prog: 898
squelettes/rubrique-3.html

Nocturnes

Deux films présentés en ’Double Bill’ ce mois-ci, « Infra-Man », film de superhéros chinois sur le thème de l’homme bionique et « The Final Programme », une intrigue jamesbondesque autour d’un héros scientifique.

24.11 > 22:00
+ 08.12 > 22:00

5 / 3,5 euros pour 2 films



Robert Fuest, 1973, 35mm, vo , 89'

Deux ans avant de réaliser « The Devil’s Rain », thriller sataniste avec Ernest Borgnine et John Travolta (film que nous vous présentions l’année passée), Robert Fuest s’était déjà attaqué aux variations du genre avec ce « Final Programme », un thriller scientifico-psychédélique, voire mystique, dans un swinging London sur fond de menace de fin du monde. Jerry Cornelius, sorte de James Bond de la science, enquête sur les recherches secrètes de son père décédé, face à son frère rival qui en sait visiblement plus sur le mystérieux « Final Programme » contenu sur un microfilm. La machination scientifique dont il est question s’avère concerner le futur de l’humanité toute entière, ou plutôt l’absence de futur pour l’homme, qui n’a plus sa place dans la nouvelle ère dont rêvent certains... L’action se terminera au pôle nord, dans un bunker nazi abandonné (!), où le fameux programme devra être mis en œuvre... Cette curiosité cinématographique vaut la peine d’être découverte. La réalisation allumée et inventive, le rythme, le style, la musique et les couleurs très 70s font penser aux films « Tommy » et « Altered States », que Ken Russell réalisera des années plus tard ! La vision cynique de la société moderne et de l’avenir scientifique permet au film d’échapper aux clichés techno-futuristes auxquels le cinéma nous habitue. Une vision très contemporaine.

24.11 > 22:00 + 08.12 > 24:00


Shan Hua, 1975, 35mm, vt ang , 80'

Le réveil d’une étrange princesse menace l’espèce humaine. Sortie des entrailles de la terre où elle était enfermée depuis dix millions d’années, elle s’apprête à conquérir la planète avec à ses côtés des monstres redoutables. Mais un groupe de scientifiques va s’opposer à eux avec une nouvelle arme : Inframan. L’homme bionique, surhomme technologique, un thème cher à la science-fiction. Film culte dans la tradition des films de super héros, Infra-Man, inspiré de l’Ultraman des mangas japonais, dépasse de loin tous ses rivaux. Vous reconnaitrez sûrement l’esthétique du film puisqu’il est à la base de l’engouement pour les personnages bioniques en collants affrontant des monstres en caoutchouc et des méchantes princesses intergalactiques, qui donnera naissance à un nombre incalculable de séries télé, tant japonaises qu’américaines. Et on retrouve ici tout ce qu’il faut pour faire le meilleur épisode de Bioman, X-Or, Power Rangers, etc. : des costumes incroyables, des monstres absurdes, des filles en petite combinaison métallique, du kung-fu, des gadgets lasers... Apparemment le film a laissé les Chinois perplexes à l’époque de sa sortie, mais il ravira sûrement les petits Occidentaux nostalgiques et curieux.

24.11 > 24:00 + 08.12 > 22:00


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 904
prog: 898
pos: aval