, alors directrice d’un établissement pénitentiaire dans le Nord de l’Italie et qui a, elle-même, autorisé l’équipe de tournage à circuler dans toute la prison. À côté du travail des matons et de la routine journalière des prisonniers, on y voit le processus de création d’une pièce de théâtre écrite et jouée par les détenus d’après "Surveiller et punir" de Michel Foucault. Tandis qu’ils y dénoncent leurs conditions de vie, on assiste au combat d’une directrice atypique s’opposant à son administration et parfois à son personnel pour tenter d’améliorer la situation dans la prison. "Diritto Rovescio" est une recherche sur les structures du pouvoir et les relations humaines dans une institution où chaque aspect de la vie est cadré par un règlement.

http://dirittorovescio.wordpress.com

En présence de la réalisatrice Maria Tarantino.

[ 3,5 / 2,5 eur ]

03.12 > 20:00


Jean-Michel Carré, 1994, video, vo fr , 52'

Jean-Michel Carré parle du cinéma comme "l’art le plus adéquat pour l’activisme politique". Co-fondateur de la société de production Les Films du Grain de Sable en vue de se consacrer à une critique de ce que Michel Foucault nommait "les milieux d’enfermement" (écoles, hôpitaux, usines, prisons...), il a notamment réalisé plusieurs films sur la prison. Il a, par exemple, passé deux ans à Fleury-Mérogis pour faire témoigner des détenues. Ici, il décide de donner la parole à celles qui ont choisi d’y entrer : les matonnes. Ce documentaire nous plonge dans leur malaise. Tiraillées entre volonté d’humanisme et réalité répressive de leur rôle, elles veulent dépasser l’image du simple "porte-clés".

+ Duras à la Petite Roquette

Jean-Noël Roy (ORTF), 1967, video, vo fr , 12'

Que peut-il ressortir d’une discussion entre une directrice de prison et une écrivaine féministe ? Marguerite Duras pose, sans complaisance, une série de questions à la première directrice de prison française. Une petite perle de l’interview.

[ 3,5 / 2,5 eur ]

03.12 > 22:00


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 1308
prog: 1296
pos: aval