prog: 685
squelettes/rubrique-3.html

Urban Stories

Irréductible. Urban Stories tente de rendre toute sa complexité au hip hop !
Est-ce que le hip hop est un mouvement mondial qui parle partout le même langage ? Ou est le hip hop qui prend position ? Urban Stories fait découvrir des films et des documentaires qui présentent une approche originale de ce phénomène, bien médiatisé mais aussi souvent mal perçu. La parole est à ceux qui sont contraints au mutisme et à l"enfermement quotidien et au dictat de la capitalisation des masses, témoins des dures réalités de notre société globalisante ou la parole est trop souvent laissé aux pouvoirs en place. Le hip hop est un moyen de créer des idées tranchantes et de les clamer haut et fort. Car le propre du hip hop, c"est qu"il ne se cantonne pas aux salles de concert, aux horaires, à la culture de loisir, il est dans la ville, comme un écho parfait à la sociologie urbaine ! Quand le hip hop prend le relais de toute une tradition afro-américaine, africaine, de déplacés, c"est un défilé impressionnant, un flux impossible à tarir, un flow impossible à arrêter. Les artistes du hip hop ont trop la classe Š Peace !—



Paola Stévenne, 2005, video, vo fr , 26'

B-boys et Fly-girls préparent un rap. À Bruxelles, les garçons nous font découvrir leur quartier. À Paris, les filles questionnent la place qu’elles occupent dans le monde. Mais filles et garçons peuvent-ils partager leurs univers et leurs couplets, dans ce milieu où les femmes sont plutôt rares et trop souvent subalternes ? « B-Boys Fly-Girl » est un portrait qui pète des flammes, c’est court, c’est frais et c’est touchant !

+

(extrait)

Audre Lorde

Pendant un séminaire consacré à Audre Lorde (figure marquante du féminisme et guerière black), une maman black exaspérée se lève et botte le cul aux enfants rappeurs qui - à coup de « BITCH » - sont indignes de leurs "sista", de les femmes...

15.04 > 19:00


Hali Halisi, en swahili, veut dire "la situation réelle". Le rap en Tanzanie et à Zanzibar est perçu avant tout comme un moyen de communication. Loin des textes machistes qui n"ont rien à voir avec la réalité, les rappeurs tanzaniens parlent des problèmes de société, du pouvoir et de la santé dans un pays ou une personne sur dix-huit est atteinte du VIH. Leurs messages sont plus tranchants que ce que la télé pourrait exprimer. Du rap en swahili, avec des racines dans le rap américain, mais surtout et souvent proche de la tradition orale africaine !—
+
Ouaga Hip Hop
Benny Malapa, FR, 2003, vo fr /fr ov, 52"—
En 2000, l"association Umané Culture se lançait dans une énorme aventure : l"organisation d"un festival hip hop à Ouagadougou (Burkina Faso). Cette équipe, aussi réduite que dynamique, va mener ce pari à terme. Trois ans plus tard, troisième édition. Le festival est en passe de devenir un événement majeur. Benny Malapa montre comment la culture hip hop permet de se rencontrer et de communiquer. Si on ne s"exprime pas dans la même langue, on parle par contre toujours le même langage !
+ rencontre avec Benny Malapa.—

15.04 > 20:00


New York City, 1982. De jeunes graffeurs prennent la ville et ses tunnels underground, ses rues, ses clubs et autres terrains vagues comme terrain de jeu public, de créativité et de controverse. Ceci contre le gré du bourgmestre Edward Koch, de la police et des autorités. En même temps, les DJ"s et MC"s étonnent le monde avec leurs nouveaux sons, pendant que les B-boys se battent en dansant dans la rue. Les rois New-yorkais du graffiti sont devenus légendaires, aujourd"hui encore ils occupent une place privilégiée dans le panthéon du hip hop. Ouf, quelle époque ! —
+
(extrait)
Max Roach + Fab 5 Freddy
Live at The Kitchen
USA, 1983 —
Rencontre historique entre l"auteur enflammé du célèbre disque "We Insist, Freedom Now Suite" et un jeune précurseur du hip hop devenu désormais une légende... Une passation de pouvoir !—

