prog: 263
squelettes/rubrique-3.html

lieux

Rue Cardinal Mercier straat / 1000 bruxxel
Metro : Gare centrale / Centraal station

Un certain recul est indispensable pour apprécier un patrimoine. Alors que l"on conserve sans trier tout ce qui nous reste du XIXe siècle, l"architecture bruxelloise de l"après-guerre est systématiquement dénigrée, quelle que soit sa qualité. Après la tour Martini, c"est au tour de la tour Lotto (1962-1963) d"être livrée aux démolisseurs. Malgré l"initiative heureuse des promoteurs d"organiser un concours pour sa rénovation, l’ancien bourgmestre de notre bonne ville a ordonné sa décapitation. M. de Donnéa est atteint d"un mal étrange : le syndrome du balcon. Accoudé au parapet de l"hôtel de ville, il ne supporte plus la prétendue laideur de cette saillie moderniste. Et qu"importe les qualités oubliées de ce bâtiment remarquable conçu à l’origine pour être un hôtel : son implantation, ses courbes audacieuses, l"élégance de son socle. Et qu"importe les voix qui s"élèvent pour défendre les constructions phares d"une époque enthousiaste et progressiste. Construisons des bâtiments plus petits, mais plus gros, des bureaux avec Atrium, et pastichons joyeusement le passé pour "plaire au peuple"
PleinOPENair fait un clin d’oeil en direction de la Tour Martini, entretemps disparue sans traces, et se réapproprie la rue Cardinal Mercier, d’habitude parking pour autocars touristiques.

15.08 > 24:00 + 16.08 > 24:00


Bld. Baudouin - Boudewijnlaan / 1000 bruxxel
Tram : 18
Metro : Yser

Quartier Nord. Entre la chaussée d’Anvers et les grands boulevards infranchissables, il reste un peu des rues sinueuses et des impasses de ce quartier semi-industriel où s’érigeait la première gare du continent. Pourtant, le célèbre "projet Manhattan" né dans les années ’60, le développement de la voie rapide vers Koekelberg à l’occasion de l’Expo 58, les innombrables constructions de bureaux jusqu’à la Chaussée d’Anvers ont fait fondre l’espace habité. "Quartier Nord" devient "Espace Nord" ; les habitants de "l’Harmonie" sont esseulés. Haut lieu de luttes urbaines - le coin a échappé plus d’une fois aux promoteurs - , là, dans les années ’90, prirent forme de tumultueux projets de relogement. Un peu tard pour tous les riverains chassés par les tours d’argent. Aujourd’hui, le trafic automobile généré par le couple bureaux-parking menace de rompre ce quartier fragile. "L’île" vit un moment charnière, entre le soulagement de ne pas être immergée et l’espoir entretenu de recréer un espace de vie désenclavé. PleinOPENair élira domicile dans l’un de ces terrains incertains, néanmoins promis à la "mixité". Espace vert, cour intérieure, place publique ou réserve foncière ? A voir

22.08 > 24:00 + 23.08 > 24:00


Av. de la Couronne - Kroonlaan / 1050 bruxxel
Entrée / ingang : rue Rodin straat
Bus : 95, 96 / Tram : 81

Ce n’est pas la première fois que le PleinOPENair se retrouve sur ancien site militaire. Certains se souviendront des belles nuits etoilées à la Caserne Prince Albert ! Ici, il ne reste presqu’aucune trace de ce passé militaire. A peine deux anciennes ailes des bâtiments, situées aux deux extrémités du terrain, nous le rappellent encore. Et aussi quelques rangées de pierres classées et numérotées, qui attendent par beau et mauvais temps leur future reconstruction. L’ancien hôpital militaire était un gigantesque site de 6 hectares, objet de luttes urbanistiques pendant des décennies. La caserne fût désertée en 1974. L’hôpital déménagait alors à Neder-over-Heembeek. Le site qui était la propriété de l’Etat fédéral fut repris par la Région bruxelloise. Des promoteurs y réalisent un projet dans le cadre d’un programme établi par la Région. Environ 80 % du site, sont dévolus à des immeubles de logement, à un parc et à une place publique. Sur les terrains longeant l’avenue de la Couronne, le projet prévoit la réalisation d’environ 30.000 m2 de bureaux. Le permis de bâtir ne devrait plus tarder.

05.09 > 24:00 + 06.09 > 24:00


Rue Belliard straat / 1000 bruxxel
Entrée / ingang : coin-hoek chaussée d"Etterbeeksesteenweg
Bus : 59
Metro : Maelbeek / Schuman

Le quartier européen est une énorme occasion manquée. Bruxelles n"a pas été capable d"y développer un urbanisme attractif. L’absence de coordination entre les nombreuses autorités communales, régionales et nationales compétentes et les différentes institutions européennes venues s’y installer, expliquent en partie ce gâchis. En laissant les promoteurs construire n’importe comment, la Belgique et l’Europe ont engendré une non-ville absurde et démesurée, sans ambiance et avec de moins en moins d’habitants.
La récente ouverture d’un débat pour repenser l"avenir du quartier, ne doit pas rester un simple effet d’annonce. Elle doit déboucher sur une vraie confrontation d’idées et de projets. A moins qu’il ne soit déjà trop tard, quand les nouveaux "mammouths" s"apprêtent à sortir de terre : Ardennes-Belliard, Lex 2000 rue de la Loi, nouvelles annexes D4-D5 du Parlement, Berlaymont rénové, extensions du Juste Lipse et peut-être du Borchette, transformation du Résidence Palace en centre de congrès pour les sommets européens ?
Après le chancre rue d"Idalie, le Parc Léopold et le célèbre "mail" de béton de 22.000 m2 aux pieds du Parlement, le PleinOPENair s"installera sur le terrain Comines-Froissart, un îlot qui longe la rue Belliard. Les plans d"affectation prévoient depuis longtemps des logements et un hôtel. Mais, il y a un an, l"Etat caressait déjà l"idée d"en changer la destination . On ne se refait pas

12.09 > 24:00 + 13.09 > 24:00


squelettes/rubrique-3.html
lang: fr
id_rubrique: 268
prog: 263
pos: aval