prog: 700
squelettes/rubrique-3.html

Longs métrages

Jacques Demy, 1970, 35mm, vo fr , 90'

Sans doute le film le plus féerique de Jacques Demy que les Pink Screens sont fiers de vous présenter en version restaurée. Une princesse fuit les désirs incestueux de son père et se réfugie dans la forêt recouverte d"une peau d"âne. Jusqu"à ce que l"amour passe par là. Un enchantement des yeux où les tabous s"expriment avec insolence et magie, un conte immoral et un véritable chef d"oeuvre. Avec, en prime, une séduisante Delphine Seyrig en Fée des Lilas.

15.05 > 15:30


John Greyson & Jacques Lewis, 2003, 35mm, vo st fr, 85'

1725. Le Cap. Défiant la ségrégation raciale et les interdits culturels, deux codétenus tissent pendant plusieurs années une relation charnelle et amoureuse et ce, à l"insu de la direction du bagne. Un autre prisonnier, fasciné par cette liaison, sera involontairement la cause de leur perte... Une histoire vraie. Un drame sensuel et brutal, sincère et déchirant.

13.05 > 19:00 + 22.05 > 15:30


John Greyson & Jacques Lewis, 2003, 35mm, vo st fr, 85'

1725. Le Cap. Défiant la ségrégation raciale et les interdits culturels, deux codétenus tissent pendant plusieurs années une relation charnelle et amoureuse et ce, à l"insu de la direction du bagne. Un autre prisonnier, fasciné par cette liaison, sera involontairement la cause de leur perteŠ Une histoire vraie. Un drame sensuel et brutal, sincère et déchirant.

13.05 > 19:00 + 22.05 > 15:30


Angela Robinson, 2004, 35mm, vo st fr & nl, 91'

Vous avez aimé le court métrage aux Pinkscreens 2004 ? Vous adorerez le long ! Encore plus d"aventure, de sexe, de lesbiennes, de gentilles etde méchantes, de second degré. Pour celles qui ont raté le court, sachezseulement que des lycéennes en jupe plissée sont enrôlées par une agence gouvernementale secrète pour devenir un groupe de défense d"élite, les D.E.B.S. De sacrées drôles de damesŠ

13.05 > 21:30


Ulrike Ottinger, 1989, vo st fr, 165'

Dernière apparition de Delphine Seyrig à l"écran, Jeanne d"Arc de Mongolie est un film magique et surprenant. Du confort luxueux du transsibérien, où Delphine Seyrig séduit une jeune voyageuse, au campement d"une tribu mongole, où se retrouvent les sept femmes du train enlevées par des amazones sur les ordres d"une superbe princesse. Les ambiances feutrées du célèbre train laissent la place à l"exploration de paysages grandioses et d"une société matriarcale inattendue. Un Lawrence d"Arabie féministe et un ravissement au sens propre du terme.

15.05 > 21:30


Sherna Dastu, 2002, video, vo st fr, 52'

Au volant de son camion, Manju parcourt les routes de l’Inde, transportant des marchandises jusqu’à Delhi. À la tête de son entreprise, Manju n’a pas de mal à se faire respecter, chique et visite régulièrement le barbier. Pourtant, Manju est une femme. Ce n’est pas que par son métier, traditionnellement réservé aux hommes en Inde, qu’elle brise les tabous. Un film documentaire d’une très grande beauté, témoignage rare sur la position des femmes en Inde, et surtout sur celles qui subvertissent cette position.

+ Butch Mystique

Debra A. Wilson, 2003, vo st fr, 35'

Des lesbiennes noires témoignent de leur identité butch.

15.05 > 17:30


Rodney Evans, 2004, vo st fr & nl, 90'

Perry, étudiant, noir et homosexuel, se retrouve à la rue le jour où son père le surprend au lit avec son amant. Perdu entre deux communautés, il a des difficultés à affirmer ses choix. Sa rencontre avec Bruce Nugent, un sansabri, va marquer un tournant dans son existence. Père de la littérature afrogay américaine, célèbre durant « the Harlem Renaissance » dans les années 1930, Bruce va raconter sa vie à PerryŠ

16.05 > 21:30


Deplhine Seyrig, 1976, vo , 111'

Actrice sublime et réalisatrice engagée, Delphine Seyrig interviewe en 1976 22 actrices françaises et américaines dont Jane Fonda, Shirley McLaine, Juliet Berto ou encore Maria Schneider sur leur expérience professionnelle. Souvent cantonnées à des rôles stéréotypés et normatifs de mère, de domestique ou de prostituée, elles racontent aussi que la jalousie et la haine étaient les seuls sentiments possibles entre femmes. Un documentaire rarement montré et passionnant sur la représentation des femmes au cinéma.

