prog: 823
squelettes/rubrique-3.html

Oh my God !

Expo du 10 au 25.03

Vernissage le 10.03 à 19:00 et Live Soundtrack à 20:30

Depuis 1993, le Dernier cri s’attache à promouvoir une forme d’expression décalée, à l’interface de l’art brut, de la bande dessinée et du graphisme déviant. C’est en 2000 qu’ils avaient une première fois pris possession du foyer du Nova à l’occasion du Festival Fantastique. Leur expo avait fait date et avait été l’occasion de projeter le second film d’animation réalisé dans cet atelier de sérigraphie de Marseille, "L’hôpital brut", auquel avaient participé 25 dessinateurs des quatre coins du monde. Six ans, des centaines de comics et des dizaines de livres plus tard, le Dernier cri revient avec une nouvelle expo et un nouveau film : "Les religions sauvages", réalisé à l’occasion de leur dixième anniversaire, en deux ans de travail et en collaboration avec une trentaine d’artistes gravitant autour de la structure. Comme "L’hôpital brut", la scénographie de l’exposition repose sur la thématique du film dont elle découle. Mais cette fois, le thème, repris dans un titre sans ambiguïté, est celui des "religions sauvages". Nonnes, curés et autres seront bien sûr de la partie dans cet univers iconographique artisanal, tonique et sauvage et au travers de ces 75 minutes d’animations psychotiques et mystiques. L’expo reprendra notamment trente planches sérigraphiées, tandis que le film sera projeté lors du vernissage, accompagné en direct par plusieurs musiciens-dessinateurs pour le moins bruyants...

http://www.lederniercri.org

10.03 > 19:00 + 10.03 > 20:30


Cette section rétrospective du festival s’aventure cette année en terre sacrée. ’Oh my God !’ vous propose une sélection de films aux atmosphères empreintes de culte et de symbolisme religieux, dans des genres bien différents... Le christianisme a été particulièrement récupéré pour sa symbolique dans de nombreux films dès les débuts de l’histoire du cinéma, de manière plus ou moins pertinente. Les années soixante, et surtout septante, voient ce phénomène s’accentuer avec la production d’un grand nombre de séries B et de films d’Exploitation. C’est cette période, essentiellement, que nous vous présentons au Nova. Et s’il y a bien un genre pour l’illustrer, c’est la ’Nunsploitation’, savoureuse rencontre cinématographique de l’imagerie du christianisme et des fantasmes les plus sommaires. Si le thème est classique, le film de nonnes doit surtout sa popularité au film de Ken Russell, "The Devils" (1971), "vrai beau film" sur la décadence dans un couvent, que vous pourrez voir exceptionnellement en version ’director’s cut’ ! Suivrons quatre films erotico-blasphématoires, véritables ’Nunsploitation’, deux européens et deux japonais, de quoi plaire à tout le monde...

Nous proposons également une rétrospective sélective de José Mojica Marins, réalisateur culte brésilien à la filmographie et au parcours inouï. Il viendra nous présenter en personne ses films étranges et habités et nous raconter ses histoires incroyables.

A ne pas manquer non plus, la trinité des thrillers américains des années septante ("The Devil’s rain", "Alice, sweet Alice" et "God told me to"), eux aussi bien délirants et sans doute encore plus marqués par le visuel 70’s.

Autres évènements, la projection (une fois encore en présence du cinéaste) du déroutant "Begotten" de E. Elias Merhige ("Shadow of the Vampire"), montré une seule fois en Europe avant ce festival. Et, parce qu’il nous manque déjà, Jack Stevenson reviendra au Nova pour son show "PLAN 9 From Outer Church", une sélection de films américains à caractère religieux et éducatif, mais aux allures délirantes de films de science-fiction.

Le collectifs "Le Dernier Cri" sera aussi de retour au Nova avec leur nouvelle expo ; et leur nouveau film "Les Religions Sauvages" sera présenté sous forme d’un live soundtrack pour l’ouverture du festival.

Finalement, pour être complet, nous installerons au foyer, pendant toute le durée du festival, un Holy Peepshow, pour les brebis égarées les plus curieuses, les plus croyantes ou les plus perverses !



Pour les plus curieux ou les plus courageux d’entre-vous, le Nova ouvre ses catacombes ! Vous aurez l’occasion d’y parcourir les plus obscures collections de productions religieuses en tout genre, que nous n’avons absolument pas pu programmer sur grand écran ! De la propagande chrétienne aux dessous de l’Eglise de Satan, des films pour enfants aux plus terrifiants messages évangélistes, des orgies sataniques aux preuves de l’existence de Dieu, tout y est ! Même les aventures de Jésus en motard illuminé !



Expo du 10 au 25.03

Vernissage le 10.03 à 19:00 et Live Soundtrack à 20:30

Depuis 1993, le Dernier cri s’attache à promouvoir une forme d’expression décalée, à l’interface de l’art brut, de la bande dessinée et du graphisme déviant. C’est en 2000 qu’ils avaient une première fois pris possession du foyer du Nova à l’occasion du Festival Fantastique. Leur expo avait fait date et avait été l’occasion de projeter le second film d’animation réalisé dans cet atelier de sérigraphie de Marseille, "L’hôpital brut", auquel avaient participé 25 dessinateurs des quatre coins du monde. Six ans, des centaines de comics et des dizaines de livres plus tard, le Dernier cri revient avec une nouvelle expo et un nouveau film : "Les religions sauvages", réalisé à l’occasion de leur dixième anniversaire, en deux ans de travail et en collaboration avec une trentaine d’artistes gravitant autour de la structure. Comme "L’hôpital brut", la scénographie de l’exposition repose sur la thématique du film dont elle découle. Mais cette fois, le thème, repris dans un titre sans ambiguïté, est celui des "religions sauvages". Nonnes, curés et autres seront bien sûr de la partie dans cet univers iconographique artisanal, tonique et sauvage et au travers de ces 75 minutes d’animations psychotiques et mystiques. L’expo reprendra notamment trente planches sérigraphiées, tandis que le film sera projeté lors du vernissage, accompagné en direct par plusieurs musiciens-dessinateurs pour le moins bruyants...

