prog: 521
squelettes/rubrique-3.html

Divers

LIVESOUNDTRACK : Dementia

a.k.a. The daughter of horror

Objet cinématographique totalement étrange, oscillant à chaque instant entre l"angoisse et le ridicule grand-guignolesque le plus complet, Dementia est une tentative d"introspection psychanalytique avec un disciple d"Ed Wood aux commandes, un objet brut dont on ne sait s"il faut le considérer comme un pur joyaux surréaliste ou comme un nanard cultissime. Combinant imagerie d"avant-garde et contenu de série B, ce film, " one of the strangest movies ever made " (Jim Morton, Incredibly strange films) fait irrésistiblement penser à Carnival of soul, tourné quelques années plus tard. Il suit les déambulations nocturnes d"une femme dans le monde interlope des souteneurs, des prostituées et des criminels de tout poil. Longtemps bloqué par la censure américaine, il est aujourd"hui visible dans sa version originale.
Matthieu Saffatly (violoncelle et instruments préparés) et Pierre Chevalier (clavier et bruitages) qui ont totalement retravaillé la bande-son, accompagneront la projection en live. Ils ont conçu l"environnement sonore comme un tableau mêlant des éléments électroniques, des instruments acoustiques et des ambiances anachroniques, jouant souvent la carte du décalage ou du clin d"¦il.

12.03 > 22:30


Comme de coutume, l’Open Screen du "7ème Parallèle" se revêt d’habits étranges dont certains vous appartiennent, spectateurs-réalisateurs, confirmés ou non ! Seules conditions : vos films ne peuvent dépasser les 15 minutes et doivent nous parvenir, avec contact et fiche technique, quelques jours avant la séance. Cette année, les courts-métrages internationaux choisis par nos soins sont nombreux, ayant souvent en commun la réinterpétation de long-métrages de fiction... De l’incontournable "Outerspace" basé sur l’ouverture de "The Entity" de S.J.Furie, à la plongée cauchemardesque du jeu 3D "Do you have the Shine ?" inspiré par l’Hôtel Overlook du "Shining" de Kubrick, en passant par "High", un condensé percutant de "The Addiction" d’Abel Ferrara, ou encore "Dellamore Dellamore Dellamorte" ciselant le film du même nom (cf notre rétro), autant d’objets cinématographiques inclassables et puissants qui vous surprendront à coût sûr. Sans oublier les videos atypiques de Nicolas Provost, notre invité, se rattachant en partie aussi à ces détournements post-modernistes (de Russ Meyer au "Rashomon" d’A. Kurozawa). Enfin, 3 autres découvertes vous provoqueront par leur ambiguité et/ou conceptions : "Dad’s Dead", "C" et "Glamour Girls". Une soirée que l’on oubliera pas de si tôt !

+ Outerspace

Peter Tscherkassky, 1999, 35mn, sans dial, , 10'

+ Do you have the shine ?

Johan Thurfjell, 2003, 35mm, vo st fr, 6'

+ High

Othello Vilgard, 2000, 16mm, , 6'

+ Dellamore Dellamore Dellamorte

David Matarasso, 2000, 16mm, muet, , 2'

+ Dad’s Dead

Chris Shepherd, 2003, 35mm, vo st fr, 7'

+ C

Cecilia Lundqvist, 2001, video, sans dial, , 2'

+ Glamour Girls

Hester Scheurwater, 2004, 35mm, sans dial, , 7'

Focus Nicolas Provost :

+ Madonna with Child

Nicolas Provost, 2001, video, , 5'

+ Pommes d’amour

Nicolas Provost, 2001, video, , 5'

+ I hate this town !

Nicolas Provost, 2002, video, , 2'

+ Papillon d’amour

Nicolas Provost, 2003, video, , 4'

+ Oh Dear...

Nicolas Provost, 2004, video, , 1'

17.03 > 22:30


Trash et Tradition propose Grodigy, Gérald Mix et Projection de circonstance par Oscar Blate Production.

http://trashtradition.free.fr/

27.03 > 23:00


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 526
prog: 521
pos: aval