18.05 > 19:30


Wash West, 2004, video, vo st fr, 50'

Parodie exacte de The Ring. Dans ce film, la vision d’une cassette ne conduit pas à la mort mais transforme les jeunes et jolis hétéros qui la regardent en homos complètement déchaînés. Un porno rigolo par l’auteur de The Fluffer.

+ Porno Picture of Dorian Gray

Wash West, 2004, video, vo st fr, 30'

Plus que l’histoire de l’obsession sexuelle d’un jeune pour la porn star Dorian, ce film est aussi un survol du porno gay, des années 60 à nos jours.

13.05 > 23:30


Out - The making of a revolutionary

Out - Naisssance d’une revolutionnaire

Rhonda Collins & Sonja de Vries, 2000, vo st fr & nl, 60'

Condamnée en 1983 pour avoir posé une bombe au Capitole et pour avoir "conspiré pour influencer et changer la politique américaine", LauraWhitehorn a passé 14 ans en prison. Lesbienne déclarée, elle a été de tousles mouvements civiques américains, des black panthers au féminisme...et témoigne sur son passage à l’action violente et sur les centaines de prisonniers politiques toujours emprisonnés aux Etats-Unis. Très loin d’un documentaire classique, Out est un portrait passionnant d’une femme détonante et une incitation à l’action.

+ Don’t let the system get you down - Cheer Up !

Jen Nebalski & Marie Christmas, 2004, vo st fr, 13'

14.05 > 15:30 + 20.05 > 19:30


Cachorro

Bear Club

Miguel Albaladejo, 2004, 35mn, vo st fr & ang, 100'

Pedro, homosexuel épanoui dans le milieu bear, doit héberger son neveu durant l’absence prolongée de sa soeur. Malgré sa vie sexuelle plutôt bien remplie, Pedro prend goût à son rôle de père de substitution mais doit faire face à une grand-mère nettement moins sensible à ses qualités éducatives... Drôle et sensuel mais aussi émouvant dans les scènes où oncle et neveu (soutenus par les potes du milieu bear) doivent lutter contre certains a priori tenaces de la société.

14.05 > 21:30


Jacques Demy, 1970, 35mm, vo fr , 90'

Sans doute le film le plus féerique de Jacques Demy que les Pink Screens sont fiers de vous présenter en version restaurée. Une princesse fuit les désirs incestueux de son père et se réfugie dans la forêt recouverte d"une peau d"âne. Jusqu"à ce que l"amour passe par là. Un enchantement des yeux où les tabous s"expriment avec insolence et magie, un conte immoral et un véritable chef d"oeuvre. Avec, en prime, une séduisante Delphine Seyrig en Fée des Lilas.

15.05 > 15:30


Sherna Dastu, 2002, video, vo st fr, 52'

Au volant de son camion, Manju parcourt les routes de l’Inde, transportant des marchandises jusqu’à Delhi. À la tête de son entreprise, Manju n’a pas de mal à se faire respecter, chique et visite régulièrement le barbier. Pourtant, Manju est une femme. Ce n’est pas que par son métier, traditionnellement réservé aux hommes en Inde, qu’elle brise les tabous. Un film documentaire d’une très grande beauté, témoignage rare sur la position des femmes en Inde, et surtout sur celles qui subvertissent cette position.

+ Butch Mystique

Debra A. Wilson, 2003, vo st fr, 35'

Des lesbiennes noires témoignent de leur identité butch.

15.05 > 17:30


Ulrike Ottinger, 1989, vo st fr, 165'

Dernière apparition de Delphine Seyrig à l"écran, Jeanne d"Arc de Mongolie est un film magique et surprenant. Du confort luxueux du transsibérien, où Delphine Seyrig séduit une jeune voyageuse, au campement d"une tribu mongole, où se retrouvent les sept femmes du train enlevées par des amazones sur les ordres d"une superbe princesse. Les ambiances feutrées du célèbre train laissent la place à l"exploration de paysages grandioses et d"une société matriarcale inattendue. Un Lawrence d"Arabie féministe et un ravissement au sens propre du terme.