http://www.lederniercri.org

10.03 > 19:00 + 10.03 > 20:30


Rev. Ivan Stang & Rev. Cordt Holland, 1991-2005, video, vo , 87'

Le vrai film de propagande du faux culte de l’Eglise des SubGenius, devenu depuis un vrai culte ; le seul à promettre "le salut éternel, satisfait ou remboursé trois fois". Arise !, présenté dans un nouveau montage, nous explique tout sur l’histoire des SubGenius (Sous-Génies). De la naissance du mythe dans les années 1950 autour de la figure messianique de J.R.’Bob’ Dobbs, jusqu’à leur vision de la fin du monde (plus proche que vous ne le croyez...). On y parle aussi bien d’invasion extraterrestre que des origines de l’humanité, mais surtout de la Conspiration des Normaux (les non Sous-Génies) qui essayent de nous écarter de la voie de la divine Paresse (Slack) que Bob sanctifie. Un montage vidéo halluciné d’une heure et demie, drôle et impertinent, enchaînant extraits de films, animations, interviews, curiosités et archives de cérémonies live SubGenius (Devivals, vénérant la Dévolution). Et rappelez-vous, les véritables croyants SubGenius sont ceux qui n’y croient pas.

Praise Bob !

+ The Day of the SubGenius

Chris Hopewell, 2001, video, vo , 7'

Une vision possible de la fin du monde prédite par J.R.’Bob’ Dobbs dans ses paroles prophétiques. C’est pour le 5 juillet 1998, soyez prêts !

10.03 > 23:00
Gratis


Comment ne pas demander encore une fois à Jack Stevenson, collectionneur/archéologue du cinéma et écrivain, de venir présenter une sélection de ses trésors au Nova ? Surtout que sa collection est riche en curiosités religieuses et autres programmes éducatifs à l’attention des brebis égarées. Il nous présentera ici des films d’organisations religieuses pouvant presque être qualifiés de films de science-fiction, mais dont l’esthétique sert avant tout un message spirituel, donc paradoxalement souvent anti-scientifique !

Le show est constitué de 2 parties d’une heure chacune. La première est un hommage à Wetzel Whitaker, producteur et réalisateur d’une série de films pour l’église mormone dans les années 60’ et 70’. La seconde revient sur la série télé Insight, dont le but était d’amener spiritualité et moralité dans les foyers des années 70’, mais qui dû surtout perturber plus d’un téléspectateur américain avec ses messages visionnaires et sa réalisation aux effets surréalistes.

23.03 > 22:30


Edmund Elias Merhige, 1991, 16mm, sans dial, , 78'

Attention : événement ! Le premier long métrage de E. Elias Merhige (Shadow of the Vampire) est une rareté ! Pour tout dire, il n’en existe qu’une copie précieuse, en 16mm, que le réalisateur viendra présenter en personne. Begotten pourrait être qualifié de poème visuel brut, mystique, organique et envoûtant. Le film montre des personnages/ombres évoluant dans des images hyper contrastées et saturées, résultat de mois de travail de manipulation de la pellicule (avec un matériel spécialement conçu pour ce film), tant lors du tournage que lors de traitements ultérieurs. Le rythme du Begotten est construit sur la densité des images et les pulsions des grains noirs et blancs. La bande sonore, faite de souffles, de murmurs, de cris, ajoute au côté mystérieux et organique. On croit déceler dans le film une vague épopée mystique empreinte de références religieuses, mais on se laisse surtout porter par le rythme des images et des sons, créant une atmosphère unique. Une vraie expérience cinématographique, et une occasion unique !

E. Elias Merhige sera présent lors de la projection.

19.03 > 22:30


25.03 > 24:00


Comment ne pas demander encore une fois à Jack Stevenson, collectionneur/archéologue du cinéma et écrivain, de venir présenter une sélection de ses trésors au Nova ? Surtout que sa collection est riche en curiosités religieuses et autres programmes éducatifs à l’attention des brebis égarées. Il nous présentera ici des films d’organisations religieuses pouvant presque être qualifiés de films de science-fiction, mais dont l’esthétique sert avant tout un message spirituel, donc paradoxalement souvent anti-scientifique !

Le show est constitué de 2 parties d’une heure chacune. La première est un hommage à Wetzel Whitaker, producteur et réalisateur d’une série de films pour l’église mormone dans les années 60’ et 70’. La seconde revient sur la série télé Insight, dont le but était d’amener spiritualité et moralité dans les foyers des années 70’, mais qui dû surtout perturber plus d’un téléspectateur américain avec ses messages visionnaires et sa réalisation aux effets surréalistes.

23.03 > 22:30


25.03 > 24:00


Pour les plus curieux ou les plus courageux d’entre-vous, le Nova ouvre ses catacombes ! Vous aurez l’occasion d’y parcourir les plus obscures collections de productions religieuses en tout genre, que nous n’avons absolument pas pu programmer sur grand écran ! De la propagande chrétienne aux dessous de l’Eglise de Satan, des films pour enfants aux plus terrifiants messages évangélistes, des orgies sataniques aux preuves de l’existence de Dieu, tout y est ! Même les aventures de Jésus en motard illuminé !



squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 826
prog: 823
pos: aval