15.04 > 22:30


Inventos

Hip Hop Cubano

Eli Jacobs-Fantauzzi, 2003, video, vo , 50'

"Inventos" donne une vue unique de la réalité politique contemporaine à Cuba. C"est dans ce paradis exacerbé que les plaies sont passées au crible : globalisation, développement, pauvreté, identité... Derrière tout cela, "Inventos" est visuellement un superbe film qui présente un groupe de jeunes avertis et sûrs d"eux, des artistes dotés d"une foi énorme envers ce qu"ils font et leur capacité à changer les choses, tout simplement. Le hip hop cubain est doté d"une foi et d"un talent qui fait peur aux diables !—
+
Ca Part de Là
Florent Sauze, B, video, sans dialogues/zonder dialogen,10’—
Une fresque graf/rap, ou comment une après-midi ensoleillée devient le décor d"une jam collective... Rigolo et inventif !—

16.04 > 18:00


Chronique des luttes autonomes qui se sont déroulées dans des quartiers populaires en réaction aux dispositifs discriminatoires tels que la double peine, ou encore suite à des violences ou crimes policiers. Loin du cliché des banlieues enflammées et soi-disant irréfléchies, on voit des habitants qui pensent par eux même les situations qu"ils vivent ! Et puis, cette scène trop belle où un jeune crie : "nous on veux pas rentrer en discothèque, on veut rentrer en science-po !". Une interrogation impitoyable sur la gestion policière des populations issues de l"immigration ! Et puis merde, ça fait beaucoup trop de mort !—
+
(extrait)
Chronique d’un été
Jean Rouch & Edgar Morin, FR, 1961
— Un extrait qui montre parfaitement la nécessité ressentie de se prendre en main face à l"ethnocentrisme...—

16.04 > 20:00


Kevin Fitzgerald, 2003, video, vo st fr, 72'

Un classique dans le sens « classe » et tradition ! C’est le premier film retraçant l’histoire des MC’s et DJ’s, du début des années ’80 à nos jours. Il aborde le background social et culturel de ces poètes de rue et le cadre de la culture Hip Hop en général. C’est un documentaire explosif, tourné avec des caméras empruntées, étalé sur presque sept ans. En explorant ce monde du rap improvisé fait de rimes spontanées (rarement enregistré), « Free Style » n’oublie pas de faire appel aux ancêtres : Last Poets bien sûr, mais aussi les superbes preachers, le blues et le jazz, la trance, les « mamma black » genre Bessie Smith... Dans l’art des rimes, l’improvisation et la politique deviennent indissociables !

+ Off the Pig

Newsreel, 1968, video, vo , 14'

Newsreel, précurseur du média-activisme, réalise ici un des tous premiers films sur les Black Panthers, le mouvement créé en 1966 par des émules de Malcolm X, assassiné un an plus tôt. Interviews, techniques de recrutement et d’entraînement de ses membres armés, ... Et, cerise sur le gâteau, Bobby Seale y scande les dix points du programme original. De Africa Bambataa à Public Enemy en passant par Assasin... , une influence pour tous le mouvement hip hop ! ALL POWER TO THE PEOPLE !

+ *One P.M. (extrait)
D.A. Pennebaker & Jean-Luc Godard & Richard Leacock, USA, 1971*
Imamu Amiri Baraka filmé par Jean Luc Godard en pleine danse-transe dédié à l’islam, offrant un pur moment de spiritualité, dans les rues de New York... Fear of a black planet ?

16.04 > 22:00


Une nouvelle rime, un texte posé sur un beat ou sur le rythme du c¦ur. Le but du jeu est de dire ce qu"on vit, ce qu"on voit, ce qu"on ressent. "Une prose ou une rime pour défi, la scène pour seul juge."Inscription en début de soirée ! —

15.04 > 24:00


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 688
prog: 685
pos: aval