15.05 > 21:30


Kanerva Cederström & Riika Tanner, 1998, vo st fr, 43'

L’écrivaine finlandaise, Tove Jansson et sa compagne, Tuulikki Pietilä ont passé 25 étés sur leur minuscule île. 20 ans de l’intimité d’un couple de femmes, de leur vieillissement ensemble, racontés dans un superbe texte de l’écrivaine et dans les images qu’elles ont filmées l’une de l’autre. Un film comme on en voit rarement, touchant et lyrique.

+ Nomade-moizelle

Viva Delorme, 2004, vo fr , 6'

Que faire quand on n’a plus de logement ?

+ Rêverie de femme

Azucena de la Fuente, 2003, vo , 14'

Un ironique petit traité de l’enfer domestique.

16.05 > 19:30


Rodney Evans, 2004, vo st fr & nl, 90'

Perry, étudiant, noir et homosexuel, se retrouve à la rue le jour où son père le surprend au lit avec son amant. Perdu entre deux communautés, il a des difficultés à affirmer ses choix. Sa rencontre avec Bruce Nugent, un sansabri, va marquer un tournant dans son existence. Père de la littérature afrogay américaine, célèbre durant « the Harlem Renaissance » dans les années 1930, Bruce va raconter sa vie à PerryŠ

16.05 > 21:30


15

Royston Tan, 2003, vo st fr, 93'

Un film audacieux aux images flamboyantes et au rythme explosif. Censuré par le gouvernement de Singapour, 15 suit un groupe d’adolescents tatoués tandis qu’ils naviguent entre violence, piercing, prostitution, jeux extrêmes, sexualité, clips et musique. Tan mélange des références à MTV, fait appel au graphisme kitsch chinois, le tout avec une joyeuse maestria. Il évoque ces moments d’adolescences équivoques où tout et rien semble possible. Un film homoérotique d’une originalité et d’une force surprenantes.

+ Cut

Royston Tan, 2004, vo st fr & nl, 13'

Tan règle ses comptes avec la censure de son pays, en musique et avec humour.

17.05 > 19:30


Luke Woodward, 2004, vo st fr & nl, 65'

Neuf transsexuels FTM (Female To Male) parlent sans tabou de leur sexualité, de leur partenaire et de la relation à leur corps. Alternant les interviews et les scènes de sexe explicites, Enough Man est une réflexion audacieuse sur les relations queer et transgenres. Subversif et authentique, le film de Luke Woodward est traversé par la musique punchy de la scène transgenre de San Francisco.

+ Unhung Heroes

Lazlo Ilya Pearlman, 2002, vo st fr, 15'

Comment se payer une transplantation de pénis à 1 million de dollars ?...

17.05 > 21:30


Deplhine Seyrig, 1976, vo , 111'

Actrice sublime et réalisatrice engagée, Delphine Seyrig interviewe en 1976 22 actrices françaises et américaines dont Jane Fonda, Shirley McLaine, Juliet Berto ou encore Maria Schneider sur leur expérience professionnelle. Souvent cantonnées à des rôles stéréotypés et normatifs de mère, de domestique ou de prostituée, elles racontent aussi que la jalousie et la haine étaient les seuls sentiments possibles entre femmes. Un documentaire rarement montré et passionnant sur la représentation des femmes au cinéma.

18.05 > 19:30


Jim Tushinski, 2004, vo st fr, 80'

Ce documentaire retrace la vie de l"icône sexuelle du début des années 70, Peter Berlin. Photographe, mannequin, acteur, il réalisera aussi deux films dont That Boy que l"on vous propose également dans ce festival. Surnommé le Greta Garbo du porno, modèle pour Mapplethorpe et Tom of Finland, Peter Berlin nous est révélé grâce à de nombreux extraits de films et des entretiens avec lui-même et des personnalités comme John Waters et Armistead Maupin.

