prog: 1261
squelettes/rubrique-3.html

Discovery Night Screenings

Originaire de San Franscico, Dennis Nyback propose des programmes hétéroclites à partir d’archives originales, rares, oubliées, voire interdites. Nous avions déjà invité ce collectionneur de bobines à l’instar de son confrère et ami Jack Stevenson. En mai dernier, sa série phare "Fuck Mickey Mouse" n’avait pas manqué d’amuser la galerie. Cette fois, Nyback présentera en personne 2 compilations inédites et alléchantes qui réjouiront les plus blasés d’entre vous !

http://www.dennisnybackfilms.com



Forme de blues pour piano au rythme endiablé apparue au début du XXe siècle au Sud des États-Unis, le Boogie Woogie connu son âge d’or dans les années 1940 et inspira maints documents cinématographiques dont Dennis Nyback a pu dégotter quelques exemples rares : des "soundies", ancêtres du clip, avec notamment un fameux duo pianistique, Albert Ammons et Pete Johnson avec la chanteuse Lena Horne, ou encore Maurice Rocco qui influença Little Richard et Jerry Lee Lewis... Mais aussi une série de cartoons provenant du Walter Lantz Studio (créateur de Woody Woodpecker), bannis aujourd’hui des écrans pour leurs stéréotypes racistes, mais dont la musique afro-américaine ne manquera pas de vous faire swinguer !

Soundies & shorts :

· LET ME BOOGIE YOUR WOOGIE
Unknown

· HARP BOOGIE
Adele Girard (Jazz harpist), 3’

· BOOGIE WOOGIE MAN
Brian Sisters & Will Osborne Orch, 3’

· RHUMBOOGIE
Maurice Rocco, 3’

· BOOGIE UPSTAIRS
Members Of Ray Sinatra Band & Jitterbug (dancing), 3’

· BOARDWALK BOOGIE
Freddy Slack (piano) & Will Bradley Band, 3’

· CHOO CHOO SWING COUNT BASIE
Count Basie (piano), 10’

· TAKE IT AND GIT
Glen Gray Orchestra From Short “Smoke Rings”, 3’

· PIG FOOT PETE
Dinning Sisters, 3’

· BOOGIE WOOGIE DREAM
Pete Johnson, Albert Ammons, Lena Horn & Teddy Wilson Band, Hans Burger, 1944, 13’

Walter Lantz cartoons :

+ Abou Ben Boogie

Shamus Culhane, 1944, vo , 7'

+ Cow Cow Boogie [King Jackson sings the Benny Carter song]

Alex Lovy, 1943, vo , 7'

+ Scrub Me Mama With a Boogie Beat

Walter Lantz, 1941, vo , 7'

+ Boogie Woogie Sioux

Alex Lovy, 1942, vo , 7'

+ Boogie Woogie Bugle Boy

Alex Lovy, 1941, vo , 7'

Total : environ 95’

25.09 > 22:00


Une compilation politiquement incorrecte à l’image du premier cartoon pornographique américain, "Eveready Harton in Buried Treasure", une perle historique improvisée par 3 studios new-yorkais pour la clôture d’une fête privée en l’honneur de Windsor McCay... L’occasion pour Dennis Nyback d’introduire aussi "The Further Adventures of Super Screw", un clin d’oeil des années 1970, autrement pervers aux mésaventures de Harton, l’anti-héros au membre encombrant... D’autres cocasseries sur pellicule, pornos ou non, des USA ou d’ailleurs, agrémenterons cette nocturne jusqu’à la plus étrange de la sélection : "Lovers in the Woods", une version satanique-hardcore japonaise du conte Hansel et Gretel ! Une séance aussi drôle que licencieuse à déconseiller aux prudes...

