prog: 1134
squelettes/rubrique-3.html

Lollywood

Le cinéma pakistanais est mieux connu sous le nom de Lollywood, un nom qui fait référence à la fois au Bollywood indien et au berceau de l’industrie locale de cinéma à Lahore. A son apogée, dans les années 80, ses onze studios produisaient plus de cent films par an. Tout comme son pendant indien, ce sont principalement des films riches en couleurs, émaillés de chants et de danses. Avec toutefois une différence de taille : avec le budget d’un numéro musical de Bollywood, on tourne un film entier au Pakistan ! La soirée débutera avec une compilation Lollywood de B à Z aussi bariolée qu’hilarante. Des extraits de films et des spots publicitaires datant des années 60 à aujourd’hui se porteront garants des vingt minutes de cinéma les plus amusantes et bizarres de l’année.
Lollywood est organisé en collaboration avec le Durga Film Festival, l’asbl Marcel et Mondo Macabro.

http://www.durgafilmfestival.be

http://www.marcelnet.be

http://www.mondomacabrodvd.com



Zinda Laash

Dracula In Pakistan

Khwaja Sarfraz, 1967, video, vo st ang, 104'

Une version exotique du Dracula de Bram Stoker, dans un sobre noir et blanc, peuplée de savants fous, de châteaux gothiques et d’étranges impromptus musicaux. Tourné en 1967, c’est le premier film d’horreur pakistanais et le seul à avoir été affublé du label "adults only". Selon les normes occidentales actuelles, il est aussi angoissant qu’une bande dessinée de Boule et Bill. Mais ce dont le film manque en terreur et tension, il le compense largement en atmosphères. La référence ici est sans conteste le Hammer Horror Studio britannique, avec un Christopher Lee local jouant un savant qui, après avoir testé un sérum, se transforme en vampire avide de sang.

12.09 > 22:00


Et, cerise sur le gâteau, nous clôturerons la soirée avec un DJ set, qui métamorphosera le bar du Nova en grottes de Tora Bora. Specialiste Edo Bouman du label Bombay Connection (déjà présent au Nova lors de la programmation India Zindabad !) fera danser les foules sur du funk pakistanais et du disco indien. En toile de fond seront projetés les scènes de danses les plus délirantes issues des films d’horreur et d’action bollywoodiens des années 70-80. Les sons exotiques de sitar et les rythmes endiablés des tablas vous transporteront dans les plaines du Punjab, sur les rives de l’Indus, au port de Bombay, ou tout simplement au night shop du coin.

http://www.bombay-connection.com/

12.09 > 24:00


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 1136
prog: 1134
pos: aval