18.05 > 21:30


Edgardo Cozarinsky, 2005, vo st fr & ang, 82'

Venu de la campagne, Victor se prostitue et deale dans les rues de Buenos Aires. Ronda Nocturna est le film d’une de ses nuits : sexe avec le détective de police qui le protège, participation à une soirée auprès de riches ambassadeur... Film fascinant, Ronda Nocturna prouve le splendide essor du cinéma argentin et révèle Gonzalo Heredia, acteur magnifique de justesse et de vérité.

+ Styx

Falk Ulbrich, 2003, vo st fr, 23'

Adrian et Mark s’affrontent en un combat passionnel pour réconcilier leurs rêves incompatibles.

19.05 > 19:30


Peter Berlin, 1975, vo st fr, 90'

Un porno, oui, maisŠ Les scènes hard s"y trouvent mais elles sont autant l"aboutissement de rencontres aussi insolites qu"improbables, que du désir qu"a le très narcissique Peter Berlin d"exhiber, d"offrir son corps aux autres acteurs en même temps qu"à nous, spectateurs-voyeurs. C"est souvent bouleversant, d"une esthétique inhabituelle dans le cinéma porno, très sensuel et très chaud. Une curiosité à voir.

20.05 > 21:30


Jennifer Reeves, 2004, vo st fr, 95'

"Le terrorisme m’a fait sortir de la maison, la guerre contre le terrorisme m’y a fait rentrer". Après le 11 septembre, Robyn décide de ne plus sortir de chez elle. Elle se remémore ses amantes passées et son enfance oubliée, oscillant entre une narration de sa relation au monde et une représentation d’un lieu imaginaire dans lequel elle se réfugie. Le film travaille magistralement l’image pour tenter de donner corps au monde intérieur de l’héroïne, nous offrant une expérience visuelle et cinématographique rare et inoubliable.

+ Barefeet

Sonali, 2004, vo st fr, 7'

21.05 > 17:30


John Palmer, 2004, vo st fr & nl, 78'

Le jour de ses 18 ans, Cliff, jeune banlieusard se rend en ville, armé de son skate et de son joint. Il y rencontre Butch, prostitué des rues. Une amitié naît entre les deux garçons. Butch entraînera Cliff dans son monde de drogue, de sexe et de fragilité et le fera croiser des personnages originaux et fantasques. Adapté de nouvelles de Bruce LaBruce, Sugar retrouve l’esprit iconoclaste, entre violence et romantisme, du réalisateur de The Raspberry Reich.

+ Sissy Boy Slap Party

Guy Maddin, 2004, 35mm, sans dial, , 6'

De jeunes marins sont soudain pris d’une envie irrésistible de se gifler et de se fesser...

21.05 > 19:30


Sharon Ferranti, 2002, vo st fr & nl, 96'

Une lesbienne invite toutes ses ex à un week-end de camping pour son anniversaireŠmais très vite cela tourne au carnage ! Dans la tradition des films d"horreur low budget, ce thriller incarne-t-il un fantasme typiquement lesbien ? La prochaine fois, on n"ira pas se promener dans les bois toute seule ! Pour rire et crier en s"accrochant à sa ou ses copine-s.

21.05 > 21:30


Yan Yan Mak, 2004, vo st fr, 124'

Tel un papillon qui émerge de sa chrysalide, Flavia voit ses désirs lesbiens se réveiller après sa rencontre avec une jeune femme. Désormais mariée et mère de famille, le temps où, amoureuse d"une autre fille, elle bravait le gouvernement chinois sur la place Tien An Men, semble loin. Tiraillée entre sa famille et cet amour naissant, ne doit-elle pas enfin vivre sa propre vie et affronter son passé ? Une merveilleuse et sensuelle histoire d"amour sur fond d"histoire de Hong Kong en ce début de siècle.

22.05 > 19:30


Olivier Ducastel & Jacques Martineau, 2005, vo st fr & nl, 95'

Pour finir les Pink Screens dans la joie et les chassés-croisés amoureux, Coquillages et Crustacés saura vous ensoleiller le coeur. Après Jeanne et le garçon formidable et Drôle de Félix, Ducastel et Martineau nous emmènent au bord de la Méditerranée pour une folle histoire de famille. Entre un fils hétéro, son meilleur ami homo, une fille qui s’enfuit avec son mec motard et l’amant de la mère qui débarque pour la forcer à quitter son mari, les vacances se révèlent plus mouvementées que prévues. Sea, sex and fun !

22.05 > 21:30


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 708
prog: 700
pos: aval