prog: 1201
squelettes/rubrique-3.html

Varia

Courts métrages

Soirée K

Trois duos, trois démarches atypiques, viennent se rencontrer un même soir au Nova. Nous vous proposons une balade dans le cinéma à la rencontre d’expériences musicales singulières, entre improvisation acoustique, électronique et performance cinématographique.

20:00 "Oberhausen On Tour"
Le Festival international du court métrage d’Oberhausen lance sa quatrième tournée européenne, et propose au Nova d’y participer. Découvrez une sélection de courts de la compilation MuVi Award 2007 & 2008 qui récompense les meilleurs vidéo-clips allemands. Une mise en bouche, car vous retrouverez bientôt d’autres films d’Oberhausen au Cinéma Nova.
http://www.kurzfilmtage.de

+ Dive (Christopher Wilits)

Iris Piers, 2006, , 4'

+ H.O.N.D Aerobic (Felix Kubin)

Mariola Brillowska , 2007, vo de & ang , 4'

+ Domin, libra nos (The Space Lady)

Oliver Pietsch, 2006, video, sans dial, , 4'

+ Dot (Michael Fakesch)

Jörg Petri, 2007, vo ang , 1'

+ Bestes Deutsches Musikvideo (Luigi Archetti & Bo Wiget)

Luigi Archetti & Bo Wiget, 2008, video, sans dial, , 5'

+ Tween My Lips (Foods for Animals)

Martin Sulzer, 2008, video, sans dial, , 2'

+ Real Snow (Kaspar Astrup Schroeder)

Lisa Rave, 2007, , 4'

+ Where In This World (The Notwist)

Markus Wambsganss, 2008, video, sans dial, , 4'

+ Ich bin der Stricherjunge (Stereo Total)

Simone Gilges, 2007, video, vo , 2'

+ Blackbird (Michael Fakesch)

Giraffentoast, 2007, , 1'

+ Terra Incognita (Rechenzentrum)

Lillevän, 2007, vo de , 4'

21:00 Concerts :
KRK
Actif depuis 2005, KRK explore les possibilités d’intégration de l’instrumentation acoustique et électronique dans un contexte d’improvisation. George Cremaschi, pousse les limites du timbre de sa contrebasse jusqu’à des domaines qui semblent presque en dehors des capacités de son instrument, pendant que Mattew Ostrowski utilise un gant-interface et un logiciel de modélisation corporelle, tout en utilisant la vaste palette sonore rendue possible par l’électronique.
http://www.myspace.com/krkelectric

Vialka
Duo guitare/batterie survolté, Vialka balade son turbo folk à travers la planète. Inspirée des musiques souterraines traditionnelles du monde entier, la musique de Vialka se crée dans l’interaction frénétique entre les percussions et le chant de Marylise, et le jeu de guitare orchestral d’Éric. Le tout délivré avec une énergie extatique, de l’humour, et une rage de vivre. Venez danser !
http://www.vialka.com

MetalKing
Tandis que le premier improvise une musique brutale et bruyante, le second torture son projecteur 16mm, faisant subir à ses bobines travaillées à l’Atelier MTK (laboratoire basé à Grenoble), toutes les impulsions que les sonorités lui inspirent. Surimpressions, images qui bavent, déformées par des protecteurs non homothétiques, jeux de textures à travers des images macros, des pellicules détériorées, qui brûlent.
http://free.freedom.free.fr/

00:00 DJ Armand Guidon
aux platines, pour un mix stoopid energy !

09.04 > 24:00 + 10.04 > 20:00 + 10.04 > 21:00


Vera Simkova & Jan Kucera, 1966, 35mm, vt fr st nl, 67'

Encore un film tchèque ! Cette fois, pas de technique d’animation sophistiquée ou de scénario complexe, comme c’était le cas le mois dernier avec Karel Zeman, mais une histoire toute simple, pour un film à la fois tendre, drôle et intelligent. Dans les rues de Prague, Katia, huit ans, rencontre Micha, qui, à la recherche d’une maison pour abriter les animaux de son école pendant les grandes vacances, lui confie singes, souris blanches, lapins, tortues, et même un crocodile. Mais Katia l’étourdie laisse échapper cette ménagerie, et une course poursuite folle s’engage. Bientôt, les espaces urbains sont envahis de toutes parts par la marmaille, sur les talons des animaux en goguette... Certains ont vu dans cette histoire une satire féroce d’institutions comme l’école, et l’annonce du Printemps de Prague. Vera Simkova insiste, ce film d’une grande liberté de forme, au rythme haletant qui le rapproche du genre burlesque, n’était pas spécialement destiné à un public déterminé, selon elle il n’est d’ailleurs pas nécessaire d’adapter la forme ou le contenu en fonction d’un public jeune. Un film ouvert à tous.

19.04 > 15:00


Ultime jour du mois d’avril 2009. Une poignée d’humains se regroupe gratuitement dans une salle obscure aux murs décatis. Leur objectif ? Regarder sur le grand écran du lieu une (non) sélection de films de moins de 15 minutes enregistrés sur n’importe quel support "projetable" et apportés au bureau du Nova (14 rue d’Arenberg, en face du cinéma) une semaine avant l’évènement. Pas de censure. Pas de tabous. Tout sera montré. La clameur des réalisateurs obscurs, anonymes et nonymes monte, où serez vous ?

30.04 > 20:00


 

16.04 > 20:00 + 03.05 > 20:00


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 1204
prog: 1201
pos: aval