prog: 1211
squelettes/rubrique-3.html

Présentations / Débats

Open Source Publishing est une agence de graphisme expérimentale qui utilise des logiciels libres et explore l’hypothèse que leur usage modifie profondément la pratique graphique et son rapport avec la société. Après quelques Print Parties à Bruxelles, OSP déroulera cette fois-ci une petite sélection de scripts animés, vidéos "mode d’emploi", dessins en live à distance, entretiens, clips, slideshows numériques, captures d’écran vidéo et autres matériaux en mouvement. Avec quelques délicatesses canadiennes à se mettre sous la dent, ils parcourront leurs aventures avec les logiciels libres, les contenus sous licence libre et le travail collaboratif.

http://ospublish.constantvzw.org

28.05 > 19:00


"Les utilisateurs fournissent les données (qui appartiennent ensuite à la compagnie). Les utilisateurs fournissent les métadonnées (qui appartiennent ensuite à la compagnie). Les utilisateurs construisent l’application (qui appartient ensuite à la compagnie). Les utilisateurs payent la compagnie continuellement pour avoir le droit d’utiliser l’application qu’ils ont construit pour accéder et manipuler les données qu’ils ont fournit."
Cette définition d’Edward Bilodeau s’applique-t-elle au web 2.0 ? Au détour de Google, Myspace, Facebook, Dailymotion... qu’est-ce qui fait fonctionner si facilement un "business model" où sont captées nos énergies et nos données personnelles afin de valoriser les profits d’entreprises ?
Le web indépendant est-il mort ? Sommes-nous devenus des "cobayes" bienveillants au micro-fichage généralisé ? Sommes-nous des portes-drapeaux du ’profiling’ et de la publicité permanente ? Nous tenterons de répondre à toutes ces questions lors de ce débat.
À l’heure où les lobbys de l’industrie du divertissement poussent à ce que les opérateurs de télécommunication puissent remettre en cause la "neutralité" d’internet et ne plus relayer (ou couper) les accès sur base d’infractions au copyright (Hadopi, paquet Telecom), ce débat donnera aussi l’occasion de discuter des différentes possibilités de mise à disposition de contenu en s’affranchissant de ce type d’intermédiaires.

Avec :
- Benjamin Bayard, Président de FDN, un des plus anciens fournisseur d’accès "associatif" en France. Auteur d’une conférence qui a largement circulé sur le web "Internet Libre ou Minitel 2.0" http://www.fdn.fr/

- Michel Cleempoel, Professeur d’arts numériques et animateur du projet "E-traces" qui aborde le Web 2.0 dans le contexte de l’instauration progressive d’une société de la surveillance. http://etraces.constantvzw.org/

31.05 > 18:00


L’association espagnole EXGAE passe à l’action ! Et afin de résister aux "organismes bureaucratiques désuets" tels la SGAE (pendant hispanique de notre "chère" SABAM) propose des solutions argumentées aux Institutions tant nationales que supranationales. Elle apporte aussi une aide juridique aux artistes, associations ou entreprises culturelles pour sortir de l’emprise de ces sociétés de gestion de droits immatériels, soutenues par des lois de plus en plus contraignantes. EXGAE accompagne ainsi le mouvement de la société civile qui est toujours en avance d’une loi. Et pour atteindre les esprits et stimuler l’imagination, elle organise des événements. Déjà le 28 octobre dernier avec les oXcars, "The First Non-Competitive Awards in the History of Culture", EXGAE a réussi un beau coup ! Vous pourrez d’ailleurs y assister en différé, grâce à "oXcars - The Movie", l’efficace captation de cette ironique cérémonie de remise de prix du libre, rondement menée par des artistes de haut rang. La soirée réunissait 1500 spectateurs déchaînés et bien plus via un streaming live ! Que ce soit la performance "coups de théâtre" de l’extravagant comédien italien circassien, Léo Bassi, ou les chansons déjantées de l’américain Brent Simon, quelques 200 participants internationaux ont répondu présents, figures de proue d’un mouvement qui ne s’arrêtera pas de sitôt ! La séance sera suivie d’une rencontre, le Nova n’étant qu’une étape pour EXGAE dans le rassemblement des énergies pour 2010, année durant laquelle l’Espagne sera présidente pour 6 mois de l’UE, une période peut-être clé en matière de réglementation des droits d’auteurs...

Simona Levi et Gala Pin d’EXDAE, participeront aussi au débat à 20h (et la rencontre Saboum ? du lendemain), discussions qui seront suivies d’un set DJ Creative Commons de leur collègue Miguel Gozalbo, à écouter dans le bar ! (Avec le soutien de l’Institut Ramon Llull).

+ oXcars - The Movie

eXgae, 2009, video, vo st ang, 70'

http://exgae.net/exgae-multiply-and-share-forth

06.06 > 18:00


Il ne se passe plus une semaine sans que les médias ne se fassent l’écho des dangers du "piratage", le présentant comme une menace sur la création et l’innovation, ou encore comme un pillage du patrimoine des auteurs et inventeurs. Alors que le numérique permet des formes d’abondance culturelle, il sera toujours plus rentable de créer artificiellement de la rareté et d’appeler à "notre guerre à nous contre le terrorisme" (expression de Jack Valenti, ancien président de la MPAA, association qui regroupe les principaux studios hollywoodiens). Dans un autre domaine, tant pis pour les dizaines de millions de malades du sida ! Comme disent les patrons des laboratoires : "les actes de piraterie seront éradiqués comme l’a été la piraterie maritime au XVIIe siècle" (à propos de la copie de médicaments génériques). En marge de ces discours rodés des lobbies de l’industrie (musicale, cinématographique, pharmaceutique, agro-alimentaire, etc.), d’autres voix tentent de repenser un compromis entre les mélomanes, les patients, le public, les paysans... et les créateurs.

Invités :

> Florent Latrive, journaliste à Libération et auteur "Du bon usage de la piraterie", livre clef sur les enjeux de la bataille en cours autour de la propriété intellectuelle.
http://www.freescape.eu.org/piraterie

> Jérémie Zimmermann, co-fondateur et porte-parole de la Quadrature du Net, collectif à la pointe du combat contre le projet Hadopi qui permettrait de couper l’accès internet en cas de téléchargement "illégal". Le collectif prône aussi l’adoption du principe de licence globale qui permettrait de légaliser les échanges non-commerciaux de contenus audio-visuels.
http://www.laquadrature.net

Le débat sera précédé de courts extraits et quelques "remix" engagés puisés sur la Toile, et sera animé par Nicolas Malevé, membre de Constant vzw, qui a pris part à l’organisation de différentes activités liées aux alternatives au droit d’auteur.

06.06 > 20:00


Le débat "Tous pirates ?" sera prolongé le lendemain, lors d’une discussion-brunch informelle sur les impasses du système actuel de gestion des droits d’auteur pour la création et la diffusion artistique (créateurs, producteurs indépendants, radios associatives, salles de concert, plate-forme de diffuseurs, ... sans oublier l’expérience du Nova). Pour s’inscrire, envoyer un mail à saboum@nova-cinema.org

07.06 > 14:00


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 1215
prog: 1211
pos: aval