prog: 321
squelettes/rubrique-3.html

newsreel

Les années 60 représentent l"âge d"or de l"activisme. Sous le nom de Newsreel, des cinéastes américains décidèrent alors de réaliser des films contribuant à décrire et expliquer leur époque. Ils ne se considéraient pas comme des chroniqueurs "objectifs", mais plutôt comme des activistes. Organisés en collectifs décentralisés à travers les USA (New York, Washington, Boston, San FranciscoŠ), ils voyaient dans le cinéma une arme à mettre au service des mouvements sociaux et des luttes politiques. Une arme à haute exigence qualitative et artistique.



Paul McIsaac fut membre du premier groupe de Newsreel, celui de New York. Aujourd"hui producteur vidéo et radio, impliqué dans Indymedia, il dirige également le Playback Theater à New York. Les cinéphiles le connaissent mieux dans la peau du Doc de "Doc"s Kingdom" et "Route One : USA", deux films dirigés par l"un des membres fondateurs de Newsreel : Robert Kramer.
Dans cette première séance, Paul McIsaac présentera une sélection de courts métrages et d"extraits de films qui restitueront le contexte des débuts du Newsreel de New-York, mais aussi les voix et les gestes des acteurs des mouvements sociaux de l"époque.
Il commentera le développement social, politique et artistique des collectifs Newsreel et leur impact sur le cinéma politique et activiste d"hier et d"aujourd"hui.

> 3,5 or 2,5 ¤

16.01 > 20:00


Au cours de cette soirée dédiée à Robert Kramer, Paul McIsaac nous invite à refaire le chemin qu’ils ont parcouru ensemble depuis l’époque de Newsreel. Des films ou des extraits seront projetés à chaque étape du voyage.

1969 : "Ice"
McIsaac y joue le rôle d’un chef de groupe activiste. Bien que réalisé avec une large participation des membres de Newsreel, "Ice" sera désavoué par le collectif et Kramer poursuivra sa route en solo.

1987 : "Doc’s Kingdom"
Un médecin américain, joué par Paul McIsaac, revenu de tout et notamment d’Afrique, soigne les déshérités de la banlieue de Lisbonne.

1989 : "Road One USA"
Alors que les primaires battent leur plein, on retrouve le personnage du docteur occupé à sillonner la route n°1 et à pratiquer une incision à vif sur la société américaine.

1990 : "Dear Doc"
Une video-lettre adressée à Paul alias Doc depuis Paris. Un film qui fait le point sur 20 ans de parcours commun avec moments de complicités et de discordes.

1997 : "Ghosts of Electricity"
Dans ce film de commande, Kramer oppose aux joies simples de la nature le spectacle malsain de la télévision et il prophétise la désincarnation de l’homme dans une réalité devenue virtuelle.

> 3,5 or 2,5 eur

La soirée comportera encore quelques surprises dont quelques documents rares ou inédits.

17.01 > 20:00


PEOPLE’S WAR
40 min./B&W/1969

A l"inverse de la perception générale aux Etats-Unis, ce film témoigne de la mobilisation et de la participation du peuple vietnamien à la lutte contre le colonialisme et l"agression militaire.

YIPPIE
10 min./B&W/1968

1968, Chicago. Tourné comme le manifeste officiel du Youth International Party, un film irrévérencieux et en roue libre à l"image des Yippies eux-mêmesŠ

AMERICA
30 min./B&W/1969

Au moment de l"escalade de la guerre au Vietnam, la protestation s"accroît et les mouvements de contestation se diversifient. Conversations avec des vétérans du Vietnam, des jeunes teenagers américainsŠ

> 3,5 or 2,5 ¤

18.01 > 20:00


Robert Kramer & John Douglas, 1974, 35mm, vo st fr, 206'

Les G.I.s sont rentrés du Vietnam. L"Amérique panse ses plaies. Les radicaux de gauche, les militants contre la guerre du Vietnam se sont repliés dans les communautés rurales. Ils ont maintenant quelques années de plus et sont confrontés à de nouvelles questions. Ils avaient tout lâché pour mener la révolution. Comment poursuivre la lutte ? Ils redécouvrent leurs racines, le mouvement imperturbable de la vie, veulent à leur tour donner la vieŠ
Le titre du film est tiré d"un poème d"Ho Chi Minh, le héros révolutionnaire vietnamien. Ces "bornes kilométriques" qui jalonnent les sentiers du maquis vietnamien servent à mesurer le trajet accompli et celui qui reste à parcourir jusqu"à la victoireŠ
"Milestones" est le dernier film tourné par Kramer avant son départ pour l"Europe.

Une discussion avec sa femme Erika, est prévue après la projection.

> 5 or 3,5 ¤

26.01 > 18:00


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 324
prog: 321
pos: aval