prog: 823
squelettes/rubrique-3.html

An American Trinity

Alice, Sweet Alice

Communion

Alfred Sole, 1977, 35mm, vo , 96'

Karen et la bizarre Alice sont deux petites filles américaines élevées par leur jolie maman au sein d’une petite ville dans une ambiance bigotte. Tout se passe plus ou moins bien jusqu’à ce que Karen soit assassinée dans l’église le jour de sa communion. Cette petite perle de cinéma de genre est un peu oubliée depuis 30 ans malgré la présence de Brooke Shields, âgée de 8 ans ! Les personnages de ce thriller sont savoureux, du vieil abbé sénile et sourd, au voisin du dessous, énorme et inquiétant, qui vit avec ses chats et ne se lave pas... le film vaut aussi par ses trouvailles de mise en scène et ses effets de caméra très 70’s.

12.03 > 22:30


Robert Fuest, 1975, 35mm, vo , 86'

Robert Fuest réalise, en scope, une série B aux couleurs de western. Outre Ernest Borgnine (qui se transforme en diable qui louche !), on retrouve un John Travolta aux yeux fondus, un Tom Skerritt pas encore traumatisé par Alien (mais déjà moustachu), Ida Lupino et William Shatner. Notons également la présence d’Anton Lavey, vrai sataniste californien, cité comme conseiller technique ! La promotion de l’époque évoquait la "fin la plus incroyable de l’histoire du cinéma", à voir jusqu’au bout donc... Le plus drôle est de tenter de reconnaître ces acteurs connus sous leurs maquillages, une nouvelle façon d’appréhender le cinéma.

15.03 > 22:30


Larry Cohen, 1976, 16mm, vo , 91'

Il y aurait plein de choses à dire sur ce film. On pourrait par exemple parler de cette histoire de tueurs anonymes qui, après leurs crimes, expliquent que "Dieu leur a dit de...", ou encore de l’ambiance particulière, des couleurs, des actrices, de l’apparition d’Andy Kaufman en flic tueur, de la caméra au poing, ... mais il faut surtout, surtout, ne pas arriver en retard à la séance ! Les premières minutes du film sont absolument gé-nia-les ! Les chutes de gens tués par le sniper posté sur un réservoir d’eau à Manhattan sont hilarantes, on les regarderait volontiers en boucle. Il s’agit là d’un tout grand moment de cinéma seventies, et en plus ce sera en 16 mm, alors...

22.03 > 22:30


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 829
prog: 823
pos: aval