+ Eveready Harton

Anonymous, 1928, 16mm, sans dial, , 7'

+ Love

Yoji Kuri, 1964, 16mm, sans dial, , 4'

+ Oop Oop A Doop

Dave Fleischer, 1932, 16mm, vo , 9'

+ Don’t Look Now

Tex Avery, 1936, 16mm, vo , 7'

+ Red Hot Riding Hood

Tex Avery, 1943, 16mm, vo , 7'

+ Lovers In the Woods

Anonymous, circa 1965, 16mm, ,

+ Honeymoon Hotel

Anonymous, 1933, 16mm, sans dial, , 7'

+ Booby Traps

US Army Signal Corps & Warner Brothers, 1944, 16mm, vo , 4'

+ Further Adventures of Superscrew

Anonymous, circa 1970, 16mm, sans dial, , 3'

Total : environ 60’

25.09 > 24:00


Compilation

The Muse of Cinema

Par l’entremise de Jack Stevenson, le Nova est heureux d’accueillir Kerry Laitala, une cinéaste expérimentale américaine basée à San Franscisco, dont l’art cinématographique n’a rien a envier aux avant-gardistes notoires du genre. Depuis dix ans, Laitala a développé une virtuosité dans la manipulation photosensible de la pellicule, mais aussi l’utilisation de "found footage" souvent issus du domaine médical ou de la préhistoire du cinéma. Ses courts métrages sont influencés par le symbolisme, le surréalisme, la psychanalyse, et autres courants artistiques ou scientifiques pour la plupart contemporains à la naissance du cinématographe, imprégnant son oeuvre d’un onirisme intemporel, comme l’évoquent ses bandes son éthérées, ainsi que les titres de ses films. La compilation "The Muse of Cinema" regroupe avant tout le travail fantasmagorique récent de Kerry Laitala, intégrant cet amour du médium même en un hommage à son originelle magie aujourd’hui révolue. Et en bonus à cette séance spectrale, ses toutes dernières expériences sensorielles : de sympathiques films 3-D subliminaux ! Une soirée envoûtante en perspective...

The Muse of Cinema :

+ Coming Attractions

Kerry Laitala, 2009, 35mm, muet, , 4'

+ Muse of Cinema

Kerry Laitala, 2006, 35mn, vo , 20'

+ Terra Firma

Kerry Laitala, 2005, 35mm, muet, , 8'

+ Retrospectroscope

Kerry Laitala, 1997, 16mm, muet, , 5'

+ Spectrology

Kerry Laitala, 2009, 16mm, sans dial, , 11'

+ Phantogram

Kerry Laitala, 2008, 16mm > video, muet, , 10'

+ Auld Land Syne

Kerry Laitala, 35mm, sans dial, , 2'

+ Legerddemain

Kerry Laitala, 2009, 16mm, sans dial, , 8'

+ Flicker of Life

Kerry Laitala, 2009, 16mm, sans dial, , 7'

+ Bonus 3-D :

+ Chromatic Cocktail

Kerry Laitala, 2009, 16mm > video, sans dial, , 10'

+ Pin-up in 3-D

Kerry Laitala, 2009, video, sans dial, , 5'

+ Sparkle Plenty

Kerry Laitala, 2009, video, sans dial, , 5'

Total : 92’

En présence de Kerry Laitala

09.10 > 22:00


Compilation

Erotic Home Movies

A la fin des années 60, San Franscisco était frappé par une vague de films "softcore" réalisés par des amateurs. En pleine révolution sexuelle, quiconque possédait une caméra 16mm et avait des amis "libérés" pouvait réaliser de petites fictions érotiques qui étaient ensuite projetées dans des salles de la ville. Jack Stevenson - collectionneur patenté, distributeur de films indépendants et critique averti bien connu du Nova - ne pourra pas être parmi nous pour présenter sa sélection, mais nous assure que cette nocturne ravira les érotomanes lassés de la vulgarité des productions "hardcore" actuelles... Réalisés avec fraîcheur, ces films amateurs ont gardé leur charme, d’autant plus qu’ils étaient conçus sans dialogue. Ils seront agrémentés de musiques pop d’époque, décuplant l’atmosphère de plaisirs "innocents", jusqu’à la surprise du dernier document : un moyen métrage psychédélique qui nécessite une double projection... Authentique !

+ A Day at the Beach

Anonymous, 19xx, 16mm, sans dial, , 10'

+ Cosmetics Sales Lady Comes a Calling

Anonymous, 19xx, 16mm, sans dial, , 10'

+ A Gift for Santa

Anonymous, 19xx, 16mm, sans dial, , 8'

+ Pumpkin at the Halloween Party

Anonymous, 19xx, double 16mm, sans dial, , 40'

Total : 68’

09.10 > 24:00


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 1267
prog: 1261
